L’assurance pour les chiens de plus de 6 ans

assurer un chien de plus de 6 ans

Souscrire un contrat d’assurance auprès d’une mutuelle santé animalière est fondamental dès que l’on devient propriétaire d’un chien. Il s’agit là de l’unique solution qui permet de veiller sur la santé de son fidèle compagnon à moindre coût. Attention toutefois : la compagnie convoitée peut refuser d’assurer le chien s’il est âgé de 6 ans et plus. Le maître de l’animal a donc tout intérêt de rechercher l’assureur qui accepte les chiens âgés afin d’éviter les mauvaises surprises en cas de pépin.

A quel âge assurer son chien ?

Pour que l’animal bénéficie d’une bonne couverture Santé tout au long de sa vie, il est nécessaire de l’assurer le plus tôt possible. Les compagnies d’assurance pour animaux assurent les canidés à partir de 2 ou 3 mois. Mais nombre d’entre elles fixent un âge limite au-delà duquel elles ne couvrent plus les chiens. Généralement, l’âge limite est de 7 ans, dans certains cas le chien peut être assuré jusqu’à 9 ou 10 ans, et dans d’autres cas, aucun nouveau contrat n’est accepté à partir du moment où le chien a atteint l’âge de 5 ans. Le propriétaire d’un chien de plus de 6 ans a donc plus de risques de se heurter à un refus que le maître d’un tout jeune chien.

Assurance Santé chien : pourquoi une limite d’âge ?

Si de nombreuses mutuelles Santé pour chien fixent une limite d’âge au-delà de laquelle elles n’acceptent plus d’assurer l’animal, c’est parce que plus il vieillit, plus le chien est exposé aux risques de maladies. Pour l’assureur, un chien Sénior peut donc engendrer des dépenses importantes en termes de remboursements de soins vétérinaires. Cette règle varie selon la race à laquelle le chien appartient. Ainsi, il est plus facile d’assurer un chien de plus de 6 ans lorsqu’il est de petite race ou de race moyenne, son espérance de vie étant statistiquement plus longue que celle des chiens de grande race et ceux de race géante. Lorsque l’on possède un chien adulte, mieux vaut se tourner vers les assureurs qui couvrent les chiens âgés jusqu’à la fin de leur vie, ou vers ceux qui proposent des contrats d’assurance chien sans limite d’âge.

Maladies fréquentes chez le chien de plus de 6 ans

Nous l’avons souligné précédemment : de nombreuses races de chien sont plus exposées à certaines pathologies. Celles-ci peuvent être graves au point de nécessiter des soins longs et coûteux. Dans bien des cas hélas, le pronostic vital de l’animal risque d’être engagé. Parmi ces maladies sérieuses, on retrouve fréquemment :

  • Le SDTE ou Syndrome de Distorsion-Torsion de l’Estomac,
  • La dysplasie de la hanche,
  • La dysplasie du coude,
  • La maladie de Von Willebrand,
  • L’histiocytose maligne,
  • Les cancers.

Cette liste est loin d’être exhaustive. Les chiens de chasse ne font pas exception à la règle dans la mesure où ils sont à la fois fortement exposés aux maladies transmises par la faune et aux attaques de gros gibier.

Dans tous ces cas, et bien d’autres, le propriétaire du chien risque de devoir dépenser une fortune pour soigner son fidèle compagnon. Assurer son chien de plus de 6 ans est donc très important pour être remboursé, partiellement ou totalement, des frais vétérinaires. A titre indicatif, il faut débourser :

  • Plus de 200 € pour l’ablation d’un simple kyste,
  • Au minimum 450 € pour une intervention chirurgicale en cas de SDTE,
  • Environ 1 500 € si le chien est victime d’une rupture de ligaments croisés,
  • 1 700 € et plus pour des séances de radiothérapie.

Pour soigner un chien malade ou accidenté, il est clair que le maître risque de déséquilibrer le budget de la famille s’il n’a pas pris soin d’assurer son animal auprès d’une mutuelle Santé spécialisée. Pire encore, il peut prendre la décision de ne pas soigner son animal du fait de difficultés financières. Les conséquences peuvent être dramatiques.

Assurance chien de plus de 6 ans : une prise en charge efficace

On comprend bien qu’hésiter à assurer son chien peut avoir de graves répercussions sur la santé de l’animal, voire sur son espérance de vie. Moyennant une cotisation raisonnable, le maître peut être remboursé entre 50 et 100 % des dépenses engagées, et selon le contrat choisi, le plafond annuel de remboursement peut atteindre 2 800 €. L’économie réalisée sur les frais vétérinaires est considérable. Le chien assuré bénéficie d’une prise en charge efficace et peut vivre une vieillesse sereine. Il est donc important de bien comparer les tarifs appliqués par les assureurs, mais aussi et surtout le niveau de prise en charge, le plafond annuel, l’étendue des garanties ou encore évidemment, la limite d’âge. Maladie, accident, hospitalisation, opération chirurgicale, intervention d’urgence, médicaments, médecines douces, peuvent être pris en charge par l’assurance chien. Et si l’on a pris garde d’opter pour une formule haut-de-gamme, les actes de prévention sont eux aussi partiellement remboursés. Ils concernent par exemple la stérilisation, les produits vermifuges, les lotions, l’alimentation spécifique. Les vaccins étant inclus dans la prévention, cela permet de protéger son chien durablement contre un grand nombre de maladies canines.

Faciliter sa recherche d’assurance chien grâce au comparateur

Avant de souscrire un contrat d’assurance Santé pour un chien de plus de 6 ans, le maître doit prendre connaissance des exclusions mentionnées dans les conditions générales. S’il se déplace physiquement d’une compagnie à l’autre pour vérifier ce point crucial, il risque d’y passer un moment. Grâce au comparateur d’assurances pour chien, il est sûr de trouver en quelques clics les compagnies spécialisées dans la santé animalière qui acceptent d’assurer les chiens de plus de 6 ans. Le comparateur est un outil accessible via Internet. Sa fiabilité est unanimement reconnue. Simple à utiliser, il permet au propriétaire du chien à assurer de recevoir autant de devis qu’il le souhaite, gratuitement et sans aucun engagement. Pour trouver une assurance chien sur-mesure, il suffit de se connecter à un comparateur et de fournir quelques renseignements comme l’âge et la race du chien, son sexe, et de préciser s’il est identifié.

d70aefcb0237a61343c7cd4284415cb4TTTTTTTTTTTT