Assurance chien pour berger australien

Le Berger australien est réputé pour son dynamisme, son dévouement et son caractère bien trempé.

D’une grande intelligence, il se révèle un parfait compagnon de jeux en plein air. C’est aussi un chien qui s’entend bien avec les enfants et sait rester calme lorsqu’il le faut. Le Berger australien est un membre de la famille à part entière dont il faut prendre soin. Ce chien de race a une espérance de vie de 13 ans en moyenne et est sensible à certaines pathologies. Pour protéger sa santé, mieux vaut donc l’assurer le plus tôt possible.

Berger australien et dysplasie

Actif, le Berger australien est plus exposé aux risques d’accidents qu’un chien passant la plupart de son temps à l’intérieur de l’habitation, aux côtés d’un maître particulièrement sédentaire. Mais en plus de ces risques qui concernent tous les chiens actifs, le Berger australien présente quelques fragilités propres à sa race. Il est par exemple sujet à la dysplasie de la hanche et à la dysplasie du coude, deux anomalies du développement qui peuvent évoluer à moyen ou long terme vers une arthrose invalidante. Très douloureuse, cette maladie exige un suivi vétérinaire régulier. Or, les tarifs vétérinaires étant libres, une dysplasie qui affecte le Berger australien peut entraîner de lourdes dépenses pour son maître. En assurant son chien, le propriétaire peut être remboursé entre 50 et 100 % des dépenses engagées selon la formule d’assurance choisie.

L’épilepsie, fréquente chez le Berger australien

Le Berger australien est particulièrement concerné par l’épilepsie, comparativement à d’autres races canines. La femelle montre plus de prédispositions à cette maladie que le mâle. L’épilepsie est à l’origine de crises compulsives parfois importantes qui nécessitent une consultation en urgence. Lorsque le chien montre des signes d’épilepsie, il doit être pris en charge par un vétérinaire afin de bénéficier d’un traitement antiépileptique. Ce traitement garantit à l’animal une meilleure qualité de vie car il diminue la fréquence des crises en stabilisant la concentration sanguine. Il doit cependant ne jamais être interrompu sous peine de voir réapparaître les manifestations, parfois impressionnantes, de l’épilepsie.

La fragilité oculaire des Berges australiens

Les tares oculaires sont une autre fragilité rémanente propres à certaines races de chiens dont le Berger australien. Parfois sous-jacentes et à lente évolution, elles peuvent dans d’autres cas apparaître de façon soudaine. Parmi ces tares oculaires qui exigent elles aussi un suivi régulier du chien par un spécialiste de la santé animale, on retrouve par exemple :

  • L’hypoplasie de la choroïde, parfois appelée anomalie de l’œil du Colley : cette tare oculaire la plus fréquemment décelée chez le Berger australien est repérable par une zone du fond d’œil dépigmentée du fait du manque de vaisseaux dans l’une des couches de la paroi du globe oculaire, la choroïde. Elle n’affecte en aucun cas la vision du chien.
  • L’APR ou atrophie progressive de la rétine : il s’agit d’une dégénérescence rétinienne à lente évolution qui touche systématiquement les deux yeux du chien. On ne connaît hélas aucun traitement capable d’enrayer cette maladie qui évolue irrémédiablement vers la cécité. Heureusement, l’APR n’entraîne aucune douleur. Le chien devenu aveugle s’accoutume peu ou prou à ses nouvelles conditions d’existence. D’autres sens se développent, tels que l’odorat ou encore l’ouïe, comme pour compenser la perte de la vue.
  • Le colobome : d’importance plus ou moins grande, il peut dans les cas les plus sérieux occasionner un détachement de la rétine. Quant au colobome de l’iris, il s’agit d’un trou dans l’iris d’importance variable. Il occasionne une gêne parfois intense lorsque le chien est exposé à une grande luminosité.
  • La cataracte : il s’agit de l’opacification du cristallin. Elle peut ne concerner qu’un œil, dans ce cas il s’agit d’une cataracte unilatérale. Elle est bilatérale lorsqu’elle touche les deux yeux du chien. Lorsqu’elle est congénitale, elle peut affecter le chien alors qu’il est encore très jeune. C’est dans ce cas une cataracte juvénile.

Certaines tares oculaires pouvant rendre le Berger australien aveugle, il est fondamental de souscrire une assurance santé chien dès que possible pour limiter les risques de cécité. Toute tare oculaire doit être dépistée suffisamment tôt, si possible avant la mise en reproduction. Il est donc souhaitable d’opter pour une formule de mutuelle santé qui inclut la prévention. Cela permet par exemple d’être au moins partiellement remboursé d’un bilan de santé et de nombreux actes préventifs.

Assurer son Berger australien, pourquoi est-ce indispensable ?

Le Berger australien est un chien robuste mais toutefois exposé à certaines maladies, comme nous l’avons vu précédemment. Il doit donc être dépisté, suivi, voire soigné puis assisté s’il est touché par la cécité. Sa santé peut donc coûter très cher à son maître qui risque, pour des raisons budgétaires, de ne pas offrir à son chien la qualité des soins dont il a besoin tout au long de sa vie. Les actes vétérinaires étant de plus en plus coûteux, mieux vaut opter pour une mutuelle santé chien qui propose un taux de remboursement optimum. Le maître d’un Berger australien a tout intérêt, plutôt que de souscrire au hasard, à comparer les solutions proposées par les assurances pour animaux de compagnie. Grâce à un comparateur d'assurance chien, il est plus facile de trouver la formule sur-mesure qui correspond à la fois aux besoins du chien et au budget de son maître.

D’autre part, il est préférable d’assurer son chien le plus tôt possible. A titre informatif, l’espérance de vie du Berger australien est estimée à 13 ans en moyenne, et ce chien est considéré âgé dès l’âge de 7 ans. Or, la plupart des compagnies n’acceptent pas d’assurer un chien âgé. C’est pourquoi il est recommandé à son maître d’y songer dès que possible, c’est-à-dire lorsque son animal a entre 2 et 3 mois. Avec une formule complète le chien sera parfaitement couvert, tant pour la maladie, l’accident, l’hospitalisation, les soins d’urgence, les médicaments, les médecines douces, et – selon la formule - les actes de prévention.




faecadd14a289bc21e1c4b0c269bb4f7lllllllllllllllllllllll