Comment élever plusieurs chiens en même temps ?

Elever plusieurs chiens ensemble
© Jay Wennington | Unsplash

Comment faire pour que la cohabitation entre vos chiens se passe pour le mieux ? On vous dit tout …

Que vous ayez déjà un chien à la maison et que vous souhaitiez en adopter d’autres ou que vous ayez envie d’en adopter plusieurs à la fois, voici tous mes conseils pour que la cohabitation se passe bien et que l’harmonie règne dans votre foyer, qu’importe le nombre de chiens.

Conseil n°1 : le choix des chiens

Tous les chiens ne sont pas fait pour cohabiter à plusieurs. En effet, même si la majorité des chiens sont sociables et apprécient grandement la vie en groupe, certaines races sont beaucoup plus indépendantes et exclusives. Ainsi, prenez le temps de vous renseigner, notamment auprès des éleveurs ou d'autres professionnels du monde canin, sur les races de chien adaptées à la vie en groupe. Nos fiches de races sont également là pour vous aider dans votre choix. Et même au delà de la race, chaque chien étant unique, vous devrez également choisir, au sein de l’élevage, du refuge ou de l’association, un chien avec un caractère sociable.

De plus, le choix des sexes sera parfois déterminant ! Certains chiens mâles entiers n’apprécieront absolument pas la présence d’autres mâles entiers par exemple, idem pour des femelles. Il existe bien entendu des exceptions mais dans de nombreux cas, la stérilisation d’un ou plusieurs chiens sera nécessaire.

Concernant le gabarit des chiens, cela sera très variable. Il est souvent recommandé de choisir des chiens de gabarit similaire mais là encore, si les chiens grandissent ensemble, ils sauront s’adapter. Il faudra toutefois être vigilant, notamment si vous souhaitez faire cohabiter un Dogue Allemand avec un Chihuahua par exemple.

Conseil n°2 : s'interroger sur la raison qui pousse à adopter plusieurs chiens

Ce point est important car dans de nombreux cas, la réflexion qui précède l’acquisition de plusieurs chiens n’est pas toujours cohérente. En effet, dans la plupart des cas, on décide de prendre plusieurs chiens pour éviter l’ennui, cependant, l’ennui d’un chien ne disparaîtra pas nécessairement à l’arrivée d’autres congénères. Prendre un ou plusieurs autres chiens pour éviter l’ennui du premier est une très mauvaise idée car au lieu d’avoir un chien qui s’ennuie, on obtient tout simplement plusieurs chiens qui s’ennuient.

L’ennui se combat davantage en dépensant un chien, en respectant ses besoins et en le stimulant quotidiennement. Ce n’est pas la présence d’un autre congénère qui permettra à un chien d’être comblé. Parfois cela peut aider bien entendu, mais in fine, si un chien n’est pas stimulé quotidiennement par le biais de balades, d’apprentissages de tricks ou d’activités diverses, il finira toujours par développer des troubles du comportement liés à son ennui, qu’il soit accompagné de congénères ou non.

Par ailleurs, choisir d’adopter un autre chien pour régler les problèmes rencontrés avec le premier (destructions, mauvaise ou non-acceptation de la solitude, aboiements, etc.) peut s’avérer efficace mais dans de nombreux cas, le problème, à défaut d’être résolu, est tout simplement multiplié par deux.

Conseil n°3 : l’apprentissage du partage des ressources

Lorsque l’on adopte plusieurs chiens en même temps, la plus importante règle à mettre en place à la maison, c’est le partage !

Cela ne signifie pas que les chiens présents au sein du foyer doivent tout partager, mais ils doivent apprendre à respecter la nature et les ressources de chacun. Partager les ressources, vous vous doutez bien, ne signifie pas partager la gamelle, partager le panier, partager les jouets, non, cela signifie plutôt accepter que l’autre ait sa gamelle, son panier, ses jouets, etc. et parfois dans des espaces plutôt réduits.

