Décès de votre chien : les démarches

Lorsqu’un animal décède, plusieurs solutions sont proposées quand au devenir de sa dépouille.

Que faire de la dépouille de son chien ?

Malgré la peine qu’on peut ressentir lors de la perte de notre animal, une question va se poser immédiatement : que faire de sa dépouille ?



Confiez votre chien à votre vétérinaire

Sachez que si vous ne voulez pas récupérer le corps de votre chien, vous pouvez le laisser à votre vétérinaire qui s’en chargera. Il pourra, selon votre choix, soit l’incinérer collectivement soit le confier à un équarrisseur. Il faudra lui payer une certaine somme d’argent qui couvrira les différents frais.

L’incinération

Vous avez le choix entre deux types d’incinération. Toutes les deux sont payantes.

L’incinération collective : votre chien sera incinéré en même temps que d’autres de ses congénères. Pour ce type d’incinération, il ne vous sera pas possible de récupérer ses cendres.

L’incinération individuelle : votre toutou sera incinéré, seul. Vous pourrez récupérer ses cendres. Ce type d’incinération est plus cher que l’incinération collective. Vous pouvez même assister à la crémation si vous le désirez.

L’inhumation :

  • Dans votre jardin

Vous pouvez enterrer votre chien, s’il pèse moins de 40 kilos, dans votre jardin. Au delà de ce poids, il n’est pas possible de l’inhumer à votre domicile. Par contre, le terrain doit vous appartenir. L’inhumation des chiens est réglementée par la loi et stipule que le terrain dans lequel l’animal est enterré doit appartenir au propriétaire du chien.

La loi précise aussi qu’il doit être enterré sur un terrain suffisamment important puisqu’il faut que ce soit à plus de 35 mètres d’une habitation et d’un point d’eau. Le trou doit avoir une profondeur supérieure à un mètre pour éviter qu’il ne soit déterré par un autre animal. Le corps de votre chien ne doit pas être placé dans un plastique. Vous pouvez le placer dans un linge ou dans une boîte en carton ou en bois. Mais il faut que vous recouvriez le corps de chaux vive.

Si vous faites le choix d’enterrer votre chien à votre domicile, renseignez-vous auprès de votre mairie. La réglementation peut varier d’une commune à l’autre.

  • Dans un cimetière animalier

Toutes les communes n’en disposent pas. Il en existe une vingtaine en France.

Cette solution est assez onéreuse puisqu’il vous faudra acquérir une fosse, payer l’inhumation et acheter une concession. Par contre, vous aurez la possibilité d’y installer une pierre tombale ou une inscription en bois pour vous recueillir sur la tombe de votre animal.

  • L’équarrissage

Vous pouvez trouver les coordonnées des entreprises d’équarrissage dans votre mairie. C’est un service payant dont le montant varie selon votre lieu d’habitation. L’équarrisseur doit venir récupérer votre chien dans les 48 heures.

Sachez que si vous n’avez pas les moyens financiers pour une incinération individuelle ou une inhumation (en cimetière ou chez vous), mais que vous éprouvez le désir d’avoir un endroit disponible pour vous recueillir, des sites sur internet vous proposent des cimetières virtuels. Cela peut vous aider à faire le deuil de votre chien.

efb906fb281c4ee38fe10dc530ae0f60LLLLLLLLLLLLLLLLLL