Votre chien est malade et les frais vétérinaires s’enchaînent. Vous regrettez amèrement de ne pas avoir souscrit une mutuelle santé pour votre fidèle compagnon.

Ne commettez pas l’erreur de croire qu’il n’est plus utile de l’assurer. Bien au contraire ! On vous explique pourquoi il est important d’assurer votre chien même s’il est déjà malade ou accidenté.

Principe général de la prise en charge

En matière d’assurance santé pour chien, un principe prévôt : les frais vétérinaires induits pour une pathologie déjà déclarée ou un accident déjà survenu au moment de la contractualisation ne sont pas remboursés. Une bonne raison bien sûr pour assurer votre chien dès son arrivée dans la famille. Une bonne mutuelle pour chien constitue en effet pour beaucoup de maîtres aimants la seule solution pour faire face aux dépenses vétérinaires ordinaires d’une part et à celles moins prévisibles et souvent lourdes liées à une maladie ou un accident.

Pourquoi assurer votre chien déjà malade ou accidenté ?

L’assurance santé pour chien n’est pas réservée qu’aux animaux en parfaite santé. Il existes au moins 3 bonnes raisons d’assurer votre chien déjà malade :

Votre chien n’est pas à l’abri d’une autre maladie

Hors liste d’exclusion, c’est à dire les pathologies non prises en charges comme les maladies génétiques ou héréditaires, les frais vétérinaires non liés à la maladie déjà déclarée intervenant après la souscription et plus précisément après le délai de carence restent couverts. Votre budget déjà impacté par les possibles soins réguliers à effectuer suite à la maladie de votre chien se verra grandement soulagé en cas d’apparition d’une nouvelle pathologie ou de survenue d’un accident. En outre, la pathologie initiale révèle peut être une “petite santé” qu’il est nécessaire de surveiller régulièrement. En assurant votre chien malade, vous vous donnez les moyens d’effectuer un suivi annuel sérieux de votre animal.

Un accident peut être révélateur

Parce qu’ils sont vifs et curieux, certains chiens ont parfois tendance à se mettre en danger. Un premier accident doit être perçu comme un signal d’alerte et vous inciter à assurer votre compagnon à quatre pattes au plus vite. Certains chiens ont par exemple la mauvaise manie de manger tout ce qu’il trouve ! Ne vous inquiétez pas outre mesure sur l’acceptation de votre demande de souscription. Vous n’êtes pas le premier maître d’un chien turbulent abonné aux cliniques vétérinaires. N’hésitez pas à présenter la problématique à votre conseiller en assurance qui saura vous aiguiller vers la formule la plus adaptée.

Profiter du forfait prévention

De nombreuses formules d’assurance pour chiens incluent un “forfait prévention”. Une somme allouée chaque année au maître qu’il peut utiliser à sa convenance pour payer les rappels de vaccination, les traitements antiparasitaires et certains produits vétérinaires de confort (lotion auriculaire ou oculaire par exemple). Le forfait prévention varie selon l’assureur et la formule souscrite et peut dépasser la centaine d’euros. Une aide bienvenue pour le maître qui supporte déjà malheureusement seul les frais vétérinaires liés à une maladie ou à un accident antérieur à la souscription.

Notre conseil : contactez l’assureur qui a retenu votre attention. Le conseiller qui vous répondra saura vous écouter et vous orienter. Ne lui cachez rien de la pathologie ou de l’accident déjà survenu : seule la parfaite connaissance du dossier lui permettra de vous proposer une solution optimale.

Assurer son chien déjà malade est non seulement possible mais c’est même vivement recommandé. Une précaution qui vous permettra d’offrir un suivi santé plus complet à votre compagnon : en prenant en charge tous les autres frais vétérinaires, votre assurance chien vous permettra d’assumer pleinement ceux liés à sa pathologie déjà déclaré. Vous vivez sa maladie plus sereinement pour y faire face plus efficacement à ses côtés!




toutoupourlechien.com

Par Vincent POLETTE

Co-fondateur de toutoupourlechien.com, webmaster & rédacteur d'actualités canines.