Assurance pour chien de chasse : le fonctionnement

assurance chien de chasse

Tout propriétaire d’un chien de chasse a pour obligation de souscrire une assurance Responsabilité Civile. Quant à l’assurance santé chien de chasse, elle est facultative mais vivement recommandée.

 

 

 

Protéger son chien auprès d’une assurance pour chien de chasse comme Axa permet de prendre soin de la santé de son fidèle compagnon à moindre coût. Ce type de chien est particulièrement exposé aux risques de contamination par la faune et de blessures. En cas de problème, les frais vétérinaires peuvent être très élevés. Grâce à l’assurance pour chien de chasse, le maître peut être remboursé entre 50 et 100 % des dépenses engagées selon la formule choisie.

Chien de chasse : une santé à hauts risques

L’activité physique quasi quotidienne du chien de chasse est telle qu’elle met à tout moment sa santé en péril. Le chien de chasse est un athlète à qui l’on demande d’incroyables efforts. Son cœur, ses muscles, ses tendons et ses articulations sont sans cesse sollicités. Qu’il fasse chaud ou froid, qu’il pleuve ou qu’il neige, il est présent sur tous les fronts aux côtés de son maître chasseur. Il est à l’affût de tout, et obéit au doigt et à l’œil. Extrêmement concentré, il doit être sans cesse à l’écoute. Une journée de chasse pour un chien est riche sur le plan physique, psychologique et émotionnel, d’autant plus lorsque le chien se retrouve face à un gros gibier.

Il faut aussi prendre conscience que le chien de chasse risque d’être contaminé par la faune. Certaines maladies sont plus fréquentes chez ce type de canidés. C’est par exemple le cas de la leptospirose, de la rage, de la maladie de Lyme et de la tularémie. Leur gravité est parfois extrême, pouvant entraîner la mort du chien de chasse. De même, on peut craindre la maladie d’Aujeszky transmise au chien par les sangliers. Cette pathologie foudroyante ne doit pas être prise à la légère. Enfin, la trachéo-bronchite infectieuse appelée communément la toux du chenil est une maladie courante chez les chiens de meute.

Dans bien des cas, le maître d’un chien de chasse peut être amené à dépenser des sommes très élevées pour sauver la vie de son fidèle compagnon. C’est la raison pour laquelle il a tout intérêt à souscrire un contrat d’assurance santé chien de chasse.

Que couvre l’assurance santé chien de chasse ?

Facultative, l’assurance santé chien de chasse est fortement recommandée car elle couvre la maladie, l’accident, l’hospitalisation, les transports d’urgence. Et l’on sait combien les occasions d’emmener son chien de chasse chez le vétérinaire sont nombreuses. Consultations, médicaments, analyses en laboratoire, radiographies sont également remboursés – partiellement ou totalement – par les mutuelles Santé animaux. Et lorsqu’il est trop tard pour sauver un chien de chasse victime d’un grave accident ou d’une maladie foudroyante, son maître peut se faire rembourser les frais d’euthanasie.

L’idéal pour bénéficier d’un bon niveau de prise en charge est de choisir une formule complète qui inclut les actes de prévention comme les vaccins par exemple. La vaccination est très importante pour les chiens en général, et sans doute plus encore pour les chiens de chasse. C’est en tout cas l’avis des vétérinaires, bien placés pour savoir combien les besoins de ces animaux sont particulièrement étendus en termes de protection. La prévention passe également par le bilan de santé. Il est important en effet de faire établir un petit checkup après une période d’inactivité pour savoir si le chien est apte à reprendre du service au moment de l’ouverture de la chasse. Celle-ci doit toutefois être précédée d’une remise en forme. Entraîner son chien de chasse suffisamment à l’avance limite les risques de blessures et de problèmes cardiaques.

Anticiper les risques de parasitoses est tout aussi utile. Pour cela, les propriétaires d’un chien de chasse peuvent recourir à des vermifuges. Un plafond annuel est prévu par les compagnies d’assurance pour animaux, en fonction du contrat choisi, pour faire face à ce type de dépense.

Assurance pour chien de chasse : comment ça marche ?

Il n’y a rien de compliqué à assurer son chien de chasse auprès d’une mutuelle santé animalière puis à se faire rembourser les frais vétérinaires. Il faut commencer à étudier consciencieusement les différentes offres pour choisir la plus adaptée à son chien. Le recours à un comparateur d’assurances chien facilite grandement la tâche. En quelques clics, le maître reçoit plusieurs devis gratuits et sans engagement. Cela lui permet de prendre connaissance :

  • Du taux de remboursement,
  • De l’étendue des garanties,
  • Du plafond annuel de remboursement,
  • Des exclusions,
  • De la durée du délai de carence,
  • Du montant de la franchise,
  • Des délais de remboursement,
  • Du montant de la cotisation,
  • Des conditions générales.

De plus en plus de mutuelles santé chien de chasse sont sans délai de carence et sans franchise. Cela est un plus car l’animal est couvert dès la signature du contrat et son maître est mieux remboursé.

Une fois le chien de chasse assuré, son suivi santé peut commencer. Il ne reste plus ensuite qu’à transmettre à l’assureur les feuilles de soins et les factures acquittées pour obtenir le remboursement des dépenses engagées, dans la limite du plafond annuel. Le fonctionnement de l’assurance pour chien de chasse est similaire à celui d’une mutuelle complémentaire pour les humains. Pour ne risquer aucun retard dans le versement des remboursements, il est bien évidemment nécessaire de faire parvenir les documents justificatifs à la compagnie dans les meilleurs délais, et veiller à ce que chaque feuille de soins soit parfaitement complétée, par le vétérinaire et par le maître de l’animal. Une feuille de soins vétérinaire comporte en effet deux parties bien distinctes réservées respectivement au professionnel de la santé animalière et au propriétaire de l’animal.

Prendre soin de la santé de son chien de chasse

Assurer son chien de chasse auprès d’une mutuelle santé animalière ne dispense pas le maître de prendre soin de son fidèle compagnon tout au long de sa vie. Il est indispensable de lui donner une alimentation adaptée à son âge, à ses besoins, et de lui offrir un lieu de vie confortable et propre. De même, une préparation physique après une longue période de sédentarité s’impose pour que le chien reste en forme.

Après chaque séance de chasse, il est nécessaire de nettoyer l’animal et de l’inspecter de fond en comble. Cette vérification est utile pour retirer les épines mais aussi les tiques et surveiller la présence de puces. Il faut par ailleurs utiliser une lotion pour les yeux du chien afin d’éviter les irritations. Ce type de produit peut être remboursé dans le cadre du contrat Prévention.

Quelques séances de kinésithérapie ou encore d’ostéopathie s’avèrent bien utiles lorsque les muscles du chien de chasse ont été particulièrement sollicités ou quand l’animal commence à prendre de l’âge. Certaines assurances santé chien remboursent les médecines douces.

Il faut enfin demander conseil à son vétérinaire, voire à la compagnie d’assurance auprès de laquelle le maître à souscrit un contrat. Tous ces professionnels connaissent parfaitement les besoins et les spécificités du chien de chasse en termes de santé.

7b064d97a161fe212dd5f8038d974be8==================