Ainsi, vous devrez, en tant que maître de vos chiens et responsable d’eux, mettre en place plusieurs règles concernant les différentes ressources qui vont suivre :

La ressource nourriture

Chaque chien devra avoir sa propre gamelle, ils devront tous manger chacun de leur côté, sans prêter attention aux autres. Au début, pour être sûr que tout se passe bien, n’hésitez pas à placer les chiens dans différentes pièces de la maison pour que chacun soit tranquille et puisse manger à son rythme.

Ici, il sera également important d’apprendre aux chiens à manger en une seule fois pour éviter que les autres chiens ne viennent finir les restes. Pour se faire, laissez les gamelles pendant 15 à 20 minutes et si, à terme, vous constatez qu’il reste des croquettes dans certaines gamelles laissées par un ou plusieurs chiens, tant pis, retirez les gamelles.

Par ailleurs, il sera également nécessaire d’apprendre aux chiens présents à attendre avant de manger afin que vous puissiez avoir le temps de disposer au sol toutes les gamelles.

La ressource contacts

Avoir un chien qui réclame sans cesse de l’attention, c’est problématique, mais avoir plusieurs chiens qui initient les contacts, il n’y a rien de pire. En effet, vous devez apprendre à vos chiens à ne pas quémander de l’attention et à ne pas initier les contacts. Vous devez être, en tant que maître, à l’initiative de ces contacts.
Cela sera d’ailleurs très important notamment lors de l'arrivée d’invités par exemple. En effet, certaines personnes n’apprécieront que très peu un accueil canin multiplié par le nombre de chiens présents. Et cela peut d’ailleurs s’avérer dangereux car une situation peut vite dégénérer lorsqu’elle inclue plusieurs chiens très excités et en demande d’attention.

Pour ce faire, ignorez toutes les demandes d’attention de vos chiens (pas parler, pas toucher, pas regarder) lorsqu’ils souhaitent prendre contact. Dès lors qu’ils sont passés à autre chose et qu’ils ont renoncé au contact, vous pouvez alors les appeler et initier une activité (caresse, séance de jeu, etc.).

La ressource espace

Chacun des chiens du foyer devra avoir sa place, son endroit refuge, dans lequel il pourra s’installer lorsqu’il aura envie d’être tranquille. Chaque chien devra alors respecter l’espace de l’autre. Pour ce faire, soyez vigilant et n’hésitez pas à stopper l’intrusion d’un des chiens dans un panier qui ne lui appartient pas pour ensuite le rediriger vers son propre panier.

Attention, dans énormément de foyers (le mien compris), les chiens se partagent les paniers ! Chez moi, c’est d’ailleurs presque une chaise musicale à chaque dodo, mais cela n’est possible que si tous les chiens s’entendent bien et tolèrent la présence des autres. Pour certains chiens, le partage du panier ne sera tout simplement pas envisageable ! Vous devrez donc vous montrer vigilant.

Si vous avez des chiens qui ne se tolèrent que très peu, n’hésitez pas à leur proposer des paniers dans divers endroits de la maison pour qu’ils puissent s’y rendre sereinement et être tranquilles, sans la présence d’un autre.

Par ailleurs, il sera très important d’apprendre à tous les chiens présents au sein du foyer à se rendre à leur place sur simple commande de votre part, afin de pouvoir exiger un retour au calme, par exemple, ou tout simplement pour garder un contrôle sur la situation. Je vous invite à lire notre article sur l’apprentissage du « au panier » qui vous sera grandement utile, que vous ayez un ou plusieurs chiens.

Conseil n°4 : privilégier des moments individuels avec chacun

Lorsque l’on a plusieurs chiens, il est parfois plus confortable et pratique (notamment par gain de temps) de les promener tous en même temps, de jouer avec eux tous ensemble, etc. Cependant, il est très important de toujours privilégier des moments individuels avec chacun d’entre eux.

Ces moments permettront de renforcer la relation que vous avez avec chacun de vos chiens mais aussi de renforcer leur obéissance car lorsqu’ils sont plusieurs, ils peuvent rapidement être déconcentrés. Les temps collectifs seront bien entendu précieux et nécessaires, mais vous devrez tout de même prendre le temps d’accorder des moments complices à chacun d’entre eux.



7b24d7d83f3d2c8c91dc908a8d691758tttttttttttttttttttttt