Comment faire accepter un chaton à un chien ?

Cohabitation chien et chaton
© Pixabay

L’idéal, lorsque l’on souhaite réunir plusieurs espèces animales chez soi, c’est de les faire grandir ensemble. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas et il arrive qu’un chien adulte soit obligé d’accepter l’arrivée d’un chaton à la maison. Voici 7 conseils pour faire accepter un chaton à un chien.

Conseil n°1 : Isoler le chaton

Lors des premiers jours, voire des premières semaines, il est très important d’isoler le chaton dans une pièce à part pour qu’il se familiarise à son nouvel environnement sans être brusqué par un chien potentiellement entreprenant, voire agressif.

Ainsi, installez votre chaton dans une pièce (souvent c’est la salle de bain qui est choisie) avec son petit panier, sa litière, ses jouets et ses gamelles d’eau et de nourriture.

Ne laissez pas votre chien entrer dans cette pièce mais laissez-le renifler sous la porte : c’est une amorce de leur premier contact. Laisser le chien approcher de la porte permet également au chaton d’identifier l’odeur de son futur colocataire.

Conseil n°2 : Respecter les étapes de la rencontre

La première rencontre entre votre nouveau chaton et votre chien ne doit pas être physique. Il ne s’agit pas de les laisser tous les deux dans une pièce en restant les bras croisés et en attendant de voir ce qu’il se passe.

Et même si votre chien a toujours été habitué à vivre avec d’autres chats, il n’est pas sûr à 100% qu’il accueille ce nouvel individu avec la même tolérance. Soyez donc toujours vigilant et agissez comme s’il rencontrait un chat pour la première fois.

Pour ce faire, il faut respecter les étapes de la rencontre, elle doit tout d’abord être olfactive (comme vu dans le conseil précédent), ensuite visuelle puis in fine physique.

Étape 1 : La rencontre olfactive

Vous devez donc, comme vu précédemment, accepter que votre chien vienne sentir sous la porte l’odeur du nouvel habitant. Cette étape est d’ailleurs déterminante pour la suite : si votre chien grogne et a le poil hérissé, il est préférable d’attendre encore quelques jours avant de passer à la rencontre visuelle. En revanche, s’il se montre plutôt jovial en remuant la queue et en ayant une attitude d’appel au jeu, vous pouvez alors passer à l’étape suivante.

Attention également à bien observer les réactions de votre chaton. Il ne s’agit pas de lui faire subir une rencontre avec qu’il reste encore caché sous les meubles en “crachant” dès que le chien approche de la porte.

D’ailleurs, lorsque votre chien n’est pas chez vous, n’hésitez pas à faire sortir votre chaton pour qu’il se familiarise avec les odeurs de toute la maison.

Étape 2 : La rencontre visuelle

Lorsque les deux animaux semblent assez sereins et familiarisés avec l’odeur et la “présence” de l’autre, vous pouvez alors passer à la rencontre visuelle.

Ceci permettra d’observer les réactions des deux espèces face à face l’une de l’autre. Mais attention, ce n’est pas une rencontre physique, uniquement une rencontre visuelle.

Concrètement, ouvrez la porte de la pièce dans laquelle votre chaton est isolé depuis plusieurs jours/semaines, mais ne permettez pas à votre chien d’entrer pour autant. N’hésitez pas à installer une barrière de sécurité pour enfants, par exemple.

La rencontre doit être courte et positive, n’hésitez pas à donner des friandises à votre chien pour qu’il assimile la présence du chaton à quelque chose de positif.

Étape 3 : La rencontre physique

L’étape ultime reste bien évidemment la rencontre physique mais il ne faut en aucun cas vouloir l’amorcer trop tôt. Si vous ne le sentez pas, attendez ! Et si vous pensez que vous être prêts (autant vous que vos animaux), alors appliquez les conseils de la suite de cet article !

Conseil n°3 : Sécuriser la rencontre

Lorsque vous procédez à la première rencontre physique entre votre chien et votre nouveau chaton, il faut se montrer très vigilant. Puisque la première impression est souvent la bonne, il convient de faire en sorte que cette rencontre ne se transforme pas en expérience traumatisante pour qui que ce soit.

