Le Golden retriever est un chien apprécié pour ses nombreuses qualités.

Affectueux, doux et joueur, le golden retriever est le compagnon idéal des enfants, y compris des tout-petits. Intelligent, courageux, c’est un chien de travail au caractère bien équilibré. Il accompagne volontiers son maître à la chasse et excelle dans son rôle de chien leveur et rapporteur de gibier. Il peut aussi être chien d’assistance ou de pistage, chien d’accompagnement des personnes handicapées. Le Golden retriever, ou Golden doré, a besoin de dépenser de l’énergie au quotidien. Une vie trop sédentaire n’est donc pas très adaptée à ce chien actif. Que son maître ne s’y trompe pas : sous son allure sportive, le Golden retriever cache toutefois quelques fragilités. Prédisposé à des pathologies parfois graves, il doit être assuré jeune auprès d’une mutuelle santé animalière pour bénéficier d’un suivi vétérinaire sans faille.

Maladies de la peau

Le Golden retriever est assez sensible sur le plan cutané. En plus de l’ichtyose qui est une maladie héréditaire, il est sujet à la furonculose, aux différentes formes de dermites. La folliculite et le vitiligo peuvent également concerner plus particulièrement cette race de chien. Si le maître n’y prend garde, l’animal peut être exposé à des complications infectieuses qui nécessitent des soins et peuvent récidiver. Afin de prévenir les risques de maladies dermatologiques, il est utile de faire vérifier l’état de son chien régulièrement par un vétérinaire. Un traitement à base de médicament et de lotions spécifiques peut être prescrit. Des analyses sont parfois souhaitées par le vétérinaire pour diagnostiquer avec certitude une maladie de peau. Tous ces actes ont un coût, mais sont indispensables. Heureusement, si le chien est assuré, sa mutuelle santé rembourse les frais engagés entre 50 et 100 % en fonction de la formule d’assurance choisie (en savoir plus) par le propriétaire de l’animal.

Les cancers du Golden retriever

Le Golden retriever est fortement prédisposé à certains types de cancer. Il est d’ailleurs reconnu par les spécialistes que ces cancers causent la mort de près de 20 % des chiens de cette race. Il s’agit par exemple des cancers suivants.

  • Les lymphomes : ils tuent 11 Golden dorés sur 100. Le lymphosarcome touche plutôt les chiens âgés entre 6 et 7 ans et le lymphome cutané apparaît majoritairement chez les chiens entre 9 et 11 ans. Ces tumeurs malignes du système lymphatique peuvent atteindre les organes internes.
  • Le mastocytome dont la forme agressive provoque des métastases au niveau de la moelle osseuse, des reins, du foie, de la rate.
  • L’insulinome : ce terme désigne une prolifération des cellules du pancréas. Cette tumeur maligne est responsable d’une production d’insuline très élevée. Elle peut atteindre les ganglions lymphatiques ou encore se propager au foie.
  • La tumeur du cerveau : elle entraîne une faiblesse et un manque d’équilibre chez le chien. La tumeur cérébrale peut toucher le Golden retriever dès l’âge de 4 ou 5 ans mais elle est plus fréquente chez le chien âgé. Des soins palliatifs sont indispensables pour limiter les souffrances. Cette tumeur agressive est généralement mortelle.

L’épilepsie essentielle

C’est une maladie qui touche de nombreuses races canines et le Golden retriever en fait partie. Responsable de crises convulsives de fréquence variable, avec ou sans perte de conscience, l’épilepsie nécessite un traitement.

Les troubles de la démarche

Certaines pathologies que l’on retrouve chez le Golden retriever atteignent les membres. Il s’agit par exemple de :

  • La polyneuropathie: cette maladie propre au Golden retriever est due à une diminution de la myéline qui entoure les cellules nerveuses. Elle se manifeste alors que le chien n’est âgé que de quelques semaines. La polyneuropathie hypomyélinisante se stabilise au fil du temps mais il n’existe aucun traitement qui permette de la guérir.
  • La neuropathie sensitive : une pathologie sérieuse qui s’attaque aux cellules nerveuses du chiot Golden retriever âgé de 2 à 8 mois. Aucun traitement ne permet d’enrayer la maladie et le pronostic vital est réservé.

Pourquoi assurer son Golden retriever ?

Nous l’avons vu, la race Golden retriever est exposée à de nombreuses pathologies qui peuvent être graves. Consultations – parfois en urgence -, analyse de sang, analyse d’urine, échographie, opération chirurgicale, radiothérapie, chimiothérapie sont autant d’examens et traitements indispensables en cas de cancer canin. Assurer son Golden retriever permet de faire face aux lourdes dépenses parfois imprévisibles auxquels bien des propriétaires de chiens ne peuvent faire face financièrement. Ainsi pris en charge par la mutuelle chien, l’animal gravement malade bénéficie d’un meilleur protocole de soins. Lorsque l’issue fatale ne peut être évitée, le maître doit alors prendre la décision de faire euthanasier son chien puis de le faire incinérer. Là encore, il doit faire face à des dépenses élevées. Afin d’anticiper, il est recommandé d’assurer son Golden retriever le plus tôt possible. Les compagnies d’assurance animaux de compagnie proposent des contrats dès l’âge de 2 ou 3 mois.

Frais de santé Golden retriever

Les tarifs vétérinaires peuvent être fixés librement par les professionnels. Il en résulte une différence de prix conséquente d’un vétérinaire à l’autre. Mais quel que soit le prix fixé, le budget à consacrer à la santé de son chien risque de peser lourd si l’animal est touché par une maladie grave ou est accidenté. Pour information, les prix moyens des actes courants sont les suivants :

  • Consultation : 39 € chez un vétérinaire, 90 € chez un vétérinaire comportementaliste, 78 € pour une consultation d’urgence (nuit, dimanche, jours fériés)
  • Intervention chirurgicale : entre 500 et 1 500 € selon la complexité de l’opération
  • Stérilisation Golden retriever : 150 € pour une castration, 220 € pour une ovariectomie, 290 € pour une ovario-hystérectomie.
  • Euthanasie du chien : 60 €
  • Incinération d’un canidé : 150 €

Le propriétaire d’un Golden retriever a tout intérêt à comparer les différentes formules proposées par les compagnies d’assurance chien. Certaines remboursent 50 % des frais, d’autres jusqu’à 100 % pour quelques euros de cotisation supplémentaires, dans la limite d’un plafond annuel. L’animal peut bénéficier d’une prise en charge optimum si son propriétaire opte pour un contrat incluant les actes de prévention. Dans ce cas, le maître peut prétendre à un remboursement partiel lorsque son chien reçoit des actes sans rapport avec un accident ou une maladie. C’est par exemple le cas de la stérilisation, des vaccins, du bilan de santé, des produits antiparasitaires ou encore de l’identification de l’animal. Ce forfait annuel qui complète l’assurance Santé Golden retriever peut atteindre 150 €, ce qui n’est pas négligeable.




toutoupourlechien.com

Par Vincent POLETTE

Co-fondateur de toutoupourlechien.com, webmaster & rédacteur d'actualités canines.