Vous connaissez certainement le cani-cross ou encore le cani-VTT, mais connaissez-vous la cani-trottinette, ce nouveau cani-sport à la mode ?

Je vous propose aujourd’hui de reprendre toutes les questions essentielles que l’on peut (et que l’on doit) se poser concernant ce nouveau sport canin. Cet article vous permettra également d’avoir toutes les infos pour commencer ce cani-sport avec votre toutou !

La cani-trottinette : d’où vient ce nouveau sport canin ?

Tout comme ses semblables (cani-vtt, cani-quad, cani-« tout ce que vous voulez »), la cani-trottinette est utilisée initialement pour entraîner les chiens de traineaux l’été, lorsqu’il n’y a pas de neige. Cela permet ainsi de maintenir un entraînement régulier pour les chiens athlètes qui ne peuvent pas se permettre de ne pas travailler pendant plusieurs saisons.

Puis, la cani-trottinette, au même titre que tous les sports canins de traction, s’est développée et est devenue un sport canin à part entière pour le plus grand plaisir des maîtres sportifs souhaitant trouver une activité physique et ludique à proposer à leur chien.

Toutefois, ce sport n’est pas encore suffisamment répandu en France et de ce fait, pour l’heure, aucune compétition sportive n’est dédiée à la cani-trottinette.

La cani-trottinette : comment ça fonctionne ?

Rien de plus simple : vous avez une trottinette (tout-terrain surtout, c’est important !) et vous vous faites tracter par votre ou vos chien(s).

Malgré les apparences, la cani-trottinette pourra être une activité bien plus complexe que le cani-VTT, car il faudra maintenir un certain équilibre durant toute la course. Equilibre qui est bien plus aisé à obtenir à vélo.

Toutefois, il sera bien plus facile de descendre d’une trottinette que d’un VTT, pour éviter une chute par exemple… A vous de voir ce que vous préférez.

Quels matériels choisir pour faire de la cani-trottinette ?

Comme évoqué précédemment, il vous faudra une cani-trottinette tout-terrain afin de pouvoir pratiquer ce sport en toute sécurité. De plus, il vous faudra attacher une barre de traction entre la trottinette et votre chien, avec exactement le même principe que sur un VTT.

Pour votre chien, il vous faudra l’équiper d’un harnais de sport ! Attention ne pratiquez jamais de sport de traction, quel qu’il soit, avec une attache au collier, cela pourrait blesser votre animal.

Dans la même logique, ne choisissez pas n’importe quel harnais, il doit convenir au sport que vous pratiquez mais aussi et surtout à la morphologie de votre chien : les épaules doivent être bien dégagées et l’attache sur le dos doit être le plus proche possible du bas du dos de votre chien.

Ensuite, la laisse qui lie votre chien à la barre de traction doit être une laisse avec amortisseur pour éviter les à-coups qui pourraient blesser encore une fois votre chien.

Pour vous, je vous conseille tout de même des protections car le risque zéro en terme de chutes n’existe pas.

Puis, pour les vraies séances de cani-trottinette, pouvant durer plusieurs heures, on pensera bien entendu à prendre de l’eau (pour vous et pour votre chien).

Quels avantages à faire du sport avec son chien ?

La cani-trottinette, au même titre que tous les sports canins, permet :

  • De proposer à votre chien une activité sportive régulière et donc une dépense physique de qualité.
  • De renforcer votre relation avec votre animal en proposant une activité… Une sorte de rituel entre vous.
  • De trouver une motivation pour faire du sport : à savoir faire plaisir à son chien !
  • D’entretenir la forme physique et mentale de votre animal (et la vôtre par la même occasion).

La cani-trottinette : pour quels chiens ?

Tous les chiens ne pourront pas tracter, soit parce qu’ils n’auront pas suffisamment d’endurance, soit parce qu’ils ne pourront pas tracter de charge « lourde » (à savoir vous et votre trottinette), etc.

Tous les sports de traction tels que le cani-VTT ou la cani-trottinette nécessitent un chien grand, fort et endurant. Pour les plus petites races, on préfèrera des sports comme le cani-cross par exemple qui ne nécessite pas une traction importante.

De plus, comme pour n’importe quel sport, votre chien doit s’entraîner et ne pas « subir » une séance de cani-trottinette trop intense au début. Il faudra y aller petit à petit car il est évident qu’il ne pourra pas tracter pendant plusieurs heures sans un minimum d’entrainement ! Tout comme nous ne ferions pas le marathon de New-York deux semaines après avoir commencé à courir le dimanche matin.

Faire de la cani-trottinette : les recommandations

  • Vous devez tout d’abord être à l’aise avec la trottinette tout-terrain, déjà sans votre chien, afin de pouvoir contrôler lui minimum le matériel.
  • Vous devrez apprendre à votre chien les directions, avant même de commencer la cani-trottinette ! Il est souvent conseillé de commencer par du cani-cross pour bien gérer les déplacements de son chien.
  • Comme indiqué précédemment, commencez les entrainements petit à petit et ne soyez pas trop exigent avec votre chien : respectez son rythme !
  • Et à contrario, respectez également votre rythme, si votre chien est trop puissant, apprenez-lui à se canaliser si la vitesse vous fait un peu peur au début. Il ne s’agit pas de vous faire dépasser et perdre le contrôle !
  • Attention aux retournements d’estomac de votre animal : il ne doit pas avoir mangé avant une séance (au moins 3 ou 4 heures avant), et ne doit pas manger non plus directement après l’effort (minimum 1h après).
  • Bien entendu, on ne pratiquera pas d’activité sportive intense avec son chien lors des grosses chaleurs… Cela va de soi !
  • Vous devrez également proposer à votre chien des pauses pour s’hydrater et se détendre. Lorsqu’un chien est « lancé » il est capable d’aller jusqu’au bout de l’effort sans faire attention à sa fatigue, ne comptez pas sur lui pour s’arrêter de lui-même !

Vous avez désormais toutes les clés en main pour commencer sereinement la cani-trottinette avec votre chien ! Et n’oubliez pas : le plus important reste de se faire plaisir et de profiter d’un moment duel avec son chien.




Nature de chien

Par Clémentine TURGOT

Éducateur canin comportementaliste chez Nature de Chien (www.naturedechien.fr)