Ainsi, n’hésitez pas à museler votre chien si vous avez peur et n’êtes pas certain de sa réaction. Vous pouvez également le tenir en laisse au début pour qu’il n’aille pas de manière trop brusque vers le chaton. Le mieux ici étant que ce soit le chaton qui vienne prendre contact.

De plus, sécuriser la rencontre c’est également permettre au chaton de pouvoir se réfugier. Pour un chat adulte, on privilégie des espaces en hauteur mais un chaton n’a pas encore les capacités ni l’agilité pour sauter : il faut donc lui prévoir des “cachettes” où votre chien ne pourra pas accéder si besoin.

Conseil n°4 : Positiver les rencontres

A chaque étape des rencontres (olfactives, visuelles ou physiques) le plus important est d’en faire des moments agréables pour chacun. De fait : distribuez des friandises à votre chien, jouez avec votre chat, etc.

Par ailleurs, les rencontres doivent être courtes, n’attendez pas que l’un ou l’autre s’excite de trop avant de remettre le chaton dans sa pièce isolée.

Il ne faut pas vouloir aller trop vite et laisser les deux animaux des heures ensemble pour la première fois. Mieux vaut les laisser quelques minutes ensemble mais réitérer l’expérience régulièrement.

Conseil n°5 : Privilégier des temps individuels

Lorsque l’on accueille un nouvel habitant, il est très important de ne pas se focaliser uniquement sur lui, même si c’est vraiment tentant et, dans un sens, important aussi pour créer du lien !

En l’occurrence ici, votre chien doit comprendre qu’il n’est pas délaissé. De fait, maintenez toujours les rituels de balades et séances de jeu que vous aviez avec votre chien avant l’arrivée du chaton.

Les chiens ne sont pas bêtes, ils feront très vite la différence entre le “avant” et le “après” l’arrivée du chaton s’ils ne sont pas suffisamment promenés et dépensés. De plus, un chien qui n’est pas suffisamment dépensé peut adopter des comportements déviants qui peuvent nuire à sa bonne cohabitation avec d’autres animaux.

Conseil n°6 : Respecter les ressources de chacun

Ce n’est pas parce qu’ils sont colocs qu’ils doivent tout partager ! Il est très important de bien distinguer les ressources (nourriture, espace et contact) de chaque animal qui est hébergé chez vous.

De fait, n’acceptez pas que votre chien mange dans la gamelle du chat, et vice versa ; n’acceptez pas non plus que votre chaton "squatte" le panier de votre chien et vice versa si vous avez un chien de petit gabarit qui peut entrer dans la couchette de votre chat.

Toujours concernant les ressources, il est préférable, au début, de faire manger les deux animaux dans des pièces différentes. Pour la gamelle du chat (qui est souvent en libre service) il est conseillé de la mettre en hauteur, histoire de ne pas trop tenter votre chien non plus.

Conseil n°7 : Savoir être patient !

Sachez que la bonne entente entre un chat et un chien peut prendre du temps, parfois plusieurs mois/années. Et il faut également accepter que, peut-être, ils ne seront pas les meilleurs amis du monde.

Le plus important est qu’ils se tolèrent mutuellement sans représenter un danger l’un pour l’autre.

Conseil n°8 : Renforcer les bases éducatives du chien

Enfin, pour que la cohabitation soit la plus harmonieuse possible, il convient, avant même l’arrivée du chaton, de renforcer les bases éducatives de votre chien.

Dans ce genre de situation, ce sont les indications “tu laisses” ou “stop” et “au panier” qui vous seront les plus utiles. Elles permettent de contrôler votre chien et le remettre à sa place si besoin.

N’hésitez pas à consulter nos articles spécialement dédiés à ces sujets pour bien préparer votre chien.


A lire Aussi
cohabitation-chien-chat
Réussir à faire cohabiter chien et chat
races de chiens qui s'entendent bien avec les chats
9 races de chiens qui s’entendent bien avec les chats
Socialiser votre chien
2776dc7808fb1792e246a712c5d7e75cwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww