Conflits entre chiens : comment les éviter ?

Voyons ici comment comprendre, éviter et désamorcer les conflits entre chiens, qu’ils soient adultes ou chiots.

Les notions de dominance et de hiérarchie

Les explications concernant les conflits entre chiens proviennent la plupart de temps d’études réalisées sur le comportement des loups et chiens sauvages. Études qui démontrent le rôle très important de la hiérarchie, des règles hiérarchiques très strictes basées sur la dominance ou la soumission de certains sujets.



Or, depuis maintenant plusieurs années, d’autres études ont été réalisées et la notion de hiérarchie n’est plus autant abordée qu’auparavant. On parle d’ailleurs d’un système de pensée complètement dépassé.

En effet, on s’aperçoit désormais qu’un chien de famille, de compagnie, en clair un chien domestiqué n’a pas recours à autant de règles hiérarchiques qu’un chien sauvage. Pour ces animaux sauvages, la hiérarchie est indispensable pour d’évidentes raisons de survie. Or, un chien de compagnie n’a pas besoin de ces règles strictes puisqu’il ne risque pas sa vie tous les jours.

Beaucoup de maîtres viennent me voir en me disant que leur chien est dominant car il se bagarre avec tous les chiens qu’il rencontre. Et bien je dis « non », le diagnostic est mauvais. Un chien agressif n’est pas forcément un chien dominant et inversement. Un chien qui se bat dès qu’il en a l’occasion est « juste » un chien qui n’a pas ou n’a plus les bons codes canins ce qui engendre, a fortiori, une forme d’agressivité.

Vous ne pouvez et ne devez pas gérer un conflit entre deux chiens simplement en vous basant sur qui est le dominant et qui est le dominé. Cela ne fonctionne plus ainsi car nous sommes en présence d’animaux domestiqués et non plus sauvages.

Conseils pour éviter d’éventuelles bagarres entre chiens

Dites-vous que votre chien, contrairement aux chiens sauvages, va envoyer énormément de signaux pour justement éviter un conflit, c’est ce que l’on appelle les signaux d’apaisement.

De fait, lorsqu’une bagarre éclate, les chiens sont dans des états émotionnels très mauvais.

A vous de faire en sorte que cela ne se produise pas, et nous allons voir comment faire pour éviter cela :

  • Dès ses premiers mois, habituez votre chiot à rencontrer d’autres chiens de même gabarit au début puis ensuite tout type de chien.
  • La socialisation intra-spécifique de votre chien doit être pérenne car, sans rencontres congénères régulières, votre chien pourrait oublier ses codes canins et adopter des comportements inadaptés envers ses congénères par la suite.
  • Lorsque votre chien est attaché : ne le laissez pas prendre contact avec d’autres chiens. Et oui, un chien attaché ne peut pas fuir et est donc beaucoup plus vulnérable. Gardez donc toujours une distance de sécurité d’environ 5 mètres lorsque les chiens sont attachés en laisse.
  • Ne laissez pas toujours votre chien aller vers ses congénères, déjà parce que vous ne savez pas quelle attitude va adopter le chien en face, vous ne le connaissez pas. Mais aussi parce que, si un jour vous ne voulez pas que votre chien entre en contact avec un autre, celui-ci, pas habitué à ce que vous lui refusiez cela, sera très frustré et très difficile à canaliser. Je vous conseille donc de réguler les rencontres, que votre chien s’en remette à vous pour aller voir, ou non, un copain. Soyez toujours à l’initiative.
  • Lorsque votre chien montre des signaux de type grognements, poils hérissés, etc. ne le caressez pas. Vous pensez peut être le rassurer en procédant ainsi mais en réalité, vous le confortez dans ce qu’il est en train de faire. Votre caresse est perçue comme une récompense positive et renforce donc le comportement. Faites alors très attention aux signaux que vous envoyez à votre chien.
  • Lorsque deux chiens jouent ensemble, cela peut parfois être très impressionnant d’un point de vue humain. Ça grogne, ça aboie de manière aiguë, ça se retourne et se pince dans tous les sens : c’est normal ! Ne stoppez pas systématiquement leur séance de jeu car vous ne ferez que les frustrer au moment précis où ils commençaient réellement à se défouler et à jouer à leur manière. Si les deux chiens sont socialisés correctement et que leurs mères leur ont bien appris la morsure inhibée, alors dès le premier son de douleur, le jeu cessera et fera place à une phase d’apaisement, ne vous inquiétez pas : faites leur confiance. Et oui, normalement, la mère, lors des premières semaines de la vie des chiots, leur a appris l’inhibition de la morsure c’est à dire à contrôler la pression de leurs mâchoires.

Quelques règles pour mettre les chiens dans les meilleures conditions

Si vous voulez que deux chiens se rencontrent et que cela se passe bien, il faut que l’environnement s’y prête ainsi que votre attitude. Si vous êtes trop stressé par cette rencontre, votre chien le ressentira et ne sera, lui non plus, pas très à l’aise.

  • Privilégiez plutôt une rencontre en extérieur, dans un lieu neutre et assez grand.
  • Le plus important est de ne pas lâcher les chiens puis attendre les bras croisés de voir ce qu’il va se passer.
  • D’abord en laisse détendue, commencez à marcher avec vos chiens (toujours en respectant la distance de sécurité, souvenez-vous).
  • Ne détachez les chiens que lorsqu’ils sont calmes et qu’ils ne font plus trop attention à la présence de l’autre.
  • Une fois détachés, essayez de ne plus parler à vos chiens, ou si c’est le cas juste en disant « c’est cooooool » ou « aller, on marche, c’est cool » de manière très posée. Si vous parlez à vos chiens de manière trop stricte, trop ferme, cela va avoir tendance à les crisper et donc à les rendre mal à l’aise.
  • Surtout : continuez à marcher, ne restez pas en position statique, cela a tendance à stresser les chiens.
  • Si l’un des deux chiens est très joueur et très « fixé » sur tout ce qui est balle ou bâton, je vous conseille d’éviter de jouer à des jeux de lancer lors de cette rencontre pour éviter un conflit lié à la possessivité du jouet.
  • Pour une rencontre réussie, je vous conseille de commencer avec deux chiens de sexe opposé et de même gabarit.
  • Si jamais une bagarre éclate, attrapez les pattes arrière du chien qui mord et tirez pour l’extraire. Attention : ne mettez jamais les mains au niveau de la gueule du chien, même de manière non intentionnelle, vous pourriez vous faire mordre.
  • Surtout : ne criez pas, essayez de rester un maximum calme, reprenez les chiens en laisse et laissez 10 ou 20 mètres de distance entre les deux.

Vous avez donc en mains toutes les clés pour favoriser une rencontre réussie et surtout agréable entre deux chiens. Mais attention, tout comme pour l’espèce humaine, certains individus ne vont jamais réussir à s’entendre, question d’affinité, de ressenti. Il ne faut parfois pas vouloir à tout prix que deux chiens s’entendent bien, car vous ne ferez que les amener à avoir des réactions inadaptées. Apprenez à comprendre vos chiens, à les observer et surtout répondez à leurs besoins pour leur permettre d’évoluer de manière équilibrée.

Clémentine Turgot
Educateur canin comportementaliste Nature de Chien
www.naturedechien.fr

nature-de-chien-logo

907999f249c87b14671193980132997buuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu