Lorsqu’arrive le 14 juillet, vous êtes à la fois ravi car après tout, c’est un jour férié et en général il fait plutôt beau, et à la fois anxieux à l’idée que votre chien ait une peur panique des tirs de feu d’artifice.

Pourquoi mon chien a peur des feux d’artifices ?

Sachez que si votre chien a peur des pétards, des tirs de feu d’artifice, des sirènes, etc. c’est tout à fait normal car :

  • le chien n’a pas les facultés intellectuelles pour comprendre d’où vient le bruit et ce que cela signifie. En effet, le chien assimile seulement le bruit (si fort et intense) à un danger, quel qu’il soit ! Découle alors de la sensation de danger nombreux comportements pouvant être indésirables.
  • Le chien n’a pas non plus les capacités cognitives pour anticiper et se préparer à l’événement. Et oui, vous l’aurez compris le chien n’a pas les mêmes capacités que nous et ne peut donc pas se dire « ok, dans deux jours c’est le feu d’artifice, il faut que j’anticipe  ». Ce serait tellement plus simple.
  • Enfin, le chien n’a pas les moyens non plus (décidément) d’associer le bruit à un événement particulier. En effet, vous, vous savez bien que ces bruits ne vont pas durer éternellement car vous savez que le feu d’artifice ne dure en général qu’une heure grand maximum. En revanche, votre chien lui ne sait absolument pas à quoi correspondent ces bruits et ne peut donc pas se dire « aller, plus qu’un quart d’heure et j’suis tranquille ».

Comment se traduit la peur/panique suite aux tirs de feu d’artifice ?

A titre personnel, mon chien H, 5 ans, a une peur panique des tirs de feu d’artifice, des pétards, et même de mes radiateurs en fonte qui claquent lorsque le chauffage se met en route. Et pour son cas, la peur se manifeste d’une seule manière : se blottir contre moi en tremblant !

Il y a différentes manifestations de la peur, certains chiens vont aboyer, d’autres vont se réfugier dans un coin, certains vont même jusqu’à devenir agressif, courir dans tous les sens, chercher à fuir à tout prix, quand d’autres se feront dessus par exemple… Vous l’aurez compris, c’est très varié et propre à chacun.

La seule chose à retenir c’est qu’un chien qui a peur peut l’exprimer de plusieurs manières et que c’est à vous de faire en sorte que ce sentiment de peur soit, à défaut d’être supprimé, du moins apaisé et diminué.

Comment faire pour rassurer son chien lors des tirs de feu d’artifice ?

  • Ne surtout pas essayer de rassurer son chien en le caressant car en faisant cela, on récompense (par la caresse, la voix douce, etc) le comportement engendré par la peur. Cela revient alors à renforcer la peur du chien lors des tirs de feu d’artifice.
  • Ne pas crier non plus sur son chien lorsqu’il a peur, cela le stresserait davantage et plus le chien a peur, plus des comportements déviants peuvent apparaitre, comme l’agressivité re-dirigée par exemple.
  • Vous pouvez tenter de distraire votre chien lors des tirs de feu d’artifice. Essayez de jouer avec lui pour qu’il arrive à se détendre et associe les tirs à quelque chose de positif. Nous parlerons également de la désensibilisation de manière plus approfondie dans la quatrième partie de cet article.
  • Lui permettre de « se cacher », de se réfugier dans un coin pour qu’il puisse se sentir en sécurité.
  • Ne forcez surtout pas votre chien à « accepter » les tirs de feu d’artifice. Si vous avez le choix, préférez ne pas emmener votre chien sur les lieux de tirs et laissez-le tranquillement à la maison.
  • N’oubliez pas de fermer les portes et fenêtres pour éviter que votre chien ne s’enfuit. En effet, par peur, les chiens ont souvent l’instinct de fuir. Soyez donc vigilant afin d’éviter que votre chien ne se mette en danger. (Pensez à bien équiper votre chien de sa médaille pour mettre toutes les chances de votre côté si jamais il s’enfuit).

Pour en revenir à mon expérience personnelle, lorsque H vient se blottir contre moi quand il a peur, je ne le gronde pas, je ne le caresse pas, mais je ne l’empêche pas de le faire non plus. Je m’explique : si mon chien a trouvé cette technique pour se rassurer : qu’il en soit ainsi. En revanche, je ne renforce pas ce comportement en le caressant ou en lui parlant calmement. Non, je l’ignore, et me montre sûre de moi. Je rappelle qu’ignorer son chien signifie : ne pas lui parler, ne pas le toucher ni le regarder.

Si mon chien perçoit en moi de la crainte, il comprendra que son comportement et son sentiment de peur sont légitimes et ont raison d’être. Alors que si je me montre complètement neutre face à son attitude, cela ne la renforcera pas. Néanmoins, si le fait de se coller à moi lui permet de se sentir mieux, alors soit !

Cependant, si ce comportement me dérange, si je suis occupée à autre chose ou si je souhaite être tranquille, alors je redirige mon chien vers un autre comportement comme aller à sa place par exemple. N’hésitez pas à consulter notre article dédié à l’apprentissage du « au panier ».

Ce que je vous raconte là, c’est bien si on est présent lors des tirs de feu d’artifice. En revanche, si (comme je vous l’ai conseillé un peu plus haut), vous décidez de laisser votre chien seul à la maison lors du feu d’artifice, mais que vous avez tout de même décidé de participer à l’événement, dieu seul sait ce que pourrait faire votre toutou pour extérioriser sa peur et son sentiment d’insécurité ? Alors voyons comment faire pour que votre chien n’ait plus peur des bruits de feux d’artifices.

Comment préparer son chien aux tirs de feu d’artifice, de pétards ?

Malheureusement certains chiens auront toujours peur d’éléments identifiables, souvent parce qu’ils ne les « rencontrent » pas suffisamment régulièrement (comme les tirs de feu d’artifice par exemple, qui n’arrivent en général qu’une à deux fois par an).

Néanmoins, il existe deux trois astuces qui peuvent aider un chien à mieux appréhender ce genre d’événement.

Conseil n°1 : la désensibilisation

Il vous « suffit » de désensibiliser votre chien aux bruits qui lui font peur habituellement. Bien entendu, le mieux est de procéder à cette habituation dès le plus jeune âge du chien, et ce régulièrement afin que cela soit considéré comme quelque chose de « normal » pour votre chien.

Voici ce qu’il faut faire pour habituer votre chien aux bruits, qu’il soit chiot ou chien adulte : trouvez sur internet (ou autre) des sons d’alarmes, de sirènes, de pétards, etc. et associez-les instantanément à quelque chose de positif (comme une friandise par exemple). Faites ceci sur des séances courtes mais répétées régulièrement dans le temps.

Le travail de désensibilisation est un processus délicat et surtout très progressif, n’hésitez donc pas à faire appel à un professionnel de l’éducation et du comportement canin afin qu’il puisse vous aider dans les différentes démarches à mettre en place.

Conseil n°2 : le sécuriser

Un chien aura toujours besoin tout au long de sa vie d’un endroit refuge, un endroit où il sait qu’il pourra être tranquille et qu’on ne viendra pas l’embêter : son panier !

Vous devez permettre à votre chien d’aller s’y réfugier à chaque fois qu’il est mal à l’aise. Souvent, lorsqu’un chien en a marre de jouer avec les enfants ou si justement il a peur d’un élément extérieur, il va se mettre dans son panier, et c’est une très bonne chose.

Et pour être sûr que votre chien considère son panier comme sa zone refuge, il faut :

  • placer le panier dans un endroit calme, sans trop de passages,
  • ne jamais aller déranger le chien lorsqu’il est dans son panier, même si c’est pour le caresser,
  • lui apprendre que son panier est un lieu positif : avec friandises et jouets par exemple,
  • rendre sa place confortable et douillette.

D’ailleurs, la cage de transport peut être un excellent refuge pour votre chien lors des événements inhabituels tels que les tirs de feu d’artifice, pensez-y et consulter notre article sur la cage de transport.

Conseil n°3 : le dépenser

Avant et après les tirs de feu d’artifice : proposez à votre chien une bonne dépense. Avant, pour qu’il fasse ses besoins et qu’il évite donc de vous repeindre le salon par peur, et après pour qu’il puisse se défouler et évacuer le stress qu’il aura accumulé pendant les tirs.

Conseil n°4 : l’aider à s’apaiser

N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire qui pourra prescrire à votre chien de légers calmants. Vous pouvez également utiliser des moyens plus naturels comme les Fleurs de Bach afin de permettre à votre chien de mieux vivre ce moment.

Attention tout de même, cela ne fait pas tout, veillez toujours à respecter les points précédents en complément.




Nature de chien

Par Clémentine TURGOT

Éducateur canin comportementaliste chez Nature de Chien (www.naturedechien.fr)