Le diabète chez le chien

Le diabète du chien

Il existe deux types de diabète chez les chiens : le diabète sucré et le diabète insipide. Quels sont leurs symptômes respectifs ? Comment sont-ils diagnostiqués et comment se traitent-ils ?

Le diabète sucré du chien

Le diabète sucré est une maladie hormonale du chien liée soit à un déficit de production de l’insuline (une hormone sécrétée qui intervient dans le métabolisme des glucides) par le pancréas, soit à une résistance de l’organisme aux effets de l’insuline.

Les causes du diabète sucré

Le diabète sucré peut être d’origine :

  • héréditaire,
  • infectieuse,
  • toxique,
  • auto-immune,
  • iatrogène (causé par l’administration de certains médicaments),
  • inflammatoire,
  • gestationnel.

Il peut aussi être favorisé par une obésité de l’animal.

Les symptômes du diabète sucré

Chez le chien, le diabète sucré se manifeste généralement par :

A plus long terme, d’autres symptômes peuvent apparaître comme des infections à répétition (et notamment des cystites) ou une cataracte.

Quand le diabète se complique, il peut entraîner un état de déshydratation de l’animal, un abattement important, une modification de la fréquence respiratoire, des vomissements et une haleine à l’odeur sucrée et fruitée, révélatrice d’une crise d’acidocétose diabétique. Sans une prise en charge vétérinaire en urgence du chien, elle peut alors conduire à un coma voire au décès de l’animal.

Le diagnostic

Pour diagnostiquer un diabète sucré chez le chien, le vétérinaire a recours à des analyses sanguines et urinaires afin de mesurer le taux de glucose dans le sang et les urines de l’animal.

Le traitement

Chez le chien, le diabète sucré se traite par :

  • une insulinothérapie, c’est-à-dire par des injections d’insuline,
  • une alimentation adaptée.

Le diabète insipide du chien

Qu’est-ce que le diabète insipide ?

Le diabète insipide est un trouble de la régulation du métabolisme de l’eau qui résulte soit d’un déficit de sécrétion en hormone anti-diurétique (ADH) par l’hypophyse, soit d’une perte de sensibilité du rein vis-à-vis de l’ADH.

Chez le chien, le diabète insipide est beaucoup plus rare que le diabète sucré.

Les causes du diabète insipide

Le diabète insipide peut être secondaire à :

  • une tumeur cérébrale,
  • un traumatisme crânien,
  • l’administration répétée de certains médicaments,
  • un manque d’apport en oxygène au niveau des tissus de l’organisme,
  • une infection de l’utérus,
  • une anomalie de la production des globules rouges,
  • un trouble métabolique,
  • diverses affections endocriniennes,
  • plusieurs affections rénales
  • une insuffisance hépatique.

Les symptômes du diabète insipide

Chez le chien, le diabète insipide se manifeste par :

  • une augmentation de la prise de boisson et du besoin d’uriner (polyuro-polydipsie),
  • des émissions d’urines nocturnes pouvant aisément être confondues avec de l’incontinence urinaire,
  • un état de déshydratation,
  • divers troubles neurologiques,
  • d'autres symptômes liés à la pathologie qui en est à l’origine.

Le diagnostic

Le diagnostic du diabète insipide passe par la réalisation d’un test de restriction hydrique et par d’autres examens complémentaires.

Le traitement

Le traitement du diabète insipide dépend de la cause identifiée de l’affection.

A défaut de connaître l’origine du diabète insipide du chien, un traitement à base de médicaments diurétiques et/ou d’un analogue de synthèse de l'hormone antidiurétique pourra être prescrit à l’animal diabétique.

30387197abd33898b699a93e901a34b03333333