Chien truffier : comment l’éduquer et quelle race choisir ?

Chien truffier
© Pixabay

Un article pour tout savoir sur les chiens truffiers, leur rôle, l’éducation qu’ils reçoivent ainsi que le profil idéal pour réaliser cette mission.

Le cavage, c’est à dire rechercher des truffes, est une activité canine peu répandue en France et pourtant à part entière, qui possède ses propres compétitions. Bien entendu au delà du sport, cette activité était initialement pratiquée par les trufficulteurs qui n’avaient d’autres moyens pour trouver des truffes que d’utiliser des animaux. Autrefois, ce sont les porcs qui remplissaient cette fonction. Au fil des années, les chiens ont largement pris leur place, grâce à leur flair de grande qualité mais aussi en raison de leur meilleure docilité que celle des porcs.

Zoom sur les chiens truffiers, leur rôle, l’éducation qu’ils reçoivent ainsi que le profil idéal pour réaliser cette mission...

Qu’est ce qu’un chien truffier ?

Un chien truffier est un chien qui, grâce à son flair et l’éducation au cavage qu’il a reçu, est capable de trouver des truffes, ces champignons rares et très recherchés, enterrées sous terre. Pour être un bon truffier, le chien doit bien entendu avoir un bon flair, un enthousiasme certain pour la discipline mais aussi un tempérament calme, sociable et docile.

Le chien truffier doit en effet être suffisamment bien éduqué pour ne pas déterrer lui-même les truffes, au risque de les abîmer, voire de les manger! Sa bonne éducation lui permettra également de pouvoir se concentrer à sa tâche en faisant totale abstraction de ce qu’il se passe autour de lui. De plus, un chien truffier doit se montrer endurant et résistant car les séances de cavage se font en période hivernale et souvent pendant de nombreuses heures.

Quelles races choisir ?

Aucune discrimination n’est faite concernant le choix de la race pour remplir la mission de chien truffier. L’âge et le sexe du chien n’ont aucune importance non plus.

Bien entendu, certaines races de chien seront bien plus enclines à remplir cette mission que d’autres. Parmi elles, on retrouve notamment tous les chiens de bergers qui ont une affinité particulière avec tout ce qui est dressage et activités riches en stimulations physiques, mentales et olfactives. Naturellement, on pourrait rapidement penser à tous les chiens de chasse pour leur odorat particulièrement développé et efficace, cependant, malgré quelques exceptions bien entendu, leur instinct de prédation peut rapidement les déconcentrer et les faire abandonner la piste d’une truffe au profit de celle d’un gibier.

L’une des races les plus connues pour le cavage est le Lagotto romagnolo, qui, initialement est un chien d’eau utilisé pour la chasse au gibier mais qui fut, de par de multiples sélections, utilisé principalement pour la recherche de truffes et non de gibiers.

Comment éduquer un chien truffier ?

Plusieurs méthodes existent pour apprendre le cavage à un chien et dans de nombreux cas, la facilité de cet apprentissage sera proportionnelle à l’âge du chien que l’on initie au cavage.

En clair, plus le chien est habitué tôt à chercher des truffes et à être conditionné positivement à cela, plus il sera facile d’obtenir de très bons résultats.

Plusieurs méthodes consistent à intégrer l’arôme de la truffe dans l’alimentation du chiot, que ce soit en badigeonnant les tétines de la mère et/ou en intégrant les truffes à l’alimentation du chien après son sevrage. Cette technique peut bien entendu fonctionner mais devra être complétée, à terme, par un « contre apprentissage » qui consistera à réapprendre au chien à ne pas manger la truffe trouvée. Selon moi, cela constitue de fait un non-sens éducatif puisque l’on apprend à un chien pour ensuite lui « désapprendre ». Toutefois, cette technique, prouvée et approuvée par les plus grands spécialistes de la discipline, a bien entendu fait ses preuves et reste la méthode la plus répandue pour initier un chien au cavage.

