L’assurance pour les chiens de plus de 7 ans

assurance chien plus de 7 ans

Dans le domaine de l’assurance santé pour animaux domestiques, on ignore souvent qu’une limite d’âge est imposée par les compagnies. Il s’agit là d’un critère de choix majeur lorsque l’on souhaite souscrire un contrat afin de protéger la santé de son fidèle compagnon. Il est donc important de bien se renseigner avant de choisir une assurance pour son chien de plus de 7 ans. L’idéal étant bien entendu de ne pas attendre qu’il soit trop vieux pour lui offrir une bonne couverture santé.

Assurer son chien de plus de 7 ans pour ne pas prendre de risque  

Aucun chien n’est à l’abri d’un accident ou d’un problème de santé même s’il a la chance d’être en pleine forme depuis son plus jeune âge. Dans ces conditions, certains maîtres pensent qu’ils réalisent des économies à ne pas assurer leur chien auprès d’une mutuelle santé animalière. Or, lorsque l’animal est accidenté ou s’il tombe malade, il est trop tard pour se décider à souscrire un contrat d’assurance qui remboursera les dépenses engagées pour cet événement précisément. Les compagnies imposent généralement un délai de carence pendant lequel l’animal n’est pas pris en charge. Cette période permet au professionnel de s’assurer que le chien est en bonne santé. Il n’est couvert qu’à l’issue de ce délai de carence qui peut durer plusieurs mois.

Pendant ce temps, aucun remboursement ne peut être accordé à son propriétaire. Celui-ci doit donc – si besoin – assumer seul toutes les dépenses liées aux actes vétérinaires, à l’achat des médicaments, voire à l’hospitalisation. La note peut être très élevée, car les tarifs des vétérinaires sont fixés librement. En cas de maladie grave ou d’accident nécessitant des soins lourds, le propriétaire de l’animal peut ne pas disposer du budget nécessaire pour soigner son animal. En n’assurant pas son fidèle compagnon suffisamment tôt, il prend donc le risque d’exposer la vie de son chien pour raisons financières.

Souscrire un contrat d’assurance chien : les avantages

Assurer son chien auprès d’une compagnie d’assurance pour animaux permet de percevoir des remboursements lorsque l’animal est malade ou accidenté. L’assurance pour animaux de compagnie couvre la maladie, l’accident, l’hospitalisation. Si l’on souhaite une couverture plus large encore, il suffit d’opter pour un contrat haut de gamme qui prend également partiellement en charge les médecines douces ainsi que les actes de prévention et bien d’autres.

Selon la formule choisie, le taux de remboursement est de 50 à 100 %, le plafond annuel de remboursement varie lui aussi de 1 000 à 2 500 € dans la plupart des cas. Quant au plafond annuel dédiés aux actes de prévention, il peut être de 60 à 150 € selon le contrat et la compagnie d’assurance.

On comprend bien qu’il est avantageux d’assurer son chien dès l’âge de 2 ou 3 mois. De cette façon, l’animal bénéficie d’un suivi régulier tout au long de sa vie. Son maître réduit donc considérablement le budget à consacrer à la santé de son fidèle compagnon. Les chiens assurés depuis leur plus jeune ont bien plus de chances d’être en meilleure santé que les autres, et par voie de conséquence de vivre plus longtemps et sereinement.

Il ne faut pas tomber dans le piège des contrats d’assurance avec limite d’âge. En effet, nombre d’assureurs souhaitant prendre toutes les précautions possibles, refusent de couvrir les chiens de plus de 7 ans. Ils considèrent que ces animaux sont suffisamment âgés et qu’ils sont plus exposés aux risques de pathologies pouvant entraîner des remboursements conséquents. L’impact est donc financier pour les professionnels de l’assurance Santé animalière.

L’intérêt d’utiliser un comparateur d’assurances chien

Dans la jungle des compagnies d’assurances pour chien, il est quasiment impossible de s’y retrouver sans avoir recours à un comparateur d’assurances pour animaux. Il s’agit d’un outil comparatif très simple à utiliser. Il permet d’accéder en quelques clics à différentes formules d’assurance chien et de choisir celle qui correspond le mieux aux besoins de l’animal et au budget de son maître. Celui-ci peut demander plusieurs devis. Ils sont gratuits et sans aucun engagement. Comparer plusieurs formules avant de se décider est devenu monnaie courante. Cela est indispensable pour étudier consciencieusement le montant des remboursements, l’étendue des garanties, les différentes options possibles, tout comme les exclusions et toutes les conditions générales propres à chaque compagnie.

Assurance chien sans limite d’âge

Comparer les assurances pour son chien est aussi utile lorsque l’on souhaite trouver un contrat sans délai de carence, sans franchise, et surtout une assurance pour chien sans limite d’âge. Nous l’avons précisé, certains assureurs refusent les chiens de plus de 7 ans. C’est en effet un âge critique à partir duquel de nombreux canidés commencent à souffrir de maladies plus ou moins graves qui nécessitent des soins parfois lourds, donc qui risquent de coûter très cher. Les grandes races canines sont particulièrement exposées à certaines pathologies et considérées comme âgées dès 6 ans, voire avant !

Heureusement de plus en plus de mutuelles Santé pour animaux acceptent d’assurer les chiens sans limite d’âge. Cela n’est toutefois pas sans condition : le maître doit généralement fournir une déclaration de santé établie par un vétérinaire. Ce document informe la compagnie d’assurance sur l’état de santé du chien au moment de la souscription du contrat. Il faut en tout cas bien lire les conditions générales. Quelques compagnies acceptent d’assurer les chiens de plus de 7 ans, mais elles allongent le délai de carence, augmentent la franchise et la cotisation, et peuvent même revoir le taux de remboursement à la baisse. L’idéal pour assurer son chien de plus de 7 ans est donc d’opter pour une assurance sans limite d’âge, sans délai de carence et sans franchise.

La solution la plus simple pour veiller sur la santé de son chien est de penser à souscrire un contrat d’assurance santé pour canidés dès que l’on achète ou que l’on adopte l’animal et – si possible – lorsqu’il est encore un chiot. Mais même dans ce cas précis, les conditions générales doivent être vérifiées avant de se décider. Car quelques compagnies ne couvrent pas le chien à vie, mais uniquement jusqu’à un âge bien défini au-delà duquel le contrat est dénoncé.

de5ddbd7668c51b7798d12dc7052cec7uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu