Comment éduquer un chien sourd ?

eduquer un chien sourd

La surdité d’un chien pourrait freiner plus d’un maître dans son envie d’éduquer son chien. Mais sachez qu’il existe des astuces et des outils pour faciliter l’éducation d’un chien sourd.

Découvrons ensemble comment se rendre compte de la surdité de son chien, comment apprendre des choses à son animal et surtout quels outils peuvent vous aider au quotidien pour créer la connexion entre vous et votre toutou.

 



Les origines de la surdité du chien

La surdité est un handicap, et comme pour les humains, il peut parfois s’expliquer de manière simple (une otite mal soignée, un problème d’hygiène, etc.), et parfois il ne s’explique tout simplement pas, on dit alors que c’est génétique ou d’origine inconnue.

On remarquera également que certaines races sont plus sujettes à la surdité que d’autres (la plus connue étant le Dalmatien, ainsi que les chiens Colley ayant un gêne merle). De plus, il a été prouvé que les races avec une robe dominante blanche étaient des races plus sensibles à ce handicap.

Ne pas confondre un chien désobéissant et un chien sourd

La surdité peut souvent avoir « bon dos »… Et oui, certains maîtres se résignent lorsqu’ils n’arrivent pas à éduquer leur chien et vont souvent jusqu’à dire que « c’est parce que ma petite boule de poils est sourde, la pauvre… C’est pour ça qu’elle ne répond pas quand je l’appelle … ». Bon soyons sérieux deux minutes, un chien qui ne vous écoute pas n’est pas nécessairement un chien qui est sourd. Ce serait trop facile, et croyez-moi qu’il y aurait beaucoup de surdité chez les canidés avec cette logique !

Les signes de la surdité chez le chien

Pour repérer si votre chien est bel et bien sourd, vous devez tout d’abord consulter votre vétérinaire, surtout si vous avez un doute ! Il saura faire tous les examens nécessaires au diagnostic d’un tel handicap.

Voici quelques signaux qui pourraient vous mettre « la puce à l’oreille » :

  • Votre chien ne revient jamais quand vous l’appelez au loin.
  • Votre chien ne se retourne jamais quand vous l’appelez.
  • Votre chien dort toujours très profondément et n’est que très rarement réveillé par les bruits inhabituels (aspirateur, porte qui claque, enfant qui pleure, etc.)
  • Votre chien a parfois des réactions agressives lorsque vous le touchez sans qu’il vous ait vu arriver vers lui.
  • En revanche, une fois que votre chien vous regarde, il est très attentif à vous, vos gestes et votre posture.

Comment éduquer un chien sourd ?

Sachez que des études ont déjà prouvé que les chiens étaient plutôt réceptifs au pointage, c’est à dire aux gestes qui indiquent les directions. Et je l’ai moi même expérimenté avec mon chien, H, un Border Collie, notamment lors de nos entrainements à la conduite de troupeau.

Je tenais à vous donner cette information car elle est déterminante dans l’éducation d’un chien sourd : ce sont vos mains, votre postures, votre gestuelle, etc. qui seront vos meilleurs outils d’apprentissage.

Les indications de base à apprendre à votre chien sourd à l’aide de vos gestes et de votre posture

Pour apprendre l’indication « assis » à votre chien : il vous suffit de placer votre chien en face de vous, de vous tenir bien droit (toujours se tenir droit comme un i lorsque l’on demande une position statique à son chien, sourd ou pas). Ensuite, faites un mouvement avec votre main de sa truffe à sa queue. Spontanément, votre chien suivra votre main, et sera obligé de s’asseoir pour continuer à suivre votre mouvement. Pour certains chiens, il suffira d’ailleurs de pointer le doigt en l’air.

Si votre chien recule au lieu de s’asseoir, placez le dos à un mur. Et si votre chien ne suit pas votre main, n’hésitez pas à vous armer d’une friandise ou de son jouet préféré. Bien entendu, lorsque votre chien s’est assis, récompensez-le en lui donnant la friandise ou le jouet si vous les avez utilisés ou en le caressant chaleureusement. Vous comprendrez bien entendu que les récompenses verbales ne sont pas les bienvenues car elles n’auront aucun impact sur votre chien.

Pour apprendre l’indication « couché » à votre chien : procédez de la même manière que l’indication assis, c’est à dire en « leurrant » votre chien. Placez-le en position assise, et ensuite faites avec votre main un mouvement vers le bas de sa truffe à ses deux pattes avant. Attention de ne pas placer votre main trop en avant car cela pourrait inciter votre chien à se relever pour suivre votre main.

Pour apprendre l’indication « au pied » à votre chien : placez votre bras le long de votre corps, doigt pointé vers vos pieds. Vous pouvez également adopter une gestuelle significative en vous baissant pour attirer votre chien vers vous. Vous pouvez aussi tapoter sur votre jambe pour augmenter son intérêt. Si votre chien ne revient pas, faites comme pour tous les chiens (sourds ou pas), partez dans la direction opposée.

Bien entendu si votre chien est sourd et que le rappel n’est pas encore acquis, évitez de le lâcher sans sécurité dans des endroits qu’il ne connait pas. Préférez l’attacher à une grande longe afin d’éviter tout incident.

De manière générale, tous mes conseils sont adaptables à tous les chiens, qu’ils soient sourds ou non, il est toujours très important d’accompagner un mot à un geste. Ainsi, personnellement, en balade, il arrive que mon chien n’entende pas une seule fois le son de ma voix car nous communiquons en mode silencieux.

Comment attirer l’attention d’un chien sourd pour qu’il puisse suivre nos gestes ?

Je vous conseille vivement de vous procurer un collier spécifique pour chien sourd qui envoie des vibrations sur le cou de votre chien à distance.

Ce collier n’est absolument pas douloureux pour votre chien mais il est néanmoins nécessaire de mettre en place un travail de conditionnement positif avant tout. Et oui, lorsque vous achetez un collier spécifique pour chien sourd, ce n’est pas « magique », il faut tout de même créer l’association « vibration = friandise (par exemple) » chez votre chien.

Pour se faire, rien de plus simple, il vous suffit de donner une friandise à chaque vibration que vous envoyez dans le cou de votre chien. Ainsi, il assimile la vibration au fait que vous lui donnez une friandise.

Bien entendu, il faut procéder à cet apprentissage de manière progressive, dans un environnement calme et serein pour votre toutou (votre salon par exemple) et surtout en restant patient et dans une démarche de réussite, que ce soit pour vous ou pour votre chien.

Je vous propose de découvrir tous mes conseils en image :

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste et formatrice chez Nature de Chien
www.naturedechien.fr

9ce277fb08991659e4028042b6c58401QQQQQQQQQQQQQQQQQ