Le Spitz nain, ou Loulou de Poméranie, est un chien de petite race.

 

Malgré son poids plume qui n’excède pas 3 kg à l’âge adulte et ses 22 cm au maximum de hauteur au garrot, il sait s’imposer grâce à sa personnalité bien affirmée. Parfois caractériel, il a besoin d’être éduqué et canalisé dès son plus jeune âge. C’est tout aussi nécessaire pour que le Spitz nain perde l’habitude d’aboyer à tout bout de champ. Extrêmement actif, il se prête volontiers aux sports canins et à de nombreuses activités extérieures avec son maître mais aussi avec d’autres animaux, si peu qu’il ait été socialisé suffisamment tôt. Cette petite boule de poils est dotée d’une grande résistance aux maladies en général. Il est toutefois préférable de l’assurer le plus tôt possible auprès d’une mutuelle Santé Spitz pour le soigner à moindre coût en cas de pépin.

Spitz nain : des rotules surexposées

Le Spitz nain est un petit chien qui n’hésite pas à se dépenser, mettant ses rotules à rude épreuve. Au fil du temps, des troubles osseux peuvent apparaître. La luxation des rotules est en effet une pathologie que l’on rencontre fréquemment chez le Loulou de Poméranie et autres chiens de petite taille très actifs. Elle rend de plus en plus difficiles les mouvements de flexion et extension de la patte.

La luxation est repérable facilement. Le Spitz commence à boiter, mais sa patte peut tout de même prendre appui au sol. La rotule reprend parfois sa place sans l’intervention d’un vétérinaire, et tout rentre dans l’ordre. Mais quand le problème est plus sérieux, la luxation de la rotule est susceptible de s’aggraver. La boiterie s’amplifie alors et le chien ne peut plus reposer sa patte. Des soins s’imposent pour le soulager. Seul un vétérinaire peut évaluer le stade de la maladie et opter :

  • Soit pour un traitement conservateur : le Spitz nain doit impérativement être mis au repos. Après un certain temps, la rotule reprend seule sa place initiale. En revanche, le chien peut par la suite souffrir d’arthrose.
  • Soit opter pour une opération chirurgicale afin de stabiliser l’articulation. L’intervention est plus ou moins complexe, selon la gravité de la luxation de la rotule. Le maître du chien doit veiller, après l’intervention, à ce que l’animal ne sollicite pas sa rotule de façon excessive. La meilleure solution est donc de limiter les sorties.

Il faut noter que dans le cas d’une luxation de la rotule d’origine traumatique, un seul membre est touché. Une luxation congénitale peut en revanche concerner plusieurs membres.

La dermatose du Spitz

Comme tous les chiens à fourrure particulièrement fournie, le Spitz nain est sujet à l’alopécie X. Il s’agit d’une dermatose dont on n’a pas encore identifié l’origine. C’est la raison pour laquelle différents traitements sont prescrits, chacun se montrant plus ou moins efficace. Cette maladie se manifeste en général à partir de 3 ans, par une perte de poils d’importance variable. Le pelage qui repousse peut lui aussi tomber puis la peau du Spitz devient plus ou moins noire. L’alopécie X touche l’arrière-train et la queue, les flancs, l’arrière de la tête.

Cette pathologie exige une consultation vétérinaire afin qu’un diagnostic soit posé sans équivoque. Pour ce faire, des analyses complémentaires sont nécessaires afin de s’assurer que la chute des poils du Spitz nain ne cache pas une pathologie sous-jacente. Analyse de sang et analyse d’urine sont complétées par un dosage hormonal, voire par une biopsie.

Prendre soin de son Spitz nain

Pour que le Spitz nain conserve sa forme tout au long de sa vie, son maître doit prendre soin de lui. Le pelage du Spitz exige de l’attention. Brossages réguliers et bains sont nécessaires. Il faut également prendre soin de ses dents pour limiter les risques de maladies buccodentaires. Il est conseillé de brosser les dents du Loulou de Poméranie tous les deux jours. Il est aussi indispensable d’utiliser des lotions spécifiques pour nettoyer les yeux sensibles du Spitz nain et ses oreilles. Ces produits peuvent être remboursés par l’assurance santé chien dès lors que le maitre de l’animal a opté pour une formule qui inclut les actes de prévention. A noter que ce type de formule complète prend aussi partiellement en charge certains produits alimentaires pour canidés.

Assurance chien pour  Spitz nain : l’importance

L’espérance de vie du Spitz nain est de 12 ans, mais si le chien fait l’objet d’un suivi vétérinaire régulier, il peut allègrement vivre jusqu’à 16 ans, voire plus. Il est donc important de souscrire un contrat d’assurance Santé pour Spitz nain afin que l’animal vive le plus longtemps possible en pleine forme. Une mutuelle Santé animalière couvre a minima la maladie, l’accident, l’hospitalisation. Selon le contrat choisi, les prestations montent en gamme.

Pour assurer son Loulou de Poméranie, il est important d’opter pour une formule parfaitement adaptée à ce chien de petite taille. L’idéal est de recourir à un comparateur d’assurances santé pour chiens. Un outil en ligne pratique, fiable, qui permet au maître du chien de demander autant de devis qu’il le souhaite, gratuitement et sans engagement. Cela lui laisse la possibilité d’étudier tranquillement :

  • Les risques couverts,
  • L’étendue des garanties,
  • Le taux de remboursement (de 50 à 100 %),
  • Le plafond annuel de remboursement (de 1 000 à 2 800 €),
  • Le niveau de prise en charge des actes de prévention.

Il faut également prendre connaissance des exclusions avant de souscrire un contrat d’assurance Santé pour son Spitz nain. De nombreuses compagnies refusent de couvrir les chiens âgés de plus de 7 ans, voire selon les races, à partir de 5 ans. C’est la raison pour laquelle il est toujours préférable d’assurer son chien lorsqu’il est encore jeune. Plus il est suivi tôt par un vétérinaire, plus il multiplie ses chances de vivre longtemps. Dans le cas du Spitz nain, particulièrement robuste, le maître peut décider de faire l’impasse sur l’assurance Santé animalière. C’est un tort, car son fidèle compagnon n’est pas à l’abri d’un pépin. Que ce soit suite à une maladie ou à un accident, l’animal peut avoir besoin d’une prise en charge urgente, de soins importants qui peuvent coûter très cher. En assurant son Spitz nain, le propriétaire de l’animal a au moins la certitude d’être remboursé des dépenses engagées.




toutoupourlechien.com

Par Vincent POLETTE

Co-fondateur de toutoupourlechien.com, webmaster & rédacteur d'actualités canines.