Les dangers des fêtes de fin d’année pour le chien

Les dangers de Noël pour les chiens
© image d'illustration Pixabay

Les fêtes de fin d’année sont des moments que l’on aime passer en famille et entre amis. Naturellement, nos chiens sont souvent aussi de la fête mais, à cette période de l’année, nos foyers regorgent de tentations qui ne sont pas sans dangers pour nos animaux de compagnie. Apprenez à repérer ces dangers pour passer des fêtes sereines avec votre toutou.

Côté table : les dangers du chocolat, des produits gras et salés et de l’alcool

Le chocolat

C’est très certainement le danger N°1 des fêtes de fin d’année pour les chiens. On le trouve aussi bien emballé en ballotins sous le sapin, en guide de décoration, accroché aux branches de ce même sapin ou laissé à portée de gueule sur la table basse du salon…il s’agit bien évidemment du chocolat. Les chiens adorent son goût sucré mais il peut pourtant s’avérer très dangereux pour eux. Le chocolat renferme en effet une molécule toxique pour le chien qu’on appelle la théobromine, néfaste pour son système nerveux et son cœur. Une intoxication peut se produire dès l’ingestion de 40g de chocolat noir par un chien de 10kg. En toutes circonstances, il faut donc veiller à laisser ces friandises hors de la portée de nos compagnons à quatre pattes.

Voir aussi l’intoxication du chien au chocolat

Les produits gras

Les produits gras seront certainement parmi les mets qui occuperont une place de choix sur les tables du réveillon : plaquette de beurre pour accompagner les huîtres et les fruits de mers, crème au beurre pour garnir la bûche de Noël ou bien encore l’incontournable foie gras. Si, en petite quantité, tous ces aliments sont sans danger pour le chien, ils peuvent être responsables d’une pancréatite aiguë si le chien vient à en avaler de grosses quantités. La pancréatite aiguë est une inflammation du pancréas qui nécessite une hospitalisation du chien en urgence. La prudence est de mise avec les chiens gourmands qui ont la fâcheuse habitude de voler de la nourriture. Ne laissez jamais de plaquette de beurre entière, de bloc de foie gras, de crème au beurre sur le plan de travail de la cuisine ou sur la table de la salle à manger si votre chien est susceptible de les voler…

Les produits salés

Noël et Nouvel An font aussi souvent la part belle aux produits très salés comme le saumon fumé, la charcuterie ou les fruits de mers. Là encore, il faut veiller à ce que ces produits restent hors de sa portée car le sel qu’ils renferment peut être très toxique pour les chiens. Deux à 3 grammes de sel par kg de poids corporel de l’animal peuvent suffire à déclencher des signes d’intoxications digestive et neurologique et 4g de sel/kg sont mortels. Bien sûr, il est tout de même possible d’en donner un tout petit peu à votre animal pour lui faire plaisir pendant les fêtes mais vous l’aurez donc compris seulement si c’est occasionnel et en toute petite quantité.

L’alcool et les bouchons de Champagne

Les fêtes sont aussi bien souvent l’occasion de trinquer lorsqu’on se retrouve à l’apéritif ou autour d’un bon repas. Si la modération est de mise pour les êtres humains, c’est l’abstinence qui s’impose pour nos animaux de compagnie. En effet, l’éthanol que l’on retrouve dans les boissons alcoolisées qui coulent à flot pendant les fêtes peut être responsable de sérieuses intoxications chez le chien.

Prenez soin de débarrasser les verres avant de quitter une pièce à laquelle votre chien a accès afin qu’il ne lui prenne pas l’idée de laper l’alcool qui pourrait y rester. Les chiens sont particulièrement attirés par les alcools sucrés et les cocktails à base de jus de fruits comme le punch. Le traditionnel lait de poule à base d’alcool pourrait également beaucoup leur plaire. Prudence, donc !

Voir aussi l’intoxication alcoolique du chien

Prenez garde aux bouchons de Champagne avec lesquels les chiens aiment bien jouer mais qui sont responsables chaque année de nombreux cas d’occlusions intestinales…si le chien vient à les avaler.

Les os de volaille

Dur dur de résister au tendre regard de votre chien qui aimerait bien se délecter des restes de la dinde ou du chapon. Ne cédez pas à la tentation de lui donner les carcasses de ces volailles car elles contiennent des os qui, une fois cuits et débarrassés de la viande qui les entoure, deviennent très friables et se cassent en pointe. Si le chien vient à en avaler, ils pourraient être responsables d’une occlusion ou des perforations digestives sérieuses. Quitte à faire plaisir à votre animal, réservez-lui plutôt un petit morceau de chair issu de ces délicieuses volailles.

Côté décorations : les dangers du sapin, des plantes décoratives et de la neige artificielle

Le sapin de Noël

Roi des forêts et paré de mille feux au moment des fêtes, le sapin de Noël recèle aussi de nombreux dangers pour le chien. Bien sûr, il pourrait en premier lieu tomber sur votre animal et le blesser. Veillez donc à sa stabilité et évitez de le décorer avec des friandises (sablés, chocolats, sucres d’orge…) qui pourraient attirer votre chien dans ses branchages.

Ne laissez jamais votre chien en présence du sapin sans surveillance surtout si votre chien a tendance à mâchouiller tout ce qui lui tombe à portée de gueule. C’est notamment le cas des jeunes chiens qui ont tendance à explorer le monde qui les entoure avec leur gueule et à vouloir jouer avec les décorations du sapin…après tout, toutes ces petites boules sont comme autant de «baballes» plus que tentantes pour le chien. Mais, malheureusement, laisser votre chien jouer avec les décorations du sapin serait dangereux à plus d’un titre. Toutes les décorations, morceaux de guirlande, cheveux d’anges sont autant de petits éléments que le chien pourrait avaler au risque de provoquer chez lui une occlusion digestive ou des lésions internes. Les guirlandes électriques du sapin pourraient également être la cause de brûlures électriques et d’électrocution.

Pour des fêtes en toute sérénité, choisissez de préférence des décorations non comestibles et non cassables, bannissez notamment les boules en verre et les guirlandes électriques (ou à défaut débranchez-les quand vous ne pouvez pas surveiller votre chien) si votre chien est irrémédiablement attiré par le sapin.

Choisissez de préférence un sapin de Noël non floqué car la neige artificielle peut également présenter une certaine toxicité pour le chien. La neige artificielle s’avère également toxique lorsqu’elle est utilisée sous forme de bombe pour décorer les vitres par exemple. Elle peut être responsable d’irritation de la gueule et de vomissements.

Les plantes décoratives

De nombreuses plantes décoratives offertes ou achetées aux moments des fêtes de fin d’année possèdent également un potentiel toxique pour les chiens qui viendraient à y goûter. C’est le cas notamment des traditionnels houx, gui, jacinthe ou poinsettia qui décorent souvent nos foyers en périodes de fêtes. De même, méfiez-vous des couronnes de Noël qui contiennent souvent de l’if ou des feuilles d’eucalyptus. Bien que très décoratives, ces deux plantes sont également toxiques pour nos animaux de compagnie. Placez-les en hauteur, hors de portée de votre animal.

En cas d’intoxication, il faudra alors appeler sans tarder votre vétérinaire ou un centre anti-poison vétérinaire afin qu’il vous indique la marche à suivre.



72090fa205266320432b8237af7da7d3NNNN