Assurance santé chien: mode d’emploi

Lorsque vous vous rendez chez le médecin, les coûts de la consultation, des médicaments et des éventuels examens complémentaires vous sont généralement remboursés par la Sécurité Sociale et, si vous en possédez une, par votre complémentaire santé. Pour nos animaux de compagnie, il n’existe pas de sécurité sociale.

Néanmoins, vous pouvez limiter les dépenses de santé pour votre animal en souscrivant une assurance santé. Mais, une assurance santé pour mon chien, comme ça fonctionne au juste ? Et quelle assurance chien choisir ?

Si votre chien est malade, le prix de la consultation vétérinaire, le coût des médicaments pour son traitement ainsi que les éventuels frais liés à des examens complémentaires ont vite fait de plomber votre budget. Il n’existe pas chez les vétérinaires comme chez les médecins de tarifs conventionnés et plafonnés et chaque praticien les fixe librement. De plus en plus, les cabinets vétérinaires s’équipent de machines d’imagerie très sophistiquées pour affiner leur diagnostic. Le revers de la médaille est que ces appareils coûtent cher à acheter et à maintenir en bon état de fonctionnement. Les vétérinaires n’ont donc pas d’autre choix que de répercuter ces coûts de fonctionnement sur leurs honoraires. Pour ne pas devoir renoncer à des examens qui pourraient sauver la vie de votre toutou faute de moyens, la meilleure solution reste d’assurer sa santé.

Vous pourrez choisir la formule d’assurance santé la plus adaptée à la somme mensuelle que vous pouvez y consacrer et aux besoins de votre animal.

Les formules de base prennent en charge l’ensemble des frais de santé (consultations, médicaments, analyses, imagerie…) occasionné par une maladie ou un accident. Au-delà d’un délai de carence dépendant du contrat choisi, une partie ou la totalité des frais de santé vous sont remboursés jusqu’à un plafond dépendant également du type de contrat choisi. Il peut y avoir également des franchises autrement dit une somme d’argent restant à la charge de l’assuré, non remboursée par l’assureur. Lors du choix de votre formule d’assurance, pensez à vérifier leur montant et leur modalités d’application.



Il existe également d’autres formules, plus complètes, comprenant un forfait prévention.

Selon les contrats, ce forfait peut prendre en charge les vaccins, des accessoires achetés en animalerie (laisse, panier…) ou des produits dits d’hygiène comme des vermifuges, des produits antiparasitaires, des shampooings ou bien encore des lotions pour le nettoyage des yeux ou des oreilles de votre poilu. Ces produits ne sont pas des médicaments et ne sont donc pas remboursés par les formules de base mais sont utiles pour prévenir de nombreuses maladies chez votre chien.

Mieux encore, si votre toutou a besoin d’une alimentation spécifique comme des croquettes hypoallergéniques ou faciles à digérer, certains forfaits prévention peuvent rembourser une partie du prix de ces croquettes « spéciales » achetées chez le vétérinaire. De même, une consultation chez un vétérinaire comportementaliste ou spécialisé en acupuncture ou en ostéopathie peut également être remboursée si vous avez opté pour un contrat avec un forfait prévention prévoyant ces cas de figure.

Quant au détartrage, cela dépend encore de la formule choisie. Certaines formules prennent en charge l’acte tous les deux ou trois ans à hauteur d’une somme plafonnée quand d’autres ne remboursent que les détartrages rendus nécessaires dans le traitement d’une maladie.  Rappelons que le détartrage chez nos toutous doit se faire sous anesthésie générale, ce qui rend cet acte vétérinaire relativement cher (en moyenne aux alentours de 100 euros).

Il existe les mêmes disparités de remboursement selon les formules d’assurance santé choisie pour la stérilisation. Posez vous la question suivante avant de choisir votre formule :  est ce que une stérilisation «de confort» sera remboursée ou faut il que la stérilisation soit thérapeutique pour ouvrir le droit à un remboursement ?

Enfin, sachez que les maladies héréditaires comme la dysplasie de la hanche par exemple font presque toujours partie des exclusions dans les contrats d’assurance santé chien. Ces maladies héréditaires sont dépendantes de la race de votre chien.

Les formalités administratives pour obtenir le remboursement sont propres à chaque compagnie d’assurance. Généralement, il vous sera demandé de remplir conjointement avec le vétérinaire une feuille de soin à renvoyer à l’assureur pour obtenir le remboursement des frais engagés.

La plupart des assurances pour les chiens ne pratiquent pas le système de tiers payant évitant d’avancer l’argent au vétérinaire. De même, la grande disparité des logiciels dans les cabinets vétérinaires ne permet pas le traitement informatique des informations de soins avec un système de télétransmission. La feuille de soin papier reste pour l’heure  inévitable. Cependant, les informations à renseigner sont simples et son remplissage ne prend que quelques minutes. Généralement, une partie de la feuille de soin est à remplir par le propriétaire de l’animal pour s’identifier lui-même (nom, prénom, adresse, numéro de contrat…) et pour identifier l’animal traité (nom du chien, numéro de puce ou de tatouage…). Devra également y être reporté le motif de la consultation vétérinaire.

Le vétérinaire doit également remplir en partie cette feuille de soin et y reporter les informations suivantes : pathologie du chien, date de la consultation, lien éventuel avec une pathologie antérieure, nombre éventuel de jours d’hospitalisation, tampon du cabinet vétérinaire et somme facturée au propriétaire de l’animal.

Forts de tous ces éléments, vous êtes maintenant en mesure de bien choisir l’assurance santé qui conviendra le mieux à votre budget et à la santé de votre chien. Utilisez notre comparateur pour vous simplifier la vie et faire le juste choix. Il fonctionne également si vous avez besoin d’assurer d’autres animaux.

Retrouvez notre mode d’emploi complet de la santé canine avec de nombreux conseils pratiques.

1385af14d737ef4ea3c6978d7d425c45"""""""""""""""""""""