Croquettes véganes : les vétérinaires mettent les propriétaires en garde

Croquettes véganes pour chien
© Pixabay

Le journal L’Express relaie dans ses colonnes l’inquiétude grandissante des vétérinaires vis-à-vis de l’essor des croquettes véganes pour chiens et chats.

Le véganisme c'est ce mode de vie qui cherche à exclure, autant que possible, toute forme d'exploitation et de cruauté envers les animaux.

L'un des aspects les plus connus de ce mode de vie concerne le régime alimentaire des personnes véganes qui excluent de leur assiette la viande le poisson et plus généralement tous produits d'origine animale comme le lait, les œufs ou bien encore la gélatine.

C'est un choix de vie que certaines personnes véganes vont même jusqu'à imposer à leur animal de compagnie car le véganisme fait la promotion de l'usage d'alternatives sans exploitation animale pour les bénéfices des humains, des animaux, et de l'environnement.

A titre d'exemple, l'Express, dans son article du 3 mai 2018, nous relate l'histoire de cette blogueuse espagnole végane et propriétaire d'un Fennec qui a imposé son régime alimentaire à son petit animal. L'état de santé du petit renard des sables privé de son régime naturel à base de lézards, d'insectes et de souris a suscité une vague d'indignation chez les défenseurs de la cause animale lorsqu'ils l’ont découvert presque aveugle et terriblement amaigri sur une vidéo  postée sur Instagram par sa propriétaire.

Une pratique qui se veut “dans la continuation logique du véganisme ” selon Marianne Celka, sociologue et auteur du livre Vegan Order qui déclare même ceci :

à partir du moment où on dénonce le système d'exploitation animale, on se dit qu'il est paradoxal de nourrir ses propres animaux avec la chair d'autres animaux qui n'ont pas eu la chance d'être de compagnie.

Une alimentation non adaptée au carnivore à tendance omnivore

C'est d'ailleurs en suivant ce raisonnement que, comme la blogueuse espagnole, de nombreux propriétaires végans de chiens et de chats ont exclu la viande du régime alimentaire de leurs  compagnons. Un pratique appuyée d’ailleurs pour certains par certains industriels du pet Food qui ont flairé là l'occasion de cibler une nouvelle clientèle en développant des croquettes veggies sans viande donc mais à exclusivement à base de riz, de pommes de terre, de pois ou de légumes ... au détriment de la santé des animaux qui vont les consommer.

En effet, si la volonté des végans de ne pas nourrir leur animal avec d'autres animaux semble cohérente, cette logique ne tient pas compte d'un paramètre crucial : celui de la nature de l'animal à nourrir. Selon le docteur Géraldine Blanchard, interrogée par L'Express, vétérinaire spécialiste des questions de nutrition animale, une telle alimentation n'est pas adaptée au carnivore à tendance omnivore qu'est le chien et encore moins au carnivore strict qu'est le chat.

Nourrir par un régime exempt de viande un animal carnivore l'expose à l'apparition d'importantes carences en acides aminés essentiels, en acides gras essentiels ainsi qu'en vitamines A et D. Ces nutriments ne sont en effet pas présents dans les aliments végétaux proposés à l’animal ou sont apportés sous des formes qui lui sont difficilement assimilables. Ces carences peuvent n’apparaître qu'à long terme mais conduisent irrémédiablement à l'apparition de problème de santé chez nos animaux carnivores.




337ac2a9dc5acba65a9cbb767e4e507d[[[[[[[[[[[[[[[[[[