La crise cardiaque chez le chien

La crise cardiaque chez le chien
© dife88 | Pixabay

Une crise cardiaque est-elle possible chez le chien ? Comment réagir en cas d’urgence cardiaque chez le chien ?

Qu’est-ce qu’une crise cardiaque ?

Une crise cardiaque est le nom communément donné à l’infarctus du myocarde.

Cette affection correspond à la destruction d’une partie du muscle cardiaque (le myocarde).

Chez l’être humain, elle est due, dans la très grande majorité des cas, à une maladie coronaire, c’est-à-dire par l’obstruction d’une artère qui empêche l’irrigation sanguine et donc l’oxygénation correcte du muscle cardiaque. Cette obstruction est liée à la formation d’une plaque d’athérome au sein des vaisseaux sanguins sous l’influence de la génétique et de facteurs de risques tels que le tabagisme, l’hypercholestérolémie et l’obésité.

Un chien peut-il avoir une crise cardiaque ?

Si l’infarctus du myocarde se situe au premier rang des causes de décès chez les êtres humains dans les pays occidentaux, il est en revanche rarissime chez le chien et pour ainsi dire inexistant. Cette rareté s’explique notamment par le fait que chez le chien, à l’inverse de l’être humain, des pontages naturels se créent entre les vaisseaux coronaires lorsque l’un d’eux se bouche.

Cependant, si l’espèce canine est épargnée par la survenue d’une crise cardiaque, cela ne signifie pas pour autant que ses représentants ne peuvent pas souffrir de problèmes cardiaques, ni d’urgences cardiaques parmi :

L’arrêt cardiorespiratoire du chien

Il s’agit d’un arrêt brutal de tout mouvement respiratoire et des battements cardiaques du chien qui s’effondre alors sur le sol et y gît inerte.

En général, cet arrêt cardiaque survient à la suite d’une arythmie (anomalie du rythme cardiaque) liée à un problème cardiaque ou secondaire à un arrêt respiratoire causé par :

  • la présence de corps étrangers dans les voies respiratoires,
  • un traumatisme,
  • une intoxication du chien,
  • une noyade,
  • diverses affections respiratoires,
  • une électrisation
  • etc.

Chez le chien en arrêt cardiorespiratoire, on observe une absence de mouvement respiratoire (pas de mouvement thoracique visible ni de buée lorsqu’on approche un miroir ou un morceau de verre des narines de l’animal) et on constate une absence de pouls.

Il faut alors réagir très vite et pratiquer une réanimation cardiorespiratoire consistant en un massage cardiaque et du bouche-à-bouche (ou bouche-à-nez) puis transporter l’animal chez le vétérinaire le plus proche, le plus rapidement possible. Sans prise en charge rapide, des lésions cérébrales graves peuvent se produire dès 3 minutes d’arrêt cardiaque et la mort de l’animal peuvent avoir lieu en moins de 7 minutes.

La syncope cardiaque du chien

Chez le chien, la syncope cardiaque se manifeste par une perte de conscience subite et inattendue. Elle est généralement transitoire et réversible sauf si elle évolue vers un arrêt cardiorespiratoire du chien. Si la syncope du chien peut être secondaire à diverses affections cardiaques, elle peut aussi trouver sa cause dans d’autres problèmes non cardiaques. Dans tous les cas, la survenue d’une syncope chez un chien doit vous alerter et vous inciter à consulter un vétérinaire au plus vite.

L’œdème aigu du poumon du chien

L’œdème aigu du poumon désigne une accumulation de liquide dans les poumons du chien. Il est, le plus souvent, secondaire à une insuffisance cardiaque et se manifeste par de la toux et d’importantes difficultés respiratoires. Face à de tels symptômes, il est alors nécessaire de conduire immédiatement son chien chez le vétérinaire le plus proche pour y être hospitalisé en urgence.



0e4760e5f681448513b596ad421c2911OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO