Mon chien a une boule de graisse

Les chiens pagés ont des boules de graisse
© Pixabay

Votre chien a une boule de graisse qui s’est formée sous sa peau ? Il pourrait bien s’agir d’un lipome. Explications…

Le lipome : définition

Chez le chien, le lipome est une tumeur constituée de graisse et dont l’origine reste à ce jour inconnue.

Classiquement, cette boule de graisse se développe plutôt lentement et progressivement et prend la forme d’un nodule généralement bien circonscrit de texture plus ou moins molle sous la peau.

Le lipome peut également prendre des aspects plus atypiques et être pédiculé, avoir une texture plutôt ferme ou présenter une hyperpigmentation.

Les lipomes sont assez fréquents chez le chien. Ils se développement préférentiellement chez les animaux âgés et/ou obèses. Les femelles ainsi que les Teckel, Cocker, Braque de Weimar, Dobermann, Labrador et Schnauzer y seraient aussi prédisposés.

Un lipome, c’est grave ?

Le lipome est une tumeur bénigne du tissu adipeux sous cutané. En d’autres termes, il ne s’agit pas d’une tumeur maligne ou cancéreuse. Dans la grande majorité des cas, un lipome n’est préjudiciable que sur leur plan esthétique…et c’est alors le maître que la tumeur gêne davantage que le chien !

Néanmoins, il arrive que cette tumeur soit aussi très incommodante pour le chien si :

  • elle gagne un volume important,
  • elle « pousse » à un endroit gênant du corps du chien (près des yeux en obturant une partie de son champ de vision, sur un membre où des frictions répétées sont possibles…)
  • elle se développe sous une forme infiltrante, c’est-à-dire non plus sous la peau du chien mais entre ses muscles au risque de gêner ses mouvements. Cette forme infiltrante est néanmoins beaucoup plus rare.

Mon chien a une boule de graisse : que faire ?

Si vous soupçonnez la présence d’un lipome chez votre chien, la seule chose à faire est d’aller consulter votre vétérinaire. Si le lipome est une tumeur bénigne, cette tumeur peut néanmoins être très facilement confondue avec d’autres tumeurs cutanées malignes et donc beaucoup plus préoccupantes pour la santé de votre animal.

Seul votre vétérinaire, aux termes d’une consultation dermatologique et d’un examen cytologique, pourra vous permettre d’en avoir le cœur net.

S’il s’agit effectivement d’un lipome, le vétérinaire pourra évaluer la nécessiter de le retirer chirurgicalement. Cette opération (plutôt bénigne mais qui se réalise tout de même sous anesthésie générale avec le risque qui lui est associé pour les animaux âgés et en surpoids) n’est nécessaire que lorsque le propriétaire du chien le souhaite pour des raisons esthétiques ou si la tumeur graisseuse est gênante pour l’animal.

L’opération des tumeurs infiltrante peut en revanche être beaucoup plus ardues pour le vétérinaire chirurgien.




e88adae378f580bad43d08f43e8cd03blllllllll