Voyager avec son chien dans un pays chaud

chien-chaleurQue vous y soyez arrivé en train, en avion, en vélo, en voiture, en bateau ou même à pied avec votre fidèle compagnon, vous voici, avec votre fidèle compagnon, dans un pays ou une région où les températures atteignent des sommets. Afin de préserver la santé de votre chien, il y a quelques précautions à prendre afin que votre séjour à tous les deux se déroule au mieux.



Priorité aux vaccinations

Si vous vous rendez à l’étranger avec votre chien, pensez bien évidemment aux vaccinations obligatoires dans votre pays de destination. Ces vaccins diffèrent selon les régions du globe visitées mais on peut dire sans trop se tromper que plus le pays de destination est chaud, plus il y a de chances pour que les microbes et les parasites y pullulent. La vaccination de votre animal a pour objectif de le protéger contre la ou les maladies qui sévissent sur place, de protéger les animaux du pays de destination contre des germes « importés » par votre chien et également de vous faire passer la douane sans souci. Pour voyager dans l’Union Européenne, seul le vaccin contre la rage est obligatoire. Ailleurs, comme en Australie par exemple, il est obligatoire de faire vacciner votre chien contre 3 maladies canines supplémentaires : la leptospirose, la maladie de Carré et l’hépatite de Rubarth. Attention, un vaccin n’est pas efficace instantanément, il faut parfois un peu de temps selon le vaccin pour qu’on reconnaisse la vaccination comme étant valable. Il ne faut donc pas se soucier des vaccinations au dernier moment avant de partir mais les anticiper bien avant la date de votre départ. Veillez donc à vous renseigner sur les vaccinations demandées par votre pays de destination auprès de l’ambassade de France dans ce même pays ou tout simplement auprès de votre vétérinaire.

Malheureusement, il ne suffit pas de partir très loin pour exposer votre animal à d’autres agents pathogènes. En France, dans la région méditerranéenne, il existe des moustiques, très actifs la tombée de la nuit, risquant de transmettre la leishmaniose à votre chien. Les gens du cru le savent bien. Ils prennent des précautions comme éviter de laisser sortir leur chien à la tombée de la nuit pendant la belle saison et font généralement vacciner leur chien pour le protéger contre cette maladie. Les vaccinations sont d’ailleurs remboursées par de nombreuses assurances chiens, ça serait donc dommage d’en priver votre toutou.

Attention au stress thermique

On a tendance à dire que les chiens ne transpirent pas. En réalité, c’est faux ! Les chiens possèdent quelques glandes sudoripares sur les coussinets. C’est parce que ces glandes sont trop peu nombreuses que le système de régulation de la température du corps du chien n’est pas très efficace en cas de fortes températures. Ainsi, l’espèce canine en général supporte mal les grosses chaleurs, lesquelles peuvent être à l’origine d’un coup de chaleur très risqué pour l’animal .

Il est donc primordial d’hydrater votre chien régulièrement lorsque vous vous rendez avec lui dans un pays ou une région chaude. Pensez également à vous munir d’une serviette mouillée pour le rafraîchir en la plaçant sur son pelage.

Il est aussi important de réduire au maximum l’activité physique de votre chien pendant la journée sous peine de faire encore monter sa température corporelle. Préférez les promenades aux heures les plus fraîches de la journée, en début de matinée ou tard dans la soirée (d’où l’importance du vaccin contre la leishmaniose dans les régions à risque). Enfin, protégez autant que possible du rayonnement solaire sa truffe et ses oreilles qui sont des parties sensibles aux coups de soleil. Le cancer de la peau n’est hélas pas réservé qu’aux êtres humains.

 

bceb8e05a327293a3580ecec4ae4a828XXXXXXXXXXXXXXXXXXX