Comment vraiment faire plaisir à son chien à Noël ?

Faire plaisir à son chien à Noel
© Pexels

Vous voulez rendre votre chien heureux en cette fin d’année ? Suivez le guide !

Offrez un jouet « intelligent » à votre chien

Si vous faites partie des 80% des maîtres qui offrent un cadeau de Noël à leur chien, optez pour un jouet qui plaira à coup sûr à votre chien : un jouet qui lui permettra d’assouvir ses besoins de dépenses masticatoire ou intellectuelle. Ces jouets vont en effet lui permettre de se dépenser utilement en dehors de ses promenades quotidiennes et de s’occuper. Ainsi, ils contribueront à lutter contre l’ennui chez le chien qui s’accompagne bien souvent de comportements indésirables comme des aboiements intempestifs, des destructions, de trous dans le jardin…Assouvir les besoins d’un chien contribue donc de prévenir l’apparition de ces comportements gênants et à rendre tout simplement votre chien plus heureux, mieux dans ses poils au quotidien !

Mais de quels jouets parle-t-on au juste ?

Des jouets à mastiquer

Pour répondre au besoin masticatoire du chien, rien de mieux que des jouets en caoutchouc dur et creux que l’on peut fourrer de friandises pour les rendre très appétents pour le chien. Pâtées, petits morceaux de saucisson, dés de poulet cuit ou bien encore croquettes pour chat peuvent garnir des jouets qui occuperont votre chien avec délice pendant de longues minutes. Pour occuper votre chien encore plus longtemps, utilisez par exemple de la pâtée pour chat en mousse dont vous prendrez soin de « tartiner » l’intérieur du jouet et placez le jouet pendant quelques heures au congélateur avant de le donner à votre animal.

Une simple corde à nœud enduite de pâtée peut également tout aussi bien faire l’affaire !

A mi-chemin entre la friandise et le jouet, pensez également aux os pour satisfaire le besoin masticatoire de votre animal. Il peut alors s’agir :

  • d’un os véritable. Choisissez-le obligatoirement cru (les os cuits sont très dangereux pour les chiens), charnus de préférence - c’est-à-dire complètement entouré de chair - et adapté à la taille de votre chien.
  • d’un os en cuir ou des oreilles de porc à mâcher. Attention cependant à ne pas en donner trop souvent à votre chien car ces jouets à mâcher sont riches en collagène, une protéine non digestible qui peut entraîner quelques désordres intestinaux chez votre chien s’il en ingère souvent et/ou dans de trop grandes quantités d’un coup.

Bois de cerf, attention !

Comme les os de gros mammifères, les bois de cerf vendus en animalerie comme jouet à mâcher pour chien peuvent présenter des dangers pour nos chiens. Plus durs que leurs dents, ils peuvent être à l’origine de fractures des molaires extrêmement douloureuses chez nos chiens.

Des jouets de recherche

Jouet de recherche par excellence, le snuffle mat ou tapis de fouille permettra à votre chien d’exercer son flair et de se dépenser mentalement.  Le tapis de fouille est constitué d’une base en caoutchouc ajourée et de lanières en laine polaire dans lesquelles on peut cacher des friandises que l’on invite le chien à chercher. Le snuffle mat peut s’acheter tout fait ou être fabriqué « maison » lors d’un atelier DIY.

Des jeux de stratégie pour chien

Il existe enfin en animalerie de nombreux jeux de stratégie pour chien, également appelés jeux d’intelligence, qui visent à stimuler les méninges de nos compagnons canins. Il s’agit de jeux sous forme de plateaux ou de tours avec des petites trappes à soulever ou à faire coulisser à l’aide de la patte ou du museau, des cordelettes à tirer pour libérer des friandises que l’on aura caché au préalable à l’intérieur. Il existe des jeux assez simples comme de plus élaborés.

La balle, le jouet qui ne convient pas à tous les chiens

Bien que très apprécié des chiens, la balle est un cadeau à éviter chez les chiens qui ont un instinct de prédation marqué et/ou un rappel difficile comme les chiens de chasse par exemple. Si le fait de lancer la balle permet bien évidemment au chien de se dépenser physiquement, elle augmente, dans le même temps, l’instinct de poursuite du chien et aura tendance à le surexciter de manière souvent trop intense.

Régalez-le de friandises

Au moment des fêtes, rien ne fera plus plaisir à votre chien que quelques friandises supplémentaires. Qu’il s’agisse de friandises du commerce ou de friandises maison, choisissez-les de préférence riches en protéines animales, pauvres en sucres, en sel et en graisses. Vous pouvez donc par exemple donner à votre chien quelques produits que l’on retrouve au menu du réveillon comme un petit morceau de saumon ou de truite fumés, une petite crevette, quelques dés de dinde ou de chapon cuit…

En la matière, les seules précautions à prendre sont :

  • d’éviter tous les aliments toxiques pour le chien comme : le chocolat, les plats à base d’ail, d’oignons ou d’échalote, le raisin, l’avocat, la noix de Macadamia, l’alcool et certains légumes (choux, radis, poireaux…),
  • de rester raisonnable sur les quantités de friandises données à votre chien. Il ne faudrait pas qu’un excès de friandises se transforme en embonpoint ou n’occasionne des désordres digestifs chez votre animal. Pour mieux vous rendre compte des quantités, comparez la quantité de friandise donnée à votre chien par rapport à son poids et à celui d’un humain. Par exemple, donner une demi-tranche de jambon à un Yorkshire de 3 kg revient à servir 10 tranches à un être humain de 60kg.
  • de ne pas donner de friandises à votre chien lorsque vous êtes à table.

Passez plus de temps avec votre chien

Profitez des congés de fin d’année – si vous en avez – pour consacrer un peu de plus de temps avec votre chien. Rien ne lui fera plus plaisir que de passer du temps avec son maîtres et sa famille au cours de promenades, de séances de jeux en extérieur ou en intérieur et d’apprentissages de nouveaux tours…Rien de tel pour renforcer votre relation et pour faire de votre chien le plus heureux des toutous.



eac500806c9e466a068678fb27fd2637dddddddddddddddddddddddddddddddd