Comment choisir un collier pour chien ?

choisir un collier pour chien

Choisir le bon matériel pour promener son chien est souvent l’occasion de se noyer dans des débats sans fin et parfois même sans grand intérêt.

Le choix du collier

Qu’on se le dise, peu importe le matériel choisi tant qu’il ne blesse pas votre chien et qu’il lui est confortable. Pour vous, le choix est fait : vous avez décidé de promener votre chien avec un collier.

Peut être que les harnais anti-traction ne vous conviennent pas ? Peut être que votre chien ne tire pas beaucoup en laisse et qu’un simple collier suffit ? Peut être que vous ne vous posez pas toutes ces questions et peut être avez-vous bien raison !

Toutefois, choix du collier fait, ou pas, il est important de choisir le bon, qui sera adapté à votre chien, sa morphologie, sa taille et même ses éventuelles réactions cutanées.

L’avantage du collier

Sachez que, même si vous optez pour un harnais, le port d’un collier sera toujours souhaitable pour votre chien. En effet, lorsque vous rentrez à la maison, souvent, le harnais est retiré. Seulement si votre chien décide d’aller faire un petit tour en ville ou d’aller se dégourdir les pattes seul, le port d’un collier avec votre numéro de téléphone sera toujours apprécié par les personnes qui pourraient éventuellement croiser sa route.

L’obligation de tenir son chien attaché

De plus, il faut savoir qu’en ville notamment, il est obligatoire de tenir son chien en laisse, collier ou harnais peu importe, mais votre chien doit être attaché pour d’évidentes raisons de sécurité mais aussi par politesse vis à vis des personnes qui ne souhaitent pas forcément entrer en contact avec un chien.

Vous pourrez toutefois le détacher dans des endroits sécurisés et/ou prévus à cet effet comme les parcs spécialement dédiés aux chiens par exemple.

Par ailleurs, si vous lâchez votre chien dans un endroit non sécurisé, il est indispensable que ce dernier ait un rappel impeccable, malgré les distractions, pour éviter tout accident.

Je rappelle d’ailleurs ici l’importance de munir son chien d’un collier avec médaille pour que l’on puisse vous joindre si jamais votre chien venait à prendre la poudre d’escampette.

Les différents colliers pour chien

Il existe bien évident une multitude de colliers sur le marché. C’est d’ailleurs un réel business et les marques l’ont bien compris : en cuir, en nylon, uni ou avec motifs, vous avez de tout ! Pour toujours plus de clarté et d’efficacité, je vous propose ici de simplement faire le distinguo entre les colliers à proscrire et ceux à privilégier.

Les colliers à proscrire

Bien entendu, vous êtes libre d’acheter le collier que vous voulez, mais souvenez-vous, quel qu’il soit, il ne doit pas blesser votre chien. Et sachez qu’il existe des colliers qui sont presque conçus pour blesser le chien s’il ne marche pas au pied. C’est ce que l’on appelle (pour faire joli) les colliers d’éducation.

Ce joli terme englobe tous les colliers étrangleurs de manière générale, mais aussi les colliers à pointes (torcatus) ou encore les colliers électriques. Je ne comprends d’ailleurs toujours pas pourquoi on les appelle des colliers d’éducation puisque, par définition, on apprend absolument rien à un chien avec ce genre d’outil (torcatus ou collier électrique) si ce n’est d’avoir peur de la douleur, de la saccade, du choc électrique et donc in fine du maître.

Pour en revenir au collier étrangleur « classique », celui qu’on appelle également collier chainette,  je ne souhaite pas entrer dans ce débat ici, car ce n’est pas le sujet, mais je vous informe simplement qu’il est à proscrire tout bonnement parce que s’il est mal utilisé, il peut réellement blesser l’animal. Je parle ici uniquement du collier étrangleur et non du collier à pointes ou du collier électrique qui, eux, qu’il y ait débat ou pas, sont des outils de torture vendus sans aucune gêne sur le marché ! C’est une honte et ils ne devraient plus être commercialisés.

Mon retour d’expérience à ce sujet :

J’ai moi même utilisé le collier étrangleur « classique » quelques temps avec un de mes chiens, lorsque je ne connaissais finalement aucune autre méthode (n’étant pas encore dans le monde merveilleux de l’éducation canine) et surtout à l’époque où les méthodes traditionnelles étaient davantage mises en avant par rapport aux méthodes positives.

De fait, je sais utiliser ce matériel et je connais ses avantages et inconvénients. Comme on dit souvent : « ceux qui savent faire font, ce qui ne savent pas faire en parle ». Et bien moi j’ai su faire… Mais j’en parle aussi aujourd’hui car j’ai surtout appris à faire autrement.

Il existe également les colliers semi-étrangleurs, on fait « semi-mal » à son chien, ça parait peut être « moins pire » en société je ne sais pas… Là encore, je n’y vois plus aucun intérêt. Autant acheter un collier plat classique qui ne viendra pas blesser votre animal (même de manière inconsciente de votre part).

Les colliers à privilégier

Les meilleurs colliers seront ceux qui seront légers, résistants et agréable à porter. La principale matière qui répond à ces trois critères est la matière nylon.

Le collier en nylon est à la fois solide et léger. Ainsi, c’est presque comme si le chien n’avait rien autour du cou.

De plus, contrairement aux colliers en cuir ou simili cuir, il est très rare de rencontrer des chiens allergiques à la matière nylon.

Mais là encore, parmi les colliers en nylon, il y a du bon et du moins bon. Je vous recommande ainsi des colliers avec une attache métallique et non pas un simple fermoir en plastique. En effet, ces fermoirs en plastique rendent, certes, le collier moins cher et plus facile à mettre à son chien, mais leur fragilité pourrait bien causer de graves ennuis à votre toutou (et donc à vous indirectement).

Pour résumer

Lorsque vous choisissez d’acheter un collier avec votre chien, vous aurez différents choix :

  • Le collier en cuir : qui est peu résistant, parfois très lourd et mine de rien assez cher pour ce qu’il vaut réellement.
  • Le collier étrangleur (dit d’éducation) : qui, s’il est mal utilisé, peut blesser votre chien et si vous lisez nos articles, vous savez que d’autres méthodes existent pour apprendre à son chien à marcher sans tirer.
  • Le collier à pics ou le collier électrique (également dits d’éducation) : qui sont de véritables objets de torture.
  • Le collier en nylon : qui sera le collier idéal pour votre toutou : léger, pas cher, solide et offrant une grande variété de coloris/motifs.

Attention tout de même, pour conclure, même si vous choisissez un collier en nylon, veillez à choisir la bonne taille et/ou choisir un collier avec beaucoup de réglages possibles. Un collier trop grand ne servira à rien et ne sécurisera absolument pas votre chien et un collier trop petit pourrait le blesser.

Enfin, que vous choisissiez n’importe quel collier plat (en cuir, en nylon, en plastique, en lin ou en soie…), sachez que le plus important ne sera pas l’outil utilisé mais la méthode choisie pour apprendre à son chien à marcher en laisse détendue afin que les balades soient agréables pour lui comme pour vous.

N’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin professionnel pour qu’il puisse vous aider dans ce processus.



2083977f625eb5ecf100201bc0db255avvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvv