Votre chien n’est pas dans son assiette. Il semble fébrile… Comment savoir s’il a de la fièvre ? Comment faire baisser sa température corporelle ? On vous dit tout.

Fièvre ou hyperthermie ?

La température corporelle normale du chien est supérieure à celle de l’être humain. Elle se situe normalement entre 38° et 39°C. Lorsque cette température corporelle s’élève au-delà de 39,5°C, on parle alors soit d’hyperthermie, soit de fièvre. Ce n’est pas tout à fait la même chose et il est important de savoir différencier les deux car cela conditionne la façon dont on va prendre en charge le problème.

L’hyperthermie correspond à une élévation de la température corporelle qui résulte d’une accumulation de chaleur. Une hyperthermie survient quand l’organisme du chien se retrouve dans l’impossibilité d’évacuer la chaleur. C’est le cas lorsque le chien est victime d’un coup de chaleur, en été ou malheureusement lorsqu’il a été laissé enfermé dans une voiture garée au soleil, lors d’un exercice musculaire trop intense après un exercice physique violent ou de convulsions prolongées.

La fièvre est une des composantes de la réaction inflammatoire de l’organisme qui se produit notamment lorsque l’organisme est agressé par des microbes. C’est un mécanisme de défense du corps en réponse à une « agression » de celui-ci. La fièvre est donc l’un des symptômes présents dans de très nombreuses maladies infectieuses. On peut aussi avoir des origines inflammatoires non infectieuses, immunitaires, tumorales et même traumatiques.

Comment savoir si un chien a de la fièvre ?

Pour savoir si un chien a de la fièvre, la seule chose à faire est de prendre sa température par voie rectale à l’aide d’un thermomètre adapté.

Oubliez toutes les idées reçues sur une truffe chaude ou des yeux brillants du chien qui seraient signe de fièvre : ces « méthodes » empiriques pour déterminer la température d’un chien ne sont ni efficaces, ni fiables.

En revanche, il est vrai qu’un chien fébrile peut présenter d’autres symptômes révélateurs de son mal-être comme un abattement, une grande fatigue, un manque d’appétit, une prostration, des tremblements etc. Soyez-y attentifs.

Notez bien !

En cas de coup de chaleur chez le chien, n’attendez pas de prendre sa température pour agir. Les signes d’une hyperthermie sont de tout façon assez évidents : halètements, difficultés respiratoires, signes neurologiques…

Comment faire baisser la température d’un chien ?

Si votre chien est victime d’un coup de chaleur, il vous faudra impérativement faire baisser sa température interne de façon progressive. C’est une question de vie ou de mort pour le chien. Pour ce faire, il est nécessaire de :

  • Sortir l’animal du lieu où il se trouve et de le mettre dans un endroit ventilé, à l’ombre et si possible frais,
  • lui appliquer un linge frais et humide sur son corps pendant 5 minutes puis de l’arroser ensuite avec de l’eau fraîche mais pas trop froide afin de ne pas créer un choc thermique qui pourrait lui être fatal.

Si votre chien a de la fièvre parce qu’il est malade, la seule chose à faire pour faire baisser sa température est de traiter la cause de l’infection qui est à l’origine de cette fièvre. Et là, il n’y a qu’une seule chose à faire : consulter son vétérinaire. Ne donnez jamais de médicaments antibiotiques ou antipyrétiques (qui font baisser la fièvre) à votre chien de votre propre initiative. Tous les médicaments à base d’aspirine, d’ibuprofène ou de paracétamol sont très toxiques pour votre chien et pourraient lui faire davantage de mal que de bien.



toutoupourlechien.com

Par Guylaine VANDEKERKHOVE

Co-fondatrice de toutoupourlechien.com et rédactrice santé & alimentation