Mon chien a bu de l’alcool : quels sont les risques ?

L'intoxication du chien par l'alcool
© image d'illustration Pixabay

Il arrive que les chiens s’intoxiquent en absorbant de l’alcool. Quels sont les risques et comment se manifeste cette intoxication chez le chien ?

Alcool et chien : où est le risque ?

L’alcool le plus courant dans notre quotidien est l’éthanol. C’est l’alcool « alimentaire » que l’on retrouve dans les boissons alcoolisées laissées à portée de sa truffe, dans les fruits fermentés en voie de décomposition dans la poubelle, un verger ou un compost ou dans la pâte à pain crue. Et, c’est sous toutes ces formes qu’un chien peut en absorber. Méfiez vous particulièrement des boissons alcoolisées comme les cocktails à base de jus de fruits qui sont très attirants pour les chiens en raison de leur goût sucré qui masque le goût de l’alcool. Les chiens sont également très friands de la pâte à pain crue. Non seulement source d’éthanol, elle peut également continuer à gonfler dans l’estomac du chien et provoquer de graves lésions.

On trouve également de l’éthanol ou une autre forme d’alcool, le méthanol, dans de nombreux autres produits comme des parfums, des antiseptiques, de l’alcool à brûler ou des liquides lave-glace. Le méthanol est également toxique pour le chien par ingestion.

L’isopropanol est enfin, une troisième source d’alcool, qui peut être responsable d’intoxication chez le chien. On le retrouve dans certains sprays antipuces et l’intoxication se fait alors par voie cutanée.

Quelles sont les doses d’alcool toxiques pour le chien ?

Les doses toxiques pour l’alcool ne sont pas bien définies mais on connaît les doses létales chez le chien, comprenez les doses pour lesquels un chien a un grand risque de mourir s’il les a absorbées. Elles sont de :

  • 15 ml d’alcool à 40% par kg pour l’éthanol,
  • 4 à 8 ml de méthanol par kg de poids corporel.

Quels sont les signes d’une intoxication alcoolique chez le chien ?

L’alcool agit sur le système nerveux central ainsi que sur le métabolisme de l’animal.

Les premiers symptômes d’une intoxication à l’alcool se manifestent très rapidement, entre 30 et 60 minutes, après l’ingestion car son absorption par le système digestif du chien est très rapide. Les signes peuvent être digestifs, nerveux, respiratoires, cardiaques et métaboliques. Le chien peut souffrir de désorientation, de mouvements non coordonnés, de tremblements. Il peut faire des vocalises ou être excité puis abattu. Il peut aussi éprouver des difficultés à respirer, souffrir d’une soif intense suivi du besoin impérieux d’uriner (polyuro-polydispie), de troubles cardiaques, d’hypoglycémie et d’hypothermie.

Dans les cas d’intoxication sévère, le chien peut aller jusqu’à tomber dans le coma et à convulser.

Mon chien a bu de l'alcool : que faire et quel remède ?

La seule chose à faire, si votre chien s’est intoxiqué avec de l’alcool est d’appeler votre vétérinaire ou un centre anti-poison vétérinaire le plus rapidement possible.

En attendant de l’emmener chez un vétérinaire, vous pouvez faire boire de l’eau très froide à un chien qui aurait mangé de la pâte à pain crue afin de ralentir la fermentation de la levure.

Si l’intoxication s’est faite via le contact avec la peau de votre animal, vous pouvez pratiquer une décontamination cutanée de votre chien en le lavant avec du savon de Marseille ou son shampooing habituel…avant de le conduire chez le vétérinaire.

Il n’existe pas d’antidote mais votre vétérinaire pourra mettre en place un traitement des symptômes de votre animal. Sauf en cas d’intoxication sévère, le pronostic de l’animal est généralement bon et d’autant plus si l’animal est pris en charge rapidement par un vétérinaire.



06e8c3c27ad94b65607ca6546ad40d9euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu