Comment récompenser son chien ?

récompenser son chien

Récompenser son chien sert à le motiver et à encourager un comportement que l’on aimerait qu’il répète ou qu’il adopte.

Lorsque je demande à mes clients de récompenser leur chien en leçon d’éducation à la suite d’un bon comportement, j’ai souvent le droit à différentes réactions : cela va du petit « c’est bien » pour les maîtres les moins expressifs jusqu’à la grosse papouille de 3 minutes pour les maîtres les plus « gaga » de leur toutou.

Pour bien récompenser votre chien vous devez trouver la bonne récompense, respecter le bon timing et surtout adapter celle-ci selon le niveau d’obéissance de votre animal mais aussi de son caractère.

Je m’explique, par exemple avec H, mon Border Collie, j’ai remarqué que les grosses caresses  ou les récompenses « jouets » avaient tendance à l’exciter, ce qui parfois n’était pas le comportement que je voulais qu’il adopte surtout en plein milieu d’un exercice où je souhaite qu’il se concentre. J’ai donc su adapter le niveau de mes récompenses : pendant un exercice, une petite récompense verbale ou une légère caresse suffisent pour récompenser un comportement que je souhaitais qu’il adopte à un moment T. En revanche, à la fin d’un exercice, la grosse félicitation avec caresses et voix entrainante signent la fin du travail et éventuellement une séance de jeu pour le récompenser davantage.

A quoi ça sert de récompenser son chien ?

La récompense permet à votre chien d’assimiler une action réalisée à quelques chose de positif et nous verrons juste après quelles sont ces « choses positives » que vous pouvez proposer à votre chien. Cette association positive permettra à votre animal de réitérer une action afin de pouvoir de nouveau accéder à ce qu’il désire (que ce soit une récompense verbale, une caresse ou une séance de jeu).

Récompenser son chien c’est donc le motiver à recommencer et c’est surtout renforcer un comportement que l’on souhaite voir réitéré par notre toutou.

Attention tout de même au bon timing des récompenses ainsi qu’à leur cohérence ! Concernant le timing, c’est très important car si vous ne récompensez pas au bon moment, vous risqueriez de récompenser et donc de renforcer un autre comportement que celui souhaité initialement. Et concernant la cohérence, il est évident que vous ne devez pas récompenser votre chien à tort et à travers et que les récompenses doivent être suffisamment « spéciales » pour leur apporter une certaine valeur.

De plus, les récompenses doivent être justes et adaptées à chaque situation. Par exemple, si votre chien sait parfaitement s’asseoir, vous n’allez pas lui donner une friandise à chaque fois qu’il s’exécute. En revanche, si par exemple votre chien a beaucoup de mal à vous écouter lorsqu’il y a d’autres chiens et qu’un jour au parc, il est revenu vers vous du premier coup lorsque vous l’avez rappelé, alors là c’est la grosse fête et on récompense beaucoup beaucoup beaucoup pour montrer au chien que ce comportement précis est topissime.



Quelles récompenses pouvez-vous proposer à votre chien ?

La récompense verbale

Cette récompense est très certainement la plus utilisée au quotidien car elle permet une interaction plutôt spontanée avec l’animal. Néanmoins, lorsque l’on récompense son chien uniquement à la voix, il faut savoir jouer avec différentes intonations car si l’on dit à notre chien « c’est bien » de la même manière qu’on lui dirait « non »… Le chien ne comprendra tout simplement pas et ne se sentira pas particulièrement récompensé. Au contraire, cet échange ne le mettra pas à l’aise et son comportement pourrait à l’avenir être différent car n’oubliez pas que le chien est opportuniste et va vers ce qui est agréable pour lui. Si votre « c’est bien » n’est pas suffisamment agréable pour lui, il ne réitérera tout simplement pas le comportement qui lui a permis d’obtenir votre « c’est bien » si froid et neutre.

Pour les récompenses verbales, il ne faut donc pas avoir peur du ridicule, savoir exagérer les aiguës et avoir une intonation positive.

