Le contrat d’assurance pour chien

Les frais de vétérinaire représentent un coût non négligeable dès lors que votre chien connaît des soucis de santé..

Afin de réduire ces dépenses, il est recommandé de souscrire un contrat d’assurance chien. L’assurance santé chien est facultative. En revanche, il est obligatoire de souscrire une assurance responsabilité civile lorsque l’on possède un chien dangereux.

Qu’est-ce que l’assurance pour chien ?

L’assurance chien est basée sur le même principe qu’une complémentaire santé souscrite auprès d’une mutuelle. Elle permet d’être remboursé totalement ou partiellement des frais médicaux engagés. De plus en plus de compagnies d’assurance ont instauré des contrats d’assurance chien. Différentes formules sont proposées aux propriétaires d’animaux de compagnie. En fonction des garanties choisies, le souscripteur est remboursé à hauteur de 50 à 100 % des frais réels. Une franchise peut être appliquée et venir en déduction du remboursement des frais médicaux engagés. Un plafond de remboursement annuel est parfois fixé par certains assureurs. Il est souvent compris entre 1 000 et 2 000 € selon le contrat. Un délai de carence est généralement imposé avant la prise d’effet des garanties. Il est variable en fonction du contrat et des actes médicaux. Ce délai de carence est dans la grande majorité des cas de 30 à 60 jours pour une maladie et de seulement 48 heures en cas d’accident.

Contrat d’assurance pour chien : les garanties

Le contrat d’assurance santé pour chien couvre les accidents et la maladie. La prise en charge concerne les soins vétérinaires, comme les consultations, les vaccins. Elle prend en compte également les frais pharmaceutiques, radiologiques, d’analyses de laboratoire ainsi que tout acte d’intervention chirurgicale. Certains contrats peuvent même inclure les dépenses liées à une visite de prévention tout comme celles inhérents à un acte d’euthanasie.

Comme dans tout contrat d’assurance, il existe des exclusions stipulées dans les conditions générales. Il est donc important de bien s’informer sur ce point avant de souscrire. Des limites d’âge minimum et maximum peuvent être imposées lors de la souscription. Le maître du chien doit se renseigner préalablement afin de choisir le contrat le mieux adapté à son compagnon à quatre pattes, qu’il s’agisse d’un chiot ou d’un chien âgé. Certaines races canines sont plus fragiles que d’autres ou plus particulièrement sujettes à certaines pathologies. C’est par exemple le cas du Bouvier bernois qui peut développer une dysplasie de la hanche nécessitant un suivi médical. Quant au chien de chasse, en plus d’être un grand sportif, il est très exposé aux maladies transmises par la faune et aux attaques de sanglier.

Pourquoi choisir un contrat de mutuelle chien ?

Les chiens ne sont pas à l’abri d’une maladie et peuvent également être victimes d’un accident. C’est pourquoi il est recommandé d’opter pour une mutuelle santé. Certaines dépenses peuvent atteindre, voire dépasser, plusieurs centaines d’euros. Il n’est pas rare de payer 50 € de consultation chez un vétérinaire, jusqu’à 150 € chez un vétérinaire comportementaliste. Nombreux sont les actes médicaux, chirurgicaux pouvant s’élever à 300, 400, 1 000 € voire davantage dans le cas d’une hospitalisation de plusieurs jours par exemple. Dans ces conditions, une assurance maladie pour chien est utile car elle permet de faire face à toutes ces dépenses souvent imprévues.

En souscrivant un contrat d’assurance pour son chien, le propriétaire de l’animal est remboursé du montant des actes médicaux à hauteur de la formule souscrite.

Le coût d’une assurance santé chien

En fonction de la formule choisie, le montant de la cotisation et le niveau de remboursement varient. A partir de 6 € par mois et par chien, il est possible d’opter pour une formule de base. Celle-ci est évidemment la plus économique mais ne couvre pas toutes les dépenses engagées. Pour que votre chien bénéficie d’une protection plus importante, il faut prévoir un montant de cotisation compris entre 10 et 20 € par mois et par animal. Si vous souhaitez offrir à votre chien une protection maximale et être mieux remboursé, mieux vaut opter pour une formule complète dont la fourchette de prix se situe généralement entre 30 et 60 € par mois. Des réductions sont parfois consenties aux propriétaires de plusieurs chiens qui souscrivent un contrat d’assurance pour chien pour chacun de leurs compagnons. Il faut savoir que certains assureurs offrent un à trois mois de cotisation d’assurance sous certaines conditions. Il suffit de se renseigner auprès des différentes compagnies d’assurance pour en connaître les modalités.

Comment choisir et souscrire une mutuelle pour chien ?

Avant de souscrire une assurance Santé pour chien, il est conseillé de recourir à un comparateur d’assurances. Cet outil permet de bénéficier des meilleures garanties à prix compétitif. En comparant les différentes offres en ligne, le souscripteur peut choisir l’assureur, la formule et le niveau de remboursement qui lui conviennent le mieux. Des devis gratuits et sans engagement peuvent être demandés afin de mieux comparer sans avoir à sortir de chez soi. Une fiche de renseignements ainsi qu’un questionnaire de santé de l’animal sont généralement exigés par le professionnel afin qu’il puisse établir un devis. Dès lors que l’offre est acceptée par le client, celui-ci signe un contrat d’assurance auprès de la compagnie qu’il a choisie. Le contrat est renouvelé chaque année par tacite reconduction, sauf si le souscripteur le résilie avant l’échéance annuelle.

Et l’assurance responsabilité civile dans tout cela ?

La réglementation française impose à tout propriétaire d’un chien dangereux – de catégories 1 et 2 – de souscrire un contrat d’assurance Responsabilité Civile (RC). Ce type d’assurance chien permet de couvrir les dégâts occasionnés par l’animal. Peu d’assureurs proposent ce type de contrat. Il est donc vivement recommandé de se tourner vers une compagnie d’assurance spécialisée susceptible d’assurer un chien de 1ère ou de 2ème catégorie. Ces animaux sont répartis en deux groupes depuis une petite vingtaine d’années, chaque groupe ayant ses propres obligations au regard de l’assurance RC. Il est possible d’opter pour une extension de garantie sur le contrat multirisque habitation si l’on possède un chien de catégorie 2. Toutefois, l’assureur n’est pas tenu d’accepter de couvrir l’animal. Bien entendu, comme pour toute assurance, les tarifs dépendent des garanties choisies et de la race du chien.

59d2be59884f6cddb8119138c300cbadHHHHHHHHHHHHHHHHHHH