Le tétanos chez le chien

tetanos-chienLe tétanos chez le chien est rare mais particulièrement redoutable. Faisons le point sur cette maladie dont le nom est bien connu mais dont les causes et les signes le sont beaucoup moins !

Le tétanos peut toucher tous les mammifères et certains d’entre eux comme l’Homme et le cheval, y sont particulièrement sensibles. D’autres, comme le chien sont moins sensibles mais cela ne veut pas dire qu’ils n’y sont pas du tout.



Le tétanos du chien : une contamination bactérienne

La maladie est due à une contamination par une bactérie nommée Clostridium tetani ou plus simplement, bacille tétanique. Ce germe ne vit que dans un milieu sans oxygène et produit une toxine, la tétanoplasmine, responsable d’effets dévastateurs sur les organismes. Le bacille tétanique est une bactérie sporulée. Cela signifie que lorsqu’elle n’est pas dans des conditions optimales pour se reproduire, elle se met sous forme de spore sous laquelle elle peut résister des années et survivre à des conditions de vie très défavorables. On la retrouve surtout dans le sol ,le fumier et matières fécales d’animaux. Elle se développe particulièrement bien dans les régions où le climat est chaud et humide et dans des endroits au sol riche en matières organiques ou fertilisé avec du fumier.

Les causes de la maladie

Les objets rouillés dont on en entend souvent parler comme étant la cause de la contamination constituent un excellent habitat pour le germe. Cela dit, pour qu’un objet rouillé ne contamine un organisme, il lui faut traverser la barrière cutanée par le biais d’une plaie, d’une piqûre bref… d’une perforation.

Chez le chien, une plaie mal soignée , une perforation par un objet pointu ou par un épillet, une morsure sont autant de voies d’entrée du germe dans son organisme !

Les symptômes du tétanos

Après une période d’incubation 3 à 18 jours en moyenne après l’inoculation de la bactérie, les signes cliniques suivants peuvent apparaître :

– raideur de la démarche ou d’un membre (si le tétanos est localisé)

– spasmes musculaires

– contracture des muscles de la face donnant l’impression que le chien sourit

– changement de comportement : l’animal est angoissé, inquiet et ses contractures musculaires s’aggravent à la moindre stimulation (lumière, son, toucher)

– augmentation progressive de la température corporelle (jusqu’à 42°C au lieu de 38 à 38,5°C normalement)

– incapacité à se tenir sur les quatre pattes

– salivation due à une paralysie des muscles permettant de déglutir

– perte de puissance des muscles nécessaires à la respiration. La respiration devient difficile, plus rapide. La maladie peut aboutir à la mort par asphyxie liée à l’incapacité de respirer.

Les traitements et les soins

Si votre animal est atteint de tétanos, le protocole de soin vétérinaire consistera principalement à combattre les bactéries avec un traitement antibiotique, lutter contre les toxines grâce à un sérum antitétanique, réduire les spasmes musculaires à l’aide de médicaments décontractants, suppléer à une fonction cardio-repiratoire défaillante (respirateur artificiel) , perfuser pour réhydrater et poser une sonde gastrique pour nourrir l’animal.

Les soins quotidiens à prodiguer à un toutou atteint de tétanos peuvent être longs et coûteux, de quoi vous faire regretter le fait de ne pas avoir souscrit une assurance hospitalisation pour chien ! Il faut en moyenne compter une trentaine de jours avant d’espérer une guérison complète. L’animal malade devra par exemple être placé dans une pièce sombre et au calme pour éviter les stimulations qui aggraveraient son état. Il doit également être changé de position régulièrement pour éviter que des escarres ne se forment. Son couchage devra être nettoyé et changé souvent car souillé par des besoins naturels que l’animal malade ne pourra pas contenir… La plupart du temps, une hospitalisation complète de l’animal est requise. Les chances de guérison complètes pour un chien atteint d’un tétanos localisé sont de 90% mais elles tombent à 50% lorsque la maladie s’est généralisée.

Si votre chien est particulièrement exposé à ce risque (chien qui se promène seul dans une zone tétanigène), demandez à votre vétérinaire de pratiquer une vaccination de votre animal. Si elle n’est pas à 100% efficace, elle réduira néanmoins la malchance de contracter la maladie.

Et surtout, inspectez régulièrement votre chien ! S’il présente une plaie, nettoyez la systématiquement et soigneusement à l’eau oxygénée. C’est encore la meilleure façon de tuer la bactérie avant qu’elle ne se développe et fabrique sa toxine !

 

  1. delb a dit:

    bonjour, mon boxer est atteint du tetanos depuis 8 jours et suivi par un veto il a des raideurs mais marche encore ,
    seul mon souci il n urine plus et defaique tres peut est ce normale?

  2. TTPLC a dit:

    Bonjour,

    La rétention urinaire et la constipation sont des symptômes du Tétanos. Parlez-en immédiatement à votre vétérinaire afin qu’il puisse soulager votre chien et éviter une surinfection urinaire.

    A bientôt

    Vincent

Les commentaires sont fermés.

445ac44e76837c3fffb6513ba746feb4^^^^^^^^^^^^^^