L’assurance pour les chiens de plus de 10 ans

assurance chien de plus de 10 ans

L’âge d’un chien est un facteur déterminant pour les compagnies d’assurance santé pour animaux de compagnie. Certaines d’entre elles fixent une limite d’âge au-delà de laquelle le maître ne peut plus souscrire un contrat pour son fidèle compagnon. Assurer un chien de plus de 10 ans est donc difficile. La raison en est simple : les risques liés à l’âge sont extrêmement variables. C’est la raison pour laquelle il est vivement recommandé d’assurer son chien le plus tôt possible.

Une espérance de vie variable

Il est acquis que les chiens ont une espérance de vie variable en fonction de la race à laquelle ils appartiennent. Il est donc possible d’assurer son chien de plus de 10 ans s’il est de petite race ou de race moyenne. Attention toutefois : ces chiens ne sont pas non plus acceptés par toutes les compagnies d’assurance.

L’espérance de vie des chiens de petite taille est en moyenne de 15 ans et celle des chiens de taille moyenne de 13 ans. Ils sont considérés comme séniors à 10 ans pour les petits et 9 ans pour les moyens. Mais quelle que soit sa race, il est statistiquement prouvé que plus un chien vieillit, plus sa santé est vulnérable. Les risques liés à l’âge augmentent donc avec le temps. Ils sont parmi les facteurs déterminants les plus importants pour les mutuelles santé animalières. D’ailleurs, certains professionnels n’attendent pas le nombre des années pour durcir leurs conditions générales : ils ne couvrent pas les chiens de plus de 5 ans.

Assurer son chien de 10 ans et plus : c’est possible sous conditions

Certains assureurs pour animaux acceptent d’assurer les chiens de plus de 10 ans et proposent donc une assurance chien sans limite d’âge. Mais ça n’est pas sans condition. Ils exigent généralement que le maître fournisse un certificat établi par un vétérinaire. Il s’agit d’une déclaration de santé. Un bilan de santé peut donc être effectué avant de souscrire un contrat d’assurance pour son fidèle compagnon entré dans la catégorie des séniors. Aujourd’hui, grâce aux progrès de la médecine vétérinaire, les animaux vieillissent mieux. Ils sont vaccinés et bénéficient de plus en plus d’un suivi régulier. Ils peuvent grâce à cette attention périodique être mieux protégés contre certaines maladies. Cela explique aussi pourquoi les assureurs acceptent plus facilement de couvrir un chien de plus de 10 ans.

Assurer son chien le plus tôt possible : les avantages

Pour ne pas risquer de se voir refuser par une compagnie d’assurance, il est judicieux de ne pas attendre pour assurer son chien. Dès que l’on achète ou que l’on adopte un chien, l’idéal est de souscrire un contrat d’assurance auprès d’une mutuelle santé pour animaux. L’un des autres avantages d’assurer son chien jeune est que cela lui permet d’être parfaitement suivi sur le plan santé à moindre coût pour son maître. En effet, selon la formule choisie, le propriétaire du chien peut être remboursé des dépenses engagées, entre 50 et 100 %, dans la limite d’un plafond annuel qui augmente en fonction de la formule.

Enfin, le maitre peut opter pour une assurance complète, certes un peu plus onéreuse que les autres. Mais elle couvre – en plus de la maladie, l’accident et l’hospitalisation – les actes de prévention. Vaccins, stérilisation, identification, produits antiparasitaires, produits vermifuges, certaines lotions et bien d’autres encore sont partiellement remboursés par l’assurance santé du chien. L’assurer le plus tôt possible, c’est lui offrir une vie sereine. En pleine forme, le chien peut vivre à l’abri des soucis de santé et passer une vieillesse heureuse sans que cela ne déséquilibre le budget de son maître.

Assurance chien de plus de 10 ans : un fonctionnement spécifique

Franchise doublée, délai de carence augmenté, cotisation plus chère, taux de remboursement revu à la baisse sont autant de particularités qui concernent les contrats d’assurance santé pour les chiens âgés. Les assureurs jouent la carte de la prudence, partant du principe qu’un chien de plus de 10 ans risque de tomber malade beaucoup plus souvent qu’un tout jeune chien. Arthrose, maladie cardiaque, déprime, blessures sont le lot des chiens séniors. Ces risques et bien d’autres encore alimentent la réticence des assureurs à couvrir ces animaux de compagnie, le but étant de dépenser le moins d’argent possible. Or, un chien âgé est plus coûteux qu’un chiot, d’où le souhait pour les professionnels d’imposer un âge limite de souscription.

Il faut aussi savoir qu’une compagnie d’assurance cesse de couvrir le chien déjà assuré chez elle, dès lors qu’il atteint un certain âge. Bien entendu, cette clause est toujours stipulée dans les conditions générales. Il est important d’en prendre connaissance avant de signer le contrat. Le maître de l’animal doit toujours vérifier si la compagnie s’engage à assurer son chien à vie ou jusqu’à un âge fixé préalablement. Si le maître ne tient pas compte de cette condition fondamentale, son animal ne sera pas pris en charge le moment venu. Si le chien est atteint d’une maladie grave, son maître n’aura peut-être pas la possibilité financière de faire face aux dépenses liées aux actes vétérinaires qui en découlent. Les conséquences peuvent être graves.

Trouver une assurance qui accepte un chien âgé

Il est rassurant de constater que pour faire face à la concurrence, quelques compagnies dédiées aux animaux domestiques acceptent les chiens sans limite d’âge. C’est une aubaine pour les maîtres et, par voie de conséquence, pour les chiens séniors. En utilisant un comparateur d’assurances chien, il est rapide et facile de trouver la mutuelle santé qui assure le chien sans limite d’âge. Une fois les devis en main, le propriétaire de l’animal n’a plus qu’à comparer par exemple les taux de remboursement, l’étendue des garanties, les risques couverts, et bien évidemment les exclusions stipulées dans les conditions générales. Il lui suffira ensuite de choisir la compagnie et la formule en fonction des critères qui lui paraissent les plus importants mais aussi selon ses capacités financières.

f2da8891c2cf0934ea8b6bee799e9c8a;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;