Si votre chien ou votre chienne ne sont pas destinés à être des reproducteurs, la stérilisation est à envisager pour ses multiples avantages.

Idées reçues sur la stérilisation de la chienne

On a longtemps pensé que pour son bien-être, une chienne devait être stérilisée après sa première grossesse. Cette croyance est totalement fausse.

Le chien est, à l’origine, un animal vivant en meute. De ce fait, sa seule préoccupation est de survivre, il n’a donc pas le temps de s’attacher à sa portée. Si la chienne paraît entretenir un lien avec ses chiots pendant les premières semaines, ce n’est qu’hormonal.

De même pour le chiot, après les premières semaines, il sera attaché à sa mère comme à n’importe quel chien.

D’autre part, ne pas stériliser une chienne, c’est risquer qu’elle se fasse « prendre » accidentellement par un mâle d’une taille plus importante qu’elle. Cela peut la mettre en danger puisqu’elle devra accoucher de chiots trop gros pour elle.

Certes, il y a toujours la possibilité de lui donner une contraception mais cette solution est de moins en moins conseillée car cela peut avoir de graves conséquences sur sa santé.

La stérilisation comme prévention de certaines maladies

La stérilisation est aussi recommandée car elle peut réduire le développement de certaines maladies :

  •  Le cancer des mamelles :

En dehors des périodes de chaleurs, c’est une hormone, la progestérone, fabriquée par les ovaires, qui empêche les chaleurs. De ce fait, les cellules réceptrices des mamelles sont exposées en permanence à cette hormone. Or, la majorité des cancers des mamelles se développent à partir de ces cellules.

La stérilisation élimine donc cette progestérone et réduit les risques de cancer.

  • Le pyomètre : c’est une affection de l’utérus provoquée par un dérèglement hormonal. Seules les femelles non- stérilisées sont touchées par le pyomètre puisqu’il intervient, en général, deux mois après les chaleurs.
  • Les kystes ovariens.

Les avantages de la castration du chien

Tout comme pour la chienne, des idées reçues subsistent encore. On pense notamment que la castration du chien stopperait sa croissance, ce qui est totalement faux.

Par contre, elle peut améliorer son comportement et peut aussi lui éviter certaines affections ou maladies.

La castration pour calmer le chien

La castration du chien a des répercussions sur son comportement. En effet, elle peut lui enlever toute envie de fuguer. En période de chaleur, si le chien est castré, il n’aura pas envie d’aller retrouver une chienne.

Après une castration, il est aussi plus serein et il a donc moins envie de se bagarrer.

La castration pour éviter certaines affections et maladies

La castration est une bonne solution pour réduire l’apparition de certaines affections et de certaines maladies. Les plus fréquentes sont :

  • les tumeurs testiculaires :

Si tous les chiens peuvent souffrir de tumeurs testiculaires, certains connaissent, dès la naissance, des anomalies des testicules. On dit que ceux sont des chiens cryptorchides et qu’ils ont un testicule ectopique. Pour ces chiens, le risque de tumeurs est plus important, il est donc vivement conseillé de les faire stériliser.

  • les maladies de la prostate :

La plus répandue est l’hypertrophie ou hyperplasie bénigne de la prostate.

  • toutes les affections anales dont peut souffrir un chien : les abcès des glandes anales, les tumeurs et les hernies périanales.