Voici quelques conseils pour apprendre à votre chien à chercher des truffes de manière ludique et efficace :

Conseil n°1 : Apprenez à votre chien à chercher

Votre chien doit apprendre à chercher et à utiliser son odorat ! Cela peut paraitre évident pour certains chiens, mais pour d’autres, un apprentissage et de nombreux encouragements seront nécessaires.

Pour ce faire, placez des friandises un peu partout dans votre salon tout d’abord puis dans votre jardin (ou dans un parc) par la suite et accompagnez votre chien en lui disant « cherche ». Dès qu’il trouve les friandises, récompensez-le chaleureusement. Ensuite, compliquez un peu l’exercice en cachant les friandises dans divers endroits relativement faciles d’accès pour votre chien (sous un tapis, derrière un coussin, sous un meuble, etc.) et réitérez les récompenses dès qu’il parvient à trouver les friandises. Plus vous avancez, plus vous compliquerez les étapes. Mais attention, n’allez pas trop vite et proposez à votre chien des séances courtes mais régulières.

A terme, vous pourrez commencer à cacher les friandises sous terre pour que votre chien apprenne à distinguer des odeurs enterrées sous plusieurs centimètres.

Conseil n°2 : Associez les friandises à un arôme de truffe (ou à un morceau de truffe)

Pour éviter de « gaspiller » des truffes pendant l’apprentissage, il est tout à fait possible d’utiliser de l’arôme de truffe, vendu sur les sites spécialisés dans le cavage et ses apprentissages. Lorsque votre chien trouve systématiquement toutes les friandises que vous cachez sous terre, vous pouvez alors commencer à intégrer aux friandises de l’arôme de truffe pour que votre chien s’habitue à cette odeur et comprenne que le fait de dénicher cette odeur est associée à quelque chose de positif (une récompense de votre part).

Ne lésinez pas sur les encouragements et soyez surtout patient avec votre chien. Dans le cavage, les qualités naturelles du chien ne seront bénéfiques que si une relation de confiance et de respect mutuels est établie entre le maître et son chien.

Conseil n°3 : Remplacez les friandises par des truffes ou de l’arôme de truffe

Ensuite, une fois que votre chien à totalement intégré la recherche de l’arôme, retirez les friandises et remplacez-les par des truffes ou de l'arôme de truffe mais gardez-en tout de même sous le coude pour pouvoir récompenser votre chien. Étant donné que vous savez où vous avez caché le champignon (ou son arôme), dès lors que votre futur chien truffier s’y intéresse, récompensez-le chaleureusement et n’attendez pas qu’il creuse trop profondément et qu’il attrape et/ou mange votre trésor.

Répétez ainsi ces exercices régulièrement, sans proposer à votre chien des séances trop longues non plus. L’apprentissage doit rester agréable, ludique et respectueux du rythme de votre chien.

A terme, vous pourrez alors évoluer dans ce que l’on appelle des truffières qui sont donc des environnements naturels dans lesquels vous ne savez pas où se trouvent les truffes.

Participer à des concours de cavage

Vous pourrez également, si vous le souhaitez, participer à des concours spécifiques de cavage.

Ces concours se déroulent sur des truffières artificielles : six truffes sont cachées la veille du concours sur un terrain délimité de 5 mètres sur 5.

Le chien doit marquer la présence des six truffes en pointant ses pattes avant à l’endroit précis où elles sont enterrées mais ne doit en aucun cas creuser ou déterrer la truffe au risque de l’endommager. Le chien a un temps maximum de 8 minutes pour trouver les six truffes. Pour donner un ordre d’idée, les meilleurs chiens truffiers parviennent à identifier l’ensemble des truffes en 45 secondes.

Les résultats du concours dépendent du nombre de truffes trouvées par le chien, de son temps d’exécution mais aussi de sa méthode d’identification.



84178efa096b5e3dcf090ab42c56a6e5######################