Le fonctionnement d’une assurance pour chien

fonctionnement d'une assurance pour chien

Le fonctionnement de l’assurance pour chien est similaire à celui de l’assurance santé d’une famille. Après avoir souscrit un contrat en fonction des besoins de l’animal, le maître peut se faire rembourser tout ou partie des frais vétérinaires, dans la limite d’un plafond annuel. Ce dernier varie selon la formule choisie. Il est bien entendu nécessaire de respecter chaque étape de la procédure. Rien de bien compliqué à cela. Un moindre détail en tout cas comparativement à l’importance de souscrire un contrat d’assurance pour son chien. Cela permet de veiller sur sa santé tout au long de sa vie, à moindre coût.

Assurer son chien : quel intérêt ?

Nombre de personnes s’interrogent sur l’intérêt d’assurer leur chien auprès d’une mutuelle Santé animalière, convaincues que cela risque de représenter une dépense inutile. C’est au contraire un grand avantage, à la fois pour le maître et pour l’animal. En effet, moyennant une cotisation mensuelle ou annuelle, le propriétaire du chien peut être remboursé – partiellement ou totalement – des dépenses engagées auprès du vétérinaire ou d’une clinique vétérinaire pour soigner son fidèle compagnon.

Il faut savoir qu’en cas de maladie ou d’accident, soigner un animal peut coûter très cher. Entre les consultations chez le vétérinaire, les médicaments, les examens complémentaires, voire une opération chirurgicale parfois suivie d’une rééducation, les sommes dépensées peuvent mettre à mal le budget de la famille. Cela peut représenter des milliers d’euros dont bien des maîtres ne disposent pas. Si l’on ne peut faire face à de telles dépenses, le chien risque fort de ne pas être soigné correctement. Dans le pire des cas, si l’animal est atteint d’une maladie grave et qu’il n’est pas rapidement pris en charge, sa vie est en danger. Assurer un chien auprès d’une mutuelle pour animaux permet donc au maître de le faire soigner à moindre coût.

Comment assurer son chien auprès d’une mutuelle pour animaux ?

Pour être remboursé des soins vétérinaires, encore faut-il avoir souscrit auprès d’une mutuelle Santé pour animaux de compagnie. Le choix est vaste, et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Chaque compagnie propose différentes formules offrant des niveaux de garanties différents et un taux de remboursement variable. Le propriétaire de l’animal peut donc opter pour la formule qui lui convient le mieux en termes de cotisation tout en veillant à ce qu’elle réponde le mieux possible aux besoins de son petit compagnon. Il faut bien sûr, avant de choisir une assurance pour son chien, prendre en compte certains critères importants comme son âge, sa race, son activité quotidienne, sa constitution, son état de santé. Pour comparer les formules, les tarifs, les conditions générales propres à chaque compagnie, le mieux est d’utiliser un comparateur d’assurances chien. En quelques clics, le propriétaire peut obtenir plusieurs devis, gratuits et sans engagement. Il n’a plus qu’à les étudier au calme avant de souscrire.

De nombreuses possibilités s’offrent à lui. Du contrat sans délai de carence à la formule haut de gamme qui prend aussi en charge les actes de prévention, le maître peut offrir à son chien la meilleure protection santé qui soit. C’est très important, nous l’avons vu, d’assurer son fidèle compagnon auprès d’une mutuelle santé animalière, même si le chien n’est jamais malade. Nul n’est à l’abri d’un pépin : maladie, accident… Un chien en excellente santé peut voir cet équilibre basculer du jour au lendemain. Transports d’urgence, assistance, prise en charge immédiate par une équipe de professionnels de la santé animale : lorsque les dépenses inhérentes sont remboursées par l’assurance santé du chien, le maître est libéré d’un souci financier. Il peut donc se consacrer entièrement et plus sereinement à son animal gravement atteint.

L’indispensable feuille de soins pour chien

Quelle que soit la raison qui a conduit un chien chez le vétérinaire, il est nécessaire de fournir une feuille de soins à la mutuelle pour animaux afin d’obtenir un remboursement. Ce document incontournable peut être retiré auprès de l’assureur ou téléchargé. Le maître du chien doit présenter une feuille de soins vierge à chaque consultation vétérinaire afin que celui-ci y reporte la date, le nom du chien, la nature des soins et y appose son cachet. Le propriétaire de l’animal doit lui aussi reporter sur le document les informations nécessaires à la mutuelle. Une partie lui est réservée afin qu’il puisse y indiquer par exemple le numéro de Police d’assurance, quelques renseignements concernant son identité, son adresse, l’identité de son animal. Si la consultation et les soins font suite à un accident, les circonstances du sinistre doivent être reportées sur la feuille de soins par le maître.

Demander le remboursement des frais vétérinaires

Il n’y a rien de bien compliqué dans la démarche qui consiste à demander à l’assurance Santé de son chien le remboursement des dépenses engagées auprès des professionnels de la santé animalière. Il faut simplement adresser à la compagnie d’assurance les justificatifs qui vont permettre la constitution d’un dossier. Il s’agit de la feuille de soins, des factures acquittées, de l’ordonnance s’il y a lieu. La demande de remboursement doit être adressée dans les quinze jours qui suivent les actes vétérinaires concernés. Le délai de remboursement varie d’une compagnie à l’autre, généralement de 48 heures à une dizaine de jours. Le maître du chien est remboursé par chèque ou par virement bancaire, selon son choix, dès que la mutuelle a traité sa demande.

Assurance chien sans avance de frais

Peu courante encore, l’assurance chien sans avance de frais commence à voir le jour. Elle a quelques points communs avec le tiers payant, à savoir que les soins sont directement versés par la compagnie au professionnel de santé. L’assurance animaux sans avance de frais présente un gros avantage pour le maître du chien, notamment en cas de soins complexes ou d’intervention chirurgicale lourde. Il n’a pas à avancer les sommes exorbitantes que cela peut représenter. Le professionnel adresse lui-même la demande de fonds à la compagnie auprès de laquelle le chien est assuré.

0d255d4fbae8b2ac420016c6bdb36024.................