Assurance chien pour carlin

assurance chien pour carlin

Le Carlin est un chien de petite taille, originaire de Chine. Dévoué, intelligent, facile à vivre, il est dynamique et aime jouer.

On lui reconnaît une pointe d’espièglerie qui le rend très attachant. Heureux au sein d’une famille aimante, le Carlin s’entend aussi bien avec les enfants que les adultes. L’engouement pour ce petit chien facile à éduquer est aussi dû à ses caractéristiques physiques singulières. Mais celles-ci ont de nombreuses conséquences sur la Santé du Carlin. Pour lui permettre de vivre longtemps à l’abri des pathologies propres à sa race, le maître doit prendre soin d’assurer son Carlin auprès d’une mutuelle Santé chien, le plus tôt possible.

Maladie respiratoire fréquente chez le Carlin

Le Carlin entre dans la catégorie des brachycéphales, qui signifie en grec « qui a le crâne court ». Ce morphotype racial est également présent chez d’autres canidés comme le Shih-tzu, le Bouledogue, le Pékinois et parfois chez le Boxer.  Ce faciès à nez écrasé favorise les pathologies respiratoires dont les conséquences peuvent être graves pour l’animal. Le syndrome obstructif des chiens brachycéphales ou syndrome BAOS se déclare dès que la croissance du Carlin est achevée puis évolue tout au long de sa vie. Il se manifeste par des ronflements très fréquents et des problèmes digestifs (vomissements). Le muscle cardiaque doit fournir des efforts considérables à tel point que le chien finit par être atteint d’une insuffisance cardiaque engageant le pronostic vital. Le moindre effort physique peut entraîner une syncope.

Si en théorie l’espérance de vie du Carlin est de 12 ans, elle est réduite à 6 ou 7 ans lorsqu’il est touché par le syndrome BAOS. C’est dire s’il est important de faire suivre ce type de chien très régulièrement par un vétérinaire ! Cette pathologie exige une prise en charge longue et coûteuse puisqu’il est nécessaire de recourir à la chirurgie pour modifier le voile du palais et élargir les narines. Assurer son Carlin permet de faire soigner son chien convenablement et d’être remboursé des dépenses engagées.

La femelle Carlin sujette à la méningo-encéphalite

Cette pathologie neurologique se manifeste par l’inflammation des méninges et de l’encéphale. Elle touche plus fréquemment les femelles Carlin que les mâles. Elle est à l’origine de symptômes importants, comme les troubles visuels, les convulsions, la dépression, la paralysie. C’est l’état général de l’animal qui est altéré. Le vétérinaire prescrit des anti-inflammatoires pour soulager l’animal, mais il n’existe pas de traitement capable de guérir un Carlin atteint de méningo-encéphalite. A plus ou moins long terme, le chien meurt après être resté plus ou moins longtemps dans le coma.

Assurer son Carlin est indispensable pour qu’il bénéficie d’une bonne prise en charge. Selon la formule choisie, le maître peut être remboursé des frais vétérinaires mais aussi d’une partie des dépenses engagées pour un acte d’euthanasie. Certains contrats couvrent même partiellement les frais de crémation ou d’inhumation. Le maître peut se voir parfois verser un certain montant lui permettant d’acheter un nouveau chien.

Le Carlin, sujet aux infections dermatologiques

Les particularités physiques du Carlin sont à l’origine de problèmes dermatologiques conséquents qui touchent aussi bien la face de l’animal que son corps. Elles sont dues à la colonisation des plis par des bactéries, les plus fréquentes étant le staphylocoque et le streptocoque. Pour exemple, la pyodermite du pli facial se manifeste par un prurit de la zone située entre les yeux et le nez du chien. Elle est repérable à l’odeur putride qui en résulte. Le traitement repose sur la prescription d’antibiotiques et d’une lotion antiseptique. Dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale s’impose.

Surpoids et obésité du Carlin

Victime de sa gourmandise, le Carlin est sujet à l’embonpoint. Si son maître n’y prend garde le plus tôt possible, le chien risque de devenir obèse. Les incidences sur sa santé peuvent être graves car l’obésité est à l’origine de nombreuses pathologies. C’est par exemple le cas de l’arthrose, de la hernie discale, de la dysplasie, des problèmes graves de transit ou encore des maladies cardiovasculaires. L’excès de poids peut réduire l’espérance de vie de l’animal. Il est donc très important de veiller à lui donner tout au long de sa vie une alimentation équilibrée, et de savoir lui dire non lorsqu’il réclame une gourmandise.

L'assurance chien carlin : à souscrire le plus tôt possible

On constate que – même si le Carlin est un chien robuste – il est finalement vulnérable sur le plan santé du fait de ses particularités physiques. Un suivi vétérinaire régulier s’impose dans son cas pour prévenir certaines maladies. Toutefois, nul n’est à l’abri d’un gros pépin. Lorsque la maladie frappe le Carlin, le traitement peut parfois être long. Nous l’avons vu, certaines pathologies ne peuvent être guéries. La prise en charge consiste dans ce cas à soulager le chien pour que sa fin de vie soit la moins douloureuse possible.

Soigner son chien coûte cher. En cas de maladie grave, le budget du maître ne permet pas toujours de faire face. C’est la raison pour laquelle il est préférable d’assurer son Carlin auprès d’une mutuelle pour animaux de compagnie. Chaque assureur propose généralement trois formules bien distinctes, afin que chacun trouve la solution la mieux adaptée aux besoins de son fidèle compagnon. Le choix n’étant pas aisé, mieux vaut utiliser un comparateur d’assurances chien pour gagner du temps et disposer d’un choix conséquent en fonction des attentes.

Selon la formule choisie, le maître du chien peut être remboursé des frais vétérinaires engagés à hauteur de 50 à 100 %. Le plafond annuel de remboursement est lui aussi extrêmement variable puisqu’il dépend du niveau de couverture choisi. Il est généralement compris entre 1 000 et 2 800 €. De même, les compagnies incluent dans certains contrats la prise en charge partiel des actes de prévention, à hauteur d’un plafond annuel pouvant atteindre 150 €. Cette formule permet d’être remboursé en partie des dépenses liées à la stérilisation, aux vaccins, à l’achat de lotion pour les yeux, de produits alimentaires spécifiques. Étant donné le nombre de maladies qui peuvent toucher ses yeux, son nez, sa peau, mais aussi sa propension à l’obésité, on comprend combien assurer son Carlin est utile pour sa santé !




4da8b791c49c69f02344807e06541717ZZZZZZZZZZZZZ