Si votre chien sent mauvais, les causes de ces mauvaises odeurs permanentes sont très variables.

Une mauvaise odeur qui provient de sa peau

La peau du chien est naturellement recouverte d’une substance grasse, le sébum, fabriquée par les glandes sébacées et colonisée par de nombreuses bactéries et levures qui constituent la flore commensale de la peau. A l’état normal, ces éléments ne dégagent pas de mauvaises odeurs perceptibles par le nez humain sauf quand le chien est mouillé. Mais, il arrive dans certains cas que l’équilibre naturel de la peau soit rompu et que le chien se mette à sentir mauvais de façon permanente. Deux situations peuvent expliquer ce phénomène :

  • un défaut d’hygiène,
  • l’apparition d’une séborrhée chez votre chien.

Quand le bain de votre chien remonte à trop longtemps

Il peut arriver que votre chien sente mauvais tout simplement parce que son dernier bain remonte à trop longtemps. Sébum et diverses impuretés se sont alors accumulés à la surface de sa peau et dans son pelage favorisant la prolifération de microbes responsables de mauvaises odeurs.

La solution est donc évidemment de donner un bain à son chien en le shampooinant à l’aide d’un shampooing pour chien adapté ou d’un shampooing doux naturel fait maison. Il est important de ne pas laver pas trop souvent votre chien et d’utiliser des produits adaptés à sa peau (jamais de shampooings pour êtres humains, ni même de shampooing bébé) au risque de rompre l’équilibre naturel de sa peau et même d’accentuer les problèmes de mauvaises odeurs par la suite. Un bain tous les mois est un grand maximum à ne pas dépasser.

Pour espacer les bains et limiter les mauvaises odeurs, pensez à brosser régulièrement votre chien afin d’aérer son pelage et à laver régulièrement les textiles qui constituent son couchage. Hé oui, un chien qui dort sur un couchage qui sent mauvais ne sentira jamais bon ! Lavez les textiles en machine à la température minimale de 60°C pour y détruire les bactéries responsables de mauvaises odeurs. Évitez cependant d’adjoindre à votre lessive des assouplissants parfumés qui pourraient être dérangeants pour le chien voire irritants pour sa peau délicate.

Parfumer son chien, la fausse bonne idée !

Si votre chien sent mauvais, évitez à tout prix de parfumer votre animal et cela, pour plusieurs raisons :

  1. parce qu’un chien en bonne santé – à de rares exceptions près- et toiletté correctement ne doit pas sentir mauvais.
  2. parce que les chiens détestent cela. L’odorat du chien est éminemment plus développé que celui de l’être humain, ce qu’il le rend capable de détecter des odeurs à des concentrations jusqu’à 100 millions de fois inférieures à ce que nos nez peuvent détecter. La moindre goutte de parfum perturbera donc son odorat et le gênera autant qu’un homme qui aurait vidé sa bouteille d’eau de Cologne sur lui avant de sortir !
  3. parce que le résultat n’est que temporaire et ne fera que masquer les mauvaises odeurs sans s’attaquer à leurs causes : excès de sébum et/ou développement microbien. Et, bien souvent, le chien cherchera à estomper ou à masquer l’odeur de parfum qui l’incommode en se roulant dans quelque chose qui sent mauvais pour vous mais bon pour lui : crotte d’un autre animal, herbe ou cadavre d’animal en voie de putréfaction, fumier…
  4. parce que le parfum peut être irritant pour la peau et le système respiratoire du chien.

Si, néanmoins, vous tenez absolument à parfumer votre chien, choisissez de le faire à l’aide d’hydrolats de plantes (eucalyptus, romarin, lavande, genévrier ou géranium) dont l’odeur délicate ne perturbera pas l’odorat de votre toutou outre mesure et aura, en plus, un effet répulsif sur les parasites.

Quand votre chien souffre d’une séborrhée

La séborrhée désigne une augmentation anormale de la sécrétion de sébum par les glandes sébacées. Il s’agit d’une véritable affection dermatologique, responsable d’une mauvaise odeur de la peau du chien. Elle est soit :

  • d’origine héréditaire. On parle alors de séborrhée primaire à laquelle le Labrador, le Berger Allemand ou bien encore le Cocker Spaniel sont prédisposés.
  • soit l’une des conséquences d’une autre maladie telle
    • qu’une infection cutanée (pyodermite provoquée par des bactéries, dermatite à levure de type Malassezia pachydermatis….)
    • qu’une maladie auto-immune,
    • qu’une maladie endocrinienne comme l’hypothyroïdie ou l’hyperoestrogénisme (maladie hormonale touchant les femelles et conséquence d’une production anormale d’œstrogènes ou d’un déséquilibre entre les différentes hormones sexuelles).

La seule chose à faire, le cas échéant, est de consulter un vétérinaire qui mettra en place un traitement en fonction de la cause identifiée de la séborrhée. La séborrhée primaire ne se guérit pas mais peut être régulée à l’aide de shampooings thérapeutiques aux actions antiséborrhéique et kératolytique.

Une mauvaise odeur qui provient de son arrière-train

Si la mauvaise odeur de votre chien émane de son arrière-train, il est possible que votre chien souffre d’une affection des glandes anales.

Si les mauvaises odeurs s’accompagnent d’un écoulement vulvaire chez une chienne non stérilisée, elles peuvent aussi provenir d’une infection de l’utérus ou métrite.

Consultez nos articles dédiés afin d’en reconnaître les symptômes de ces affections et, surtout, pour savoir comment réagir si vous y êtes effectivement confronté.

Une mauvaise odeur qui provient de sa gueule

La mauvaise haleine ou halitose du chien peut être due à :

  • l’ingestion de ses propres déjections ou des déjections d’autres animaux (voir notre article “Pourquoi mon chien mange ses crottes“),
  • un développement bactérien dans la cavité buccale qui lui-même peut provenir d’une lésion dentaire, des tissus de la cavité buccale, de la présence de tartre ou de la rétention d’aliments dans l’œsophage ou dans le pharynx etc.

Dans tous les cas, il est conseillé de consulter un vétérinaire pour qu’il puisse traiter le problème à l’origine de la mauvaise haleine de votre chien. Sachez que le comportement d’un chien qui mange ses excréments ou ceux d’un autre animal n’est pas forcément dû à un problème d’éducation. Il peut tout à fait souffrir d’un problème de santé que seul votre vétérinaire sera à même de détecter.

Pour prévenir l’apparition de tartre et de problèmes bucco-dentaires ainsi que la mauvaise haleine qui leur sont associés, il est évidemment conseillé de brosser les dents de son chien régulièrement.

Une mauvaise odeur qui provient de ses oreilles

Si la mauvaise odeur émane des oreilles de votre chien, c’est qu’il souffre certainement d’une otite infectée par des micro-organismes ou d’une gale des oreilles.

Ces deux affections doivent obligatoirement vous pousser à consulter un vétérinaire dans les meilleurs délais.



toutoupourlechien.com

Par Guylaine VANDEKERKHOVE

Co-fondatrice de toutoupourlechien.com et rédactrice santé & alimentation