La récompense jeu

Récompense compliquée à mettre en place pendant un exercice mais tout à fait adaptée à la fin d’un exercice ayant demandé énormément de concentration à votre chien.

Attention tout de même à proposer un jeu adapté à votre animal, n’hésitez pas à consulter notre article qui vous explique en détails comment jouer avec votre chien.

La récompense caresse

Attention avec la caresse, elle est très banale et pourtant elle n’est pas appréciée de tous. En effet, tout comme les humains, certains chiens ne sont pas tactiles et n’apprécient guère les « intrusions » dans leur bulle.

Il est de ce fait très important de savoir lire les signaux d’apaisement de votre chien lorsque vous le caressez. S’il se lèche la truffe de manière rapide et répétée, s’il baille ou s’il tourne la tête, cela veut dire qu’il n’aime pas vraiment votre geste et que manifestement la caresse n’est pas signe de récompense pour lui.

Dans ce cas, privilégiez plutôt la récompense verbale. Je vous invite à lire notre article sur la communication que l’on peut avoir avec son chien pour bien comprendre et bien interpréter tous les signaux que vous envoie votre animal.

Par ailleurs, n’oubliez jamais qu’une caresse « correcte » est une caresse demandée (main tendue vers la truffe du chien avant de passer à l’acte), et si le chien accepte le contact, veillez à caresser plutôt sur le coté ou sous le cou du chien (pas sur la tête).

La récompense friandise

Pas toujours bien vue, cette récompense est pourtant l’une des plus efficaces si vous avez un chien mi-canidé / mi-bidon sur pattes. Il faut bien entendu être raisonnable, ne pas « gaver » son chien et toujours lui proposer des produits de qualité. Vous n’êtes pas un distributeur à cochonneries après tout !

La récompense friandise est souvent la plus efficace car pour nos chers amis opportunistes, c’est LA récompense par excellence qu’ils cherchent à obtenir.

Cependant, il se peut que votre chien ne soit pas gourmand ou qu’il n’ait tout simplement pas faim au moment de l’exercice. De plus, lorsque les chiens sont stressés ou ont trop chaud, ils n’ont souvent aucun appétit particulier. De ce fait, si vous misez toute l’éducation de votre chien sur l’apprentissage avec les friandises : vous risqueriez d’être bloqué.

Je vous recommande donc de varier les récompenses, tout d’abord pour que votre chien ne vous écoute pas uniquement lorsque vous avez une friandise dans les mains, et surtout pour que vous ne vous retrouviez pas coincé si un jour votre chien n’en a pas envie.

La récompense d’obtenir

Nous l’avons vu, les chiens sont des animaux opportunistes qui iront aisément vers ce qui leur apporte quelque chose d’agréable. Et le simple fait d’obtenir ce qu’ils souhaitent est une forme de récompense en soi.

Pour illustrer mon propos, rien de plus simple que de vous donner un exemple très clair : votre chien aboie devant la porte pour sortir. Ce comportement ne vous plait pas particulièrement mais si vous ne lui ouvrez pas, il finira par faire ses besoins dans la maison. Si vous ouvrez la porte directement, vous le récompensez d’avoir aboyé en lui permettant d’accéder à ce qu’il désirait, à savoir sortir de la maison. De ce fait, vous lui avez appris qu’aboyer lui permettait de sortir = Mauvais apprentissage !

En revanche, si vous allez auprès de lui en lui demandant de s’asseoir (ou n’importe quelles indications qu’il connait déjà) et qu’il s’exécute, et que vous ouvrez a porte à ce moment là = Vous avez ainsi appris à votre chien que se calmer et obéir lui permettait d’accéder à ce qu’il désirait.

Ainsi vous l’aurez compris, les récompenses doivent être adaptées au caractère de votre chien, à votre façon de faire, votre vision de l’éducation et surtout elles doivent toujours être positives et aller dans le sens d’une éducation cohérente.

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste Nature de Chien
www.naturedechien.fr

nature-de-chien-logo

fe95253390a33c73acfb011c43483af2]]]]]]]]]]]]]]]]]