Mon chien a des boutons blancs

Les boutons blanc du chien
© Fotolia

Votre chien a des boutons blancs ? A quelles affections peuvent-ils être dus ? Comment y remédier ?

Boutons blancs du chien : des lésions appelées pustules

Ce qu’on appelle dans le langage courant, un « bouton blanc » est appelé une pustule par le corps médical. Il s’agit d’une lésion de la peau consistant en un soulèvement circonscrit de la peau et qui contient du pus.

Chez le chien, la présence de ce type de bouton est très fugace en raison de la finesse de son épiderme. Les boutons blancs laissent alors rapidement la place à des croûtes ou s’assèchent et cicatrisent en formant ce qu’on appelle des collerettes épidermiques.

Les pustules peuvent être centrées sur un poil, on parle alors de pustule folliculaire. Quand elles ne sont pas folliculaires, elles peuvent alors être présentes sur la peau, entre les follicules, ou surmonter plusieurs follicules pileux quand elles sont de grande taille.

Les causes d’apparition de boutons blancs chez le chien

Il existe de nombreuses affections à l’origine de l’apparition de pustules sur la peau du chien. Parmi les maladies les plus probables, on peut citer :

La folliculite du chien

La folliculite du chien correspond à une inflammation de l’appareil pilo-sébacé du chien, c’est-à-dire du poil et de sa racine avec la formation d’un micro-abcès dans sa partie supérieure. Elle se manifeste par l’apparition de pustules folliculaires, des boutons blancs centrés sur un ou plusieurs poils.

La folliculite peut être due à une contamination bactérienne (on parle alors aussi de pyodermite), une contamination fongique, une contamination par Demodex ou due à un dysfonctionnement du système immunitaire du chien.

Le pemphigus foliacé

Le pemphigus foliacé est une dermatite auto-immune plutôt rare chez le chien qui toucherait davantage certaines races de chien comme l’Akita Inu, le Chow-Chow, le Teckel, le Doberman, le Berger Allemand, le Terre-Neuve, le Shar Pei, le Colley ou bien encore le Cocker Spaniel.

La maladie se manifeste par l’apparition de pustules qui se développent initialement sur la face de l’animal, au niveau du chanfrein, autour des yeux et sur le pavillon des oreilles puis gagnent assez rapidement les coussinets pour se généraliser à l’ensemble du corps en quelques semaines pour la majorité des chiens atteints. La présence des boutons blancs est cependant très transitoire car ils se transforment rapidement en d’autres lésions comme des croûtes, des collerettes épidermiques ou des érosions cutanées. Parfois, les lésions peuvent être localisées uniquement au niveau des coussinets.

La pustulose stérile éosinophilique

La pustulose stérile éosinophilique est une maladie de la peau plutôt rare du chien et dont la cause exacte est encore inconnue à ce jour.
Elle se caractérise par l’apparition de boutons et de boutons blancs sur l’ensemble du corps du chien associée à d’importantes démangeaisons. La particularité de ces lésions est qu’elles guérissent en s’hyperpigmentant en leur centre, ce qui leur donne un aspect de cible.

La maladie peut s’accompagner d’autres symptômes comme un état fébrile et une augmentation de volume des ganglions lymphatiques.

Mon chien a des boutons blancs : que faire ?

La présence de pustules chez le chien est toujours le signe d’une affection dermatologique qui justifie une consultation chez le vétérinaire dans les meilleurs délais.
Seul le vétérinaire, au cours d’un examen dermatologique, sera a même de déterminer la cause de la présence de boutons blancs chez votre chien afin de mettre en place un traitement approprié.
Ce traitement pourra consister en :

  • l’administration d’antibiotiques en cas de folliculite bactérienne,
  • un traitement spécifique de la démodécie en cas de folliculite due à Demodex,
  • l’administration de médicaments antifongiques en cas de folliculite provoquée par la présence d’un champignon,
  • l’administration de médicaments immunosuppresseurs en cas de pemphigus foliacé,
  • l’administration de corticoïdes en cas de pustulose éosinophiles stérile parfois associée à des antihistaminiques et à une complémentation en acides gras essentiels.




d24a8ea112aea964bf5060aacd887282]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]