Les expositions canines

Exposition canine
© Pixabay

Les expositions canines sont des concours de beauté permettant aux éleveurs et particuliers de faire évaluer les qualités esthétiques de leur chien ainsi que leur conformité au standard de leur race auprès d’un jury.

Exposition canine : pourquoi ?

Les expositions canines sont des concours de beauté permettant aux propriétaires de chiens de race de se réunir.

Il existe deux types d’expositions : les expositions toutes races qui sont organisées par les sociétés centrales régionales et les expositions nationales d’élevage qui se concentrent sur une seule race déterminée en amont.

Il est souvent mis en avant que les expositions canines permettent, en plus de distinguer et récompenser la bonne conformité au standard des différentes races, de participer à l’amélioration des races canines.

Les expositions canines permettent également un « zoom » sur les différentes races exposées, permettant ainsi au grand public de découvrir les particularités de chacune d’entre elles.

Exposition canine : le règlement

 Pour pouvoir participer à une exposition canine il faut :

  • Un chien d’une race reconnue par la Société Centrale Canine,
  • Une feuille d’engagement, délivrée par la Société Centrale Régionale qui organise l’exposition,
  • Fournir les photocopies de certificat de vaccination contre la rage pour les chiens venant de l’étranger ou d’un département infecté ou menacé.

Ce n’est qu’une fois votre inscription enregistrée que vous recevrez une carte d’accès ainsi qu’un badge numéroté, que le présentateur du chien devra porter lors de l’exposition sur un endroit physique de ses vêtements.

Exposition canine : le déroulement

Une exposition ne s’improvise pas et demande donc une préparation particulière, notamment pour certaines races. En effet, le but est de présenter votre chien « sous son meilleur jour » tant sur un plan physique qu’émotionnel.

Il devra donc être préparé en amont à la foule, au bruit, etc. afin de ne pas montrer de signes de stress par exemple. C’est un travail d’habituation et d’immersion à proposer sur du long terme sans avoir de « pression » particulière liée au concours. N’hésitez donc pas à emmener votre chien partout, dans des endroits de plus en plus stimulants pour qu’il trouve cela « normal » et ne soit donc pas paniqué.

De plus, votre chien devra connaître quelques indications/attitudes de base pour pouvoir être présenté correctement au jury :

  • Il devra savoir marcher en laisse détendue et ce à plusieurs allures,
  • Il devra savoir se tenir en statique debout, droit sur ses pattes,
  • Il devra, comme évoqué précédemment, ne pas réagir aux différents stimuli,
  • Il devra se laisser manipuler par une personne inconnue sans montrer de signes de gêne.

Pour certaines races, notamment les races de chiens à poils longs, une exigence en terme de toilettage est également demandée. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des standards de chaque race pour vous rapprocher au maximum du standard de celle de votre toutou.

Exposition canine : quelles sont les classes ?

Tous les chiens présentés doivent correspondre à une classe, et il y en a beaucoup ! Elles sont souvent en fonction de l’âge du chien :

Classe Baby : qui concerne les chiots de 4 à 6 mois. Cette classe est récente et fut ajoutée en 2015.

Classe Puppy : qui concerne les chiots âgés de 6 à 9 mois.

Ces deux premières classes ne donnent pas lieu à des classements, les juges donnent simplement une appréciation qualitative : Très Prometteur, Prometteur, Assez Prometteur ou Insuffisant.

Classe Jeune : qui concerne les chiots/jeunes chiens âgés de 9 à 18 mois. On distingue au sein de cette même classe la Classe Jeunes Mâles (CJM) et la Classe Jeunes Femelles (CJF). Un chien peut obtenir dans cette classe une mention Excellent.

Classe Intermédiaire : qui concerne les chiens âgés de 15 à 24 mois et qui donne droit à d’obtention d’un CACS - Certificat d’Aptitude de Conformité au Standard.

Classe Ouverte : qui concerne tous les chiens de 15 mois minimum  et qui donne droit elle aussi à l’obtention d’un CACS. On distingue aussi la Classe Ouverte Mâles (COM) et la Classe Ouverte Femelles (COF).

Classe Travail : qui concerne les chiens de 15 moins minimum ayant obtenu une attestation pour concourir en Classe Travail. Cette classe donne elle aussi le droit à l’obtention du CACS et distingue également la Classe Travail Mâles (CTM) et la Classe Travail Femelles (CTF).

Ces trois dernières classes (Intermédiaire, Ouverte & Travail) peuvent donc aboutir à l’obtention du CACS. Les juges nomment alors le meilleur chien parmi ces trois classes.

Classe Champion de Beauté : qui concerne les chiens de 15 mois minimum. Elle est ouverte aux chiens ayant reçu les prix de Champion de Beauté nationaux et internationaux des pays membres de la Fédération Cynologique Internationale (FCI). On distingue aussi au sein de cette classe Champion de Beauté Mâles (CBM) et Champion de Beauté Femelles (CBF). Cette classe donne droit à l’obtention du CACIB : Certificat d’Aptitude au Championnat International de Beauté, qui est le titre le plus élevé internationalement.

Classe Vétéran : qui concerne les chiens de plus de 8 ans. Seules les attributions d’un qualificatif et d’un classement sont possibles avec cette classe.

Ce sont donc les classes les plus courantes, mais vous avez également d’autres classes comme :

  • La classe couple (pour deux chiens d’une même race, de sexes différents et appartenant au même propriétaire),
  • La classe paire (pour deux chiens d’une même race, de même sexe et appartenant au même propriétaire),
  • La classe élevage (pour 3 à 5 chiens, d’une même race et nés au sein du même élevage, pouvant appartenir à différents propriétaires),
  • Les lots d’élevage (pour un chien mâle ou femelle accompagné de ses descendants directs - 3 à 5 chiens),
  • Les meutes (uniquement réservé aux Terriers, au Teckels et aux Chiens courants - 6 chiens minimum, d’une même race appartenant au même propriétaire).




e0c8d05d058118b93b6425966cbfcaa9>>