Bien choisir le salon de toilettage de son chien

toilettage-chienAutrefois réservé à une clientèle fortunée et/ou aux chiens dont les maîtres étaient férus d’expositions canines, le toilettage en salon s’est aujourd’hui démocratisé. On parle même davantage de salon d’esthétique canin plutôt que de salon de toilettage tant la profession cherche à mettre en valeur les qualités de la morphologie de chaque animal plus qu’à les toiletter, dans le sens « rendre propre ».

Le toiletteur, un technicien diplômé

En effet, un toiletteur est un véritable technicien de l’entretien canin qui se doit d’obtenir une certification toiletteur canin et félin (CTM) délivrée par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Au même titre qu’un coiffeur qui doit posséder son CAP, le toiletteur doit montrer patte blanche et pouvoir justifier d’une formation spécifique de 2 ans ou d’une expérience professionnelle suffisante pour obtenir cette certification, sans laquelle il ne peut pas exercer.



Le travail du toiletteur ne consiste pas seulement à laver les chiens et à les tondre. Ce professionnel doit également connaître sur le bout des doigts le principe du trimming, autrement dit le style de coupe à réaliser propre à chaque race canine. Le trimming a pour but de mettre en valeur votre toutou en fonction des caractéristiques de sa race, de faire ressortir sa beauté naturelle sans autre artifice qu’une fourrure bien taillée. En cela, il s’agit d’un métier extrêmement technique où l’agilité et la précision sont de mise. Il existe des concours de toilettage canin au cours desquels les toiletteurs les plus talentueux sont primés. Si le salon de toilettage canin arbore des récompenses et des trophées, c’est plutôt bon signe ! Vous pouvez vous y fier.

Le toiletteur, un professionnel plein de compétences

Mais la technicité ne fait pas tout ! Le toiletteur doit également faire preuve de douceur envers ses clients à quatre pattes. Il doit aussi s’adapter à la personnalité de chaque chien pour l’apaiser et le rassurer au moment du toilettage, moment au cours duquel le chien peut éprouver du stress. Jetez un œil à l’intérieur du salon avant de vous y rendre : les animaux ont-ils l’air calme et serein ? Si non, passez votre chemin.

 Un salon propre et bien équipé

Quitte à jeter un œil à l’intérieur du salon, vérifier également l’état de propreté de l’établissement. Dans un bon salon de toilettage, les poils ne doivent pas traîner de longues heures au sol avant d’être ramassés et le local doit être exempt de mauvaises odeurs. Le professionnel doit utiliser un stérilisateur de matériel et/ou du produit désinfectant pour assainir le matériel entre chaque animal et garantir une hygiène irréprochable.

Idéalement, le salon doit être équipé d’une double porte de sécurité pour éviter les fugues d’animaux trop pressés de rentrer chez eux ou de boxes dans lesquels les toutous en attente de toilettage ou déjà toilettés pourront patienter en toute sécurité en attendant leur maître.

La fréquentation, le niveau d’équipements ainsi que la modernité du matériel vous donneront également une indication sur la qualité du salon. Ne les négligez pas !

 

293ab31d0f77acfb93becafe8b47ea66aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa