Les chiens sans queue

Les chiens sans queue
© Pixabay

Un chien peut-il naître sans queue ? Quelles sont les races de chiens sans queue ? La réponse à cette question est ici…

L’absence de queue ou anourie chez le chien

Quand un chien n’a pas de queue ou qu’il a une queue courte, on dit respectivement qu’il est anoure ou brachyoure.

Certains chiens naissent avec une queue naturellement courte sans que cela ne soit considéré comme une anomalie par rapport au standard de leur race. Mais, l’absence de queue chez le chien peut aussi être secondaire à une anomalie congénitale ou à une prédisposition raciale du chien.

Bien évidemment, l'absence de queue peut aussi résulter d’une caudectomie, c’est-à-dire d’une coupure volontaire de la queue du chien par un acte chirurgical vétérinaire. Cette pratique est encore autorisée en France, selon certaines conditions.

La brachyourie chez le chien

La brachyourie, ou queue courte, désigne un raccourcissement congénital de la queue par une diminution du nombre des vertèbres coccygiennes. Le raccourcissement de la queue va d’une queue réduite d’un quart de sa longueur, par rapport aux standards attendus de la race à l’absence totale de queue.

Bon à savoir

Le nombre de vertèbres coccygiennes varie de 18 à 22 chez le chien.

Dans la plupart des cas, cette « anomalie » n’entraîne généralement aucun problème de santé associé mais seulement un préjudice esthétique pour le propriétaire de l’animal et parfois une non-confirmation du chien lorsque son standard de race le précise.

Cependant, cette anomalie peut parfois être associée à une spina bifida, c'est-à-dire une anomalie du développement de la colonne vertébrale du chien, entraînant des troubles neurologiques tels qu’une ataxie des membres postérieurs.

Pour de nombreuses races de chien, la brachyourie est due à une mutation du gène T, un gène présent sur un chromosome non sexuel qui code normalement pour une protéine impliquée dans le développement embryonnaire.

L’anomalie est héréditaire et se transmet selon un mode de transmission autosomique dominant. Cela implique que les chiens qui expriment le caractère « queue courte » ne possèdent qu’un gène muté sur deux. Les chiens qui héritent dans leur patrimoine génétique de deux copies du gène muté ne sont généralement pas viables et meurent in utero. Pour ces raisons, il est donc déconseillé aux éleveurs de faire reproduire les chiens nés avec une queue courte, et surtout de croiser un mâle et une femelle à queue courte.

Les races de chien susceptibles de présenter la mutation du gène T, et donc une queue anormalement courte voire absente sont les suivantes :

 Des chiens appartenant à d’autres races peuvent aussi naître naturellement avec une queue courte sans qu’une mutation du gène T n’ait été retrouvée. D’autres causes génétiques, encore inconnues à ce jour, sont alors certainement en cause. Parmi ces races, on retrouve :



1459cf1568372053e8383b7a2394c387YYYYYYY