Chien errant : que faire ?

Un chien errant
© Pezibear | Pixabay

Que faire quand on trouve un chien errant ? Que faire d’un chien trouvé la nuit ? Que dit la législation ? Peut-on adopter un chien errant ?

 

Lorsque l’on trouve un chien errant, les premiers réflexes ne sont pas toujours les bons : soit on ne sait pas vraiment quoi en faire, qui contacter, soit on ose pas l’approcher donc on le laisse vagabonder, etc. En clair, on se pose souvent beaucoup de questions et on ne sait pas vraiment quelles sont nos possibilités. Je vous propose aujourd’hui un article pour répondre à vos questions les plus courantes et savoir enfin quoi faire si vous croisez le chemin d’un chien errant (et que vous n’avez pas l’intention de le laisser en plan…).

Comment approcher un chien errant ?

La meilleure façon d’approcher un chien errant, c’est souvent de le laisser tranquille finalement. En effet, vous ne connaissez pas ce chien, il ne vous connaît pas et s’il est perdu, il est potentiellement dans un état émotionnel très instable. Il est beaucoup plus raisonnable de le laisser venir à vous : restez droit, sans gestes brusques, les bras le long du corps et laissez le chien venir vous renifler.

Bon… si le chien montre les dents, vous grogne dessus et aboie en reculant… Laissez tomber, c’est qu’il n’est pas dans un état émotionnel suffisamment stable pour interagir respectueusement avec vous. Laissez-le tranquille mais prévenez tout de même les autorités compétentes de sa présence sur la commune !

Autrement, si vous sentez que le chien est gentil, qu’il est venu vous renifler et qu’il ne part pas en courant : vous pouvez alors commencer à entreprendre un travail de recherche. Normalement, seules les personnes habilitées (les professionnels) peuvent attraper un chien errant… Mais on ne va pas se mentir, concrètement dans la “vraie vie” on a rarement le temps d’attendre l’arrivée d’un agent de police, d’un membre d’une fourrière ou de la SPA…

De ce fait, si vous sentez que le contact est bon, que le chien est sociable et a une attitude amicale, vous pouvez interagir avec lui. Mais surtout, ne faites pas de gestes brusques, ne cherchez pas forcément à le toucher, laissez-le faire et soyez surtout le plus détendu possible.

Qui contacter quand on trouve un chien ?

Si vous avez réussi à approcher le chien et même à le ramener chez vous, vérifiez déjà s’il n’a pas une médaille ou un collier avec les coordonnées de ses maîtres. Si c’est le cas : contactez le numéro inscrit et signalez aux propriétaires que vous avez retrouvé leur chien. Ils seront souvent très soulagés et vous remercieront chaleureusement d’avoir pris le temps de réaliser cette démarche.

Dans le cas où aucune information n’est présente sur le chien, vous devez malheureusement appeler la fourrière municipale ou la SPA proche de chez vous. Ils s’occuperont de faire les démarches à l’aide de l’identification du chien (tatouage ou puce électronique) et l’accès au registre de la Société Centrale Canine. Ils peuvent alors retrouver plus facilement et rapidement les propriétaires du chien que vous.

Vous devez également contacter votre mairie pour signaler la présence d’un chien errant sur la commune. En effet, les maires sont, selon la loi, “responsables de la lutte contre la divagation animale”. C’est d’ailleurs souvent la première chose à faire puisque c’est la mairie qui vous mettra plus facilement en lien avec le lieu de dépôt (fourrière, SPA) rattaché à leur commune.

Si vous ne souhaitez pas aller jusque là (bien qu'il s'agisse de la démarche légale), vous pouvez également prendre en photo le chien et diffuser une annonce sur les réseaux sociaux. Cela peut fonctionner, notamment si les maîtres de ce chien ont eux aussi publié une annonce.

Que dit la législation sur les chiens errants ?

La loi est assez stricte à ce sujet, l’article L211-19-1 du Code rural et de la pêche maritime stipule "qu’il est interdit de laisser divaguer les animaux domestiques et les animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité".

Et puisque ce sont les maires qui sont responsables de la lutte contre la divagation des animaux sur leur territoire, c’est souvent eux qui prennent la décision “finale” concernant le devenir du chien errant, dans le cas où il n’est pas réclamé ou que ses maîtres ne sont pas identifiés.

Précisément, voici ce que dit la loi (article L211-20 du Code rural et de la pêche maritime) : " Si les animaux ne sont pas réclamés, ils sont considérés comme abandonnés et le maire fait procéder soit à leur euthanasie, soit à leur vente conformément aux dispositions de l'article L. 211-1, soit à leur cession, à titre gratuit, à une fondation ou à une association de protection animale reconnue d'utilité publique ou déclarée. Les frais résultant de l'ensemble des mesures prises sont mis à la charge du propriétaire ou du détenteur des animaux. Si le propriétaire ou le détenteur des animaux demeure inconnu, le maire autorise le gestionnaire du lieu de dépôt à prendre l'une des mesures énumérées ci-dessus."

Toutefois, sachez que l’euthanasie des chiens errants est très rare, il faut vraiment que le chien soit dans un état de santé très critique ou qu’il montre de gros signes d’agressivité (et encore…).

L’inconscient collectif qui veut donner une image de mouroir aux fourrières municipales est souvent très exagéré. Le but des fourrières n’est pas d’éliminer les chiens errants, il est de tout faire pour retrouver leurs propriétaires et, s’ils n’y parviennent pas, à trouver des solutions d’adoption.

Que faire d'un chien trouvé la nuit ?

Si vous trouvez un chien la nuit, respectez les mêmes mesures que si vous le retrouvez de jour. Toutefois, la nuit il est souvent compliqué de contacter les différentes autorités compétentes. N’hésitez donc pas à prendre contact avec les urgences vétérinaires proches de chez vous ou avec un commissariat de police qui vous donneront la marche à suivre.

Adopter un animal trouvé : est-ce possible ?

Lorsque le chien est placé en fourrière (ou en SPA), le délai légal est de 8 jours. Au delà, si le chien n’est pas réclamé par ses propriétaires, qu’ils demeurent inconnus ou qu’ils ne souhaitent pas récupérer leur chien, celui-ci est considéré comme abandonné. Il peut donc être mis à l’adoption. Vous pouvez alors tout à fait adopter l’animal que vous avez trouvé si ses propriétaires initiaux ne viennent pas le récupérer.

Cependant, je ne vous conseille pas de garder ce chien chez vous dès lors que vous l’avez récupéré sur la voie publique : passez bien par toutes les démarches légales pour ne pas que l’on vous soupçonne par la suite de vol de chien (oui, oui, tout peut arriver !).



eae3fcdeec333ff2174ef4bb8383f4f9DDDDDDDD