La castration chimique du chien

castration chimique du chien

Qu’est ce que la castration chimique du chien et en quoi consiste-t-elle exactement ?

Castration chimique du chien : définition

La castration chimique est un moyen médicamenteux et réversible de stériliser un chien mâle. On l’oppose à la castration chirurgicale qui, elle, est irréversible. En d’autres termes, un chien castré chimiquement sera à nouveau capable de se reproduire, une fois les effets du traitement dissipés.

Et chez les femelles ?

Il est également possible de contrôler temporairement les chaleurs les chiennes à l’aide de « pilules contraceptives ». Cette méthode n’est cependant pas dénuée d’effets secondaires.

Castration chimique du chien : le fonctionnement

En France, il existe actuellement deux méthodes de castration chimique du chien mâle. Il est à noter que ces méthodes ne peuvent être employées que sur prescription vétérinaire après un examen complet de l’animal et uniquement chez les chiens qui ont atteint leur maturité sexuelle.

L’utilisation de progestagènes

Il est possible d’injecter au chien un progestatif (généralement de l’acétate de delmadinone bien que d’autres molécules puissent être utilisées) pour stériliser temporairement un chien. Il s’agit de médicaments qui contiennent des substances proches de la progestérone et dont le rôle est de contrarier l’action de la testostérone, une hormone sexuelle mâle impliquée dans la production des spermatozoïdes. On dit également que ce médicament possède une activité anti-androgénique.

Comme l’effet d’une injection ne dure que 3 semaines chez le chien et que le médicament présente  des contre-indications et des effets secondaires, il n’est généralement plus utilisé pour contrôler la reproduction d’un chien mâle mais davantage pour traiter une hypertrophie de la prostate ou un excès de libido du chien mâle non lié à un trouble du comportement et cela, lorsque la castration chirugircale n’est pas possible ou pas souhaitée.

Excès de libido du chien mâle: pensez à la phytothérapie

Il existe de nombreuses plantes androgéno-freinatrices pour calmer les excès de libido du chien mâle. Gattilier, houblon, ortie racine, épilobe en font notamment partie. Ces plantes peuvent parfois remplacer les traitements chimiques de l’hypersexualisme chez le chien mais doivent obligatoirement être prescrites par un vétérinaire spécialisé pour éviter les interactions médicamenteuses et tenir compte des contre-indications.  Mais attention, si ces médicaments de plantes freinent la libido, elles ne stérilisent pas l’animal comme le font les médicaments conventionnels.

L’utilisation de desloréline

L’autre méthode de castration chimique du chien mâle consiste à faire placer un implant résorbable imprégné de desloréline entre les omoplates du chien mâle par le vétérinaire. La désloréline est un antagoniste de la GnRH, une hormone nécessaire à la fabrication de testostérone.  Efficace dans les 4 à 6 semaines après l’implantation, elle permet donc de stériliser temporairement le chien mâle pendant 6 à 12 mois et de « tester » les effets d’une castration chirurgicale sur le comportement du chien. Cette méthode est dénuée de contre-indications et d’effets indésirables graves connus à ce jour.




7a5450984408fc8cb79df55f14a590f4WWWWWW