Vous souhaitez apprendre le mordant à votre chien, faire cette discipline en loisir ou en compétition ? Voici tout ce que vous devez savoir sur cette pratique.

La discipline du mordant n’a pas très bonne réputation car on assimile souvent le mordant au fait de rendre son chien agressif. Alors que c’est tout le contraire ! Nous allons voir ici en quoi consiste cette discipline canine à part entière, quels sont ses avantages et ses conditions.

Qu’est-ce que le mordant ?

Le mordant est l’une des disciplines canines qui demande le plus de rigueur et de précision, si ce n’est, d’ailleurs, la plus pointilleuse ! Le mordant ne se pratique pas sans raisons et « juste pour le plaisir » car il est nécessaire de s’investir à 100% pour apprendre à contrôler son chien.

Le mordant est une activité sportive à faire avec son chien, mais qui ne se pratique pas n’importe et ni avec n’importe qui. Cette pratique est très réglementée, c’est d’ailleurs la plus réglementée de toutes.

Le mordant est également une discipline canine qui demande énormément d’exigences en termes d’éducation de base du chien. L’éducation que l’on appellera « classique » doit être quasi parfaite pour pratiquer le mordant sans risque de débordements.

Le mordant n’est donc clairement pas une discipline pour « apprendre » ni « éduquer » son chien en tant que maître novice ! C’est une activité à faire pour renforcer l’éducation de base, aller plus loin dans ce que l’on demande à son chien ou encore pour pratiquer une activité sportive et même, pourquoi pas, faire des compétitions.

Le mordant s’adresse donc à des chiens équilibrés, déjà bien éduqués et des maîtres responsables, assidus et investis.

Bien entendu, faire du mordant avec son chien ce n’est pas le faire mordre sans objectifs particuliers : c’est lui apprendre à mordre et surtout lui apprendre à lâcher, à se maîtriser et se contrôler.

Apprendre le mordant à votre chien ne le rendra pas agressif ou plus agressif qu’avant, bien au contraire ! On lui apprend dans cette discipline à distinguer une situation à risque d’une situation bénigne.

Qui peut pratiquer le mordant ?

Tout d’abord, sachez qu’en France, il est interdit de dresser un chien au mordant/à l’attaque, sans être déclaré à la préfecture. L’éducateur canin qui vous apprendra à pratiquer la discipline du mordant devra être détenteur d’un certificat de capacité au mordant.

Soyez donc vigilant à bien choisir votre club de mordant afin, entre autre, de vous protéger en cas d’incident mais surtout de faire appel à un professionnel qui est dans les règles.

Bien entendu, cela va de soi, ne vous lancez jamais seul dans l’apprentissage du mordant, faites appel à un professionnel spécialisé dans cette discipline !

Concernant les chiens, bien entendu, les deux races les plus connues et surtout les plus « favorites » pour cette discipline sont le Berger Allemand et le Berger Belge Malinois. Vous trouverez bien sûr principalement des chiens prédisposés à la garde, mais ce ne sont pas les seuls.

La Société Centrale Canine a mis en place une liste officielle qui répertorie toutes les races pouvant pratiquer le mordant. Voici la liste officielle :

Races du groupe 1, acceptées au mordant

Races du groupe 2, acceptées au mordant

Race du groupe 3, acceptée au mordant

Quelles sont les conditions pour pratiquer le mordant ?

Afin de pouvoir pratiquer le mordant, votre chien devra être : LOF, à jour dans ses vaccins, faire partie bien entendu des races acceptées par la SCC, mais aussi avoir passé le CSAU (Certificat de Sociabilité et d’Aptitude à l’Utilisation).

Et vous, en tant que maître, pour pratiquer le mordant, vous devrez apporter tous les justificatifs de votre chien, avoir une licence et pratiquer uniquement le mordant en club spécialisé auprès d’un professionnel déclaré.

Quels sont les avantages de cette discipline ?

Apprendre le mordant à son chien c’est avant tout faire une discipline canine avec son chien, c’est donc lui permettre de se dépenser tout en renforçant la relation maître chien.

Mais apprendre le mordant à son chien c’est aussi et surtout lui apprendre à se maîtriser et à contrôler sa mâchoire, la force et l’intensité de sa morsure.

Pour lui apprendre à se maîtriser, il faut bien entendu que votre chien soit stable et équilibré. En effet, le but de cette discipline n’est pas de le faire mordre sans raisons, c’est lui apprendre à mordre mais surtout à lâcher sur demande.

Cette discipline permet donc de renforcer plus que jamais les auto-contrôle de votre chien.

Enfin, le mordant permet également d’apprendre à son chien à distinguer des situations potentiellement dangereuses de situations qui ne le sont pas et qui ne nécessitent donc pas une garde/attaque particulière.

Ce qu’il faut retenir

  • Le mordant est une discipline sportive.
  • Le mordant se pratique en club spécialisé avec un professionnel déclaré à la préfecture.
  • Le mordant n’est pas accessible pour tous, à peine 30 races de chiens peuvent pratiquer.
  • Le mordant ne rend pas un chien agressif il lui permet au contraire de se contrôler.
  • Le mordant permet d’apprendre à son chien à maîtriser la force de sa morsure.
  • Le mordant permet d’apprendre à son chien les auto-contrôle.
  • Le mordant doit être pratiqué uniquement avec un chien stable, équilibré et déjà éduqué.




Nature de chien

Par Clémentine TURGOT

Éducateur canin comportementaliste chez Nature de Chien (www.naturedechien.fr)