Comment reconnaître un chien malade ?

Pour cela, vous devez apprendre à observer votre animal. Plus vous connaîtrez son comportement habituel, plus vous aurez de facilité à vous apercevoir que quelque chose ne va pas.

Cela facilitera le travail du vétérinaire et lui permettra d’intervenir plus rapidement. Néanmoins, n’essayez pas pour autant de pratiquer l’automédication car dans la plupart des cas cela aggrave plus l’état de santé de votre toutou qu’autre chose. Seul votre vétérinaire est en mesure de diagnostiquer avec précision la maladie et de délivrer le traitement nécessaire.

Afin d’être en mesure d’agir rapidement, gardez toujours à proximité le numéro de téléphone de votre vétérinaire, d’un vétérinaire de remplacement si votre praticien habituel ne peut vous recevoir et également le numéro du centre antipoison.


Quels peuvent être les symptômes alarmants ?

Votre chien est plus fatigué qu’à l’accoutumée, il est abattu, il refuse de manger ou de se déplacer, il perd du poids, ces situations ne doivent pas vous laisser sans réaction.

Il a souvent la diarrhée, il fait souvent ses besoins, ses selles ne sont pas moulées ou du sang y est présent, il vomit, ce sont des symptômes graves qui nécessitent une consultation immédiate.

Il est essoufflé en permanence, il tousse ou il a du mal à respirer, dites-vous bien que tout problème respiratoire est anormal. Normalement, votre toutou doit respirer entre 20 et 30 fois par minute.

Nous ne pouvons malheureusement évoquer tous les symptômes car ils sont beaucoup trop nombreux. Si vous trouvez le comportement de votre chien anormal, n’attendez pas pour contacter votre vétérinaire et lui décrire le comportement de votre chien. Mieux vaut l’appeler pour rien que de laisser la situation se dégrader.

Prendre la température de son chien

C’est un bon indicateur de l’état de santé de votre animal. La température de votre toutou doit se situer entre 38 et 39°C. Si la température de votre chien dépasse les 39°C, cela signifie qu’il a de la fièvre et si elle se situe en dessous de 38°C alors on parlera d’hypothermie.

Pour ce faire, utiliser un thermomètre digital, enduisez le bout de vaseline et introduisez-le délicatement dans l’anus de votre animal (2/3 cm suffisent).

Comme évoqué précédemment, il faut retenir que la température est un indicateur car elle peut varier plusieurs fois de la journée en fonction de l’activité de votre animal et de son état de stress.

Si votre animal de compagnie a de la température, emmenez-le d’urgence chez votre vétérinaire.

Faire face à une urgence

Comme pour nous les hommes, en cas d’urgence, il peut être vital d’apporter à son chien les premiers soins et des formations existent pour apprendre les bons gestes (massage cardiaque, bandage…).

Demandez à votre vétérinaire où vous rendre pour suivre ce genre de formation ou demandez-lui s’il ne peut pas organiser une séance dans son cabinet avec d’autres personnes intéressées par cela.

b775aa0ce8499c879bfb23ece0d76259ssssssssssssssssssssssssssss