Le collier électrique pour chien : pourquoi faut-il le bannir ?

Parfois appelé « collier d’éducation » certainement pour déculpabiliser les personnes qui l’utilisent, le collier électrique est un réel objet de torture, démocratisé largement auprès de certains propriétaires de chiens qui ne s’en sortent plus et qui, dans la majorité des cas, utilisent cet outil en dernier recours.

Certains parlent même de solution miracle !

Mais alors, solution miracle pour qui ? On pourrait se poser la question car, je le rappelle, c’est un objet de torture qui entraine douleurs, stress et traumatisme chez les chiens. Alors j’en entends d’ici dire que, certes, la méthode est peut être radicale mais néanmoins très efficace… Et oui ! Un peu que c’est efficace, il manquerait plus que l’on traumatise nos chiens pour rien !

Bien évidemment que c’est une solution qui fonctionne, mais alors à quel prix ? Je vous le demande ! Au prix de l’humiliation et de la maltraitance animale consciente et avérée. Avec ce genre d’outils, que ce soit collier électrique, collier étrangleur ou collier à pointes, on se base sur une méthode coercitive, une méthode de renforcement négatif, une méthode mettant en avant l’évitement et la crainte. Génial n’est ce pas ?

Je vous propose d’énumérer ici 5 raisons qui prouvent que l’utilisation du collier électrique est à bannir définitivement de notre boîte à outils pour éduquer nos chiens.



Raison n°1 : Des conséquences physiques et comportementales désastreuses

Il est bien dommage de constater qu’un outil censé « résoudre » des problèmes, en créé somme toute davantage. Bien entendu, vous vous doutez bien que des décharges électriques n’ont pas pour simple effet de faire comprendre à notre chien qu’il doit obéir, ce serait trop simple ! Cela engendre des problèmes physiques comme par exemple des contractions musculaires, des plaies au niveau du cou, une accélération du rythme cardiaque et respiratoire, des tremblements, de la diarrhée, etc.. La liste est très longue, croyez-moi. Cela engendre également des problèmes de comportements évidents liés à une irritation. Cela peut alors se traduire en hurlements, en anxiété permanente, en agressivité ou encore en activités de substitution.

A part si l’on souhaite adopter un chien pour le soumettre, l’humilier, le faire souffrir, le blesser voire même le tuer (oui oui, les colliers électriques, mal utilisés ou défaillants, ont déjà causés la mort de certains chiens) je ne vois pas l’intérêt de continuer à utiliser ces objets de torture pourtant assumés par tant de personnes.

Raison n°2 : Les chercheurs parlent

Des études ont montrées et démontrées que l’utilisation d’outils coercitifs comme les colliers électriques, étrangleurs ou à pointes, rendait les chiens plus anxieux, plus réactifs qu’ils ne le devraient et « moins aptes à atteindre leur plein potentiel dans leur partenariat avec les humains », c’est à dire que ces outils engendrent clairement un déséquilibre dans la relation Homme / Chien et, pire, un déséquilibre intellectuel et nerveux chez le chien.

Raison n°3 : Que dit la loi ?

Une loi réglementant le métier d’éducateur / dresseur canin stipule que toutes les méthodes d’éducation utilisant des accessoires pouvant engendrer chez le chien blessures, souffrances, stress ou peur étaient interdites ! Sachant cela, désormais la question est : pourquoi les colliers d’éducation sont-ils encore autorisés à la vente ? Pourquoi encore de nombreux éducateurs canin utilisent, prônent et même revendiquent ce genre de méthode ?

Raison n°4 : Une conséquence paradoxale

Souvent, les propriétaires de chiens agressifs utilisent le collier électrique comme dernier recours n’ayant pas réussi à trouver d’autres solutions efficaces, or, il est avéré que l’utilisation de tels outils – soit disant – d’éducation pouvait justement engendrer une agressivité de la part du chien en question. Paradoxal n’est-ce pas ? Et pour cause, je vous mets au défi, vous ou n’importe quel être vivant sur cette terre, de rester complètement neutre face à une telle approche. Vous l’aurez compris, l’utilisation du collier électrique peut engendrer chez le chien une agressivité par irritation. En effet, le chien concerné pourrait se montrer agressif lors d’un contact avec un humain au niveau de sa tête ou son cou par exemple.

Raison n°5 : Une association négative

Souvenez vous, le chien apprend, entre autre, par association. Et bien en utilisant ce genre d’outils, les maitres seront, à terme, confrontés à un déséquilibre certain de la relation qu’ils ont avec leur toutou car ce dernier associera son maître ainsi que l’éducation de manière générale à quelque chose de très négatif, voire traumatisant. Or, ce n’est absolument pas ce que l’on souhaite lorsque l’on éduque un chien. Pourquoi est-ce que l’on souhaite éduquer un chien d’ailleurs ? Pour qu’il puisse s’adapter facilement à la vie sociale que nous lui proposons n’est-ce pas ? Et bien alors faisons que cette adaptation, cette habituation, se fasse avec envie, enthousiasme et bienveillance.

Pour conclure, je dirais qu’il est toujours mieux, lorsque l’on souhaite apprendre quelque chose à son chien, de privilégier le renforcement positif plutôt que négatif. On jouera donc sur la motivation du chien plutôt que sur la crainte et l’évitement.

Et enfin pour finir je dirais que, désormais, et ceci depuis maintenant de nombreuses années, nous connaissons d’autres méthodes et nous avons suffisamment de recul pour savoir qu’elles sont tout aussi efficaces et surtout bien plus respectueuses du bien-être canin. C’est pour moi une simple question de bon sens que de privilégier une méthode douce, respectueuse et bienveillante envers nos amis les chiens plutôt qu’une méthode coercitive basée sur une torture assumée ouvertement.

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste Nature de Chien
www.naturedechien.fr

nature-de-chien-logo

341c5ae6328e2bdf155bd9d82c2ba611{