Il arrive hélas que les chiens s’intoxiquent en avalant de l’antigel. Ce produit que l’on retrouve dans la plupart des garages est un peu sucré et attire les chiens gourmands. Quels sont les signes d’une intoxication et les risques pour la santé du chien ? Comment réagir si cela vous arrive ?

L’éthylène glycol et le propylène glycol, deux substances antigel dangereuses pour le chien

L’éthylène glycol et le propylène glycol sont deux produits domestiques courants.

On retrouve le premier dans les liquides de refroidissement des radiateurs automobiles, dans les conduites d’eau de chauffage ou de climatisation où il est utilisé comme additif antigel et également dans certains produits de nettoyage.

Le second est également utilisé comme antigel mais on le retrouve également dans les liquides à vapoter des cigarettes électroniques et en plus faible quantité dans les cosmétiques et dans les produits alimentaires.

Ces deux produits sont toxiques pour le chien s’ils viennent à en avaler accidentellement. Notez que certains chiens peuvent être particulièrement attirés par l’éthylène glycol en raison de son goût sucré.

Les signes d’intoxication du chien a l’antigel

Si un chien a avalé accidentellement un produit contenant de l’éthylène glycol, les premiers signes d’intoxication peuvent apparaître dans les 30 minutes à 5 heures suivant l’ingestion. Les symptômes de l’intoxication sont d’ordre :

  • digestif : diarrhées, vomissements, soif intense,
  • nerveux : abattement, troubles de la démarche et mouvements incoordonnés, apparition de contractions musculaires rapides et involontaires, perte partielle des capacités motrices et dans les cas les plus sévères : coma,
  • cardiaques et pulmonaires : accélération du rythme cardiaque et respiratoire dans un premier temps qui est suivie d’un ralentissement des rythmes cardiaque et respiratoire dans un second temps.

L’animal peut également développer une insuffisance rénale aiguë due au dépôt de cristaux d’oxalate de calcium dans les reins issus de la métabolisation du toxique par le foie. Cette insuffisance rénale apparaît après 1 ou 2 jours d’apparente guérison du chien et conduit irrémédiablement à sa mort.

Si le chien s’est intoxiqué avec du propylène glycol, les signes d’intoxication sont :

  • des diarrhées,
  • des troubles neurologiques : sommeil, dépression…
  • une baisse du rythme respiratoire,
  • des troubles cardio-vasculaires,
  • une polyuro-polydipsie (boire et uriner plus),
  • une destruction des globules rouges du sang,

Notez bien !

L’intoxication au propylène glycol peut également être chronique : en absorbant des petites doses (pouvant être présente dans l’alimentation, par exemple) chaque jour.

Que faire si un chien a avalé de l’antigel

Si votre chien a avalé des produits contenant de l’éthylène glycol ou du propylène glycol, il est impératif d’appeler votre vétérinaire ou, à défaut, un centre anti-poison vétérinaire, sans attendre.

Dans les deux cas, le vétérinaire pourra traiter les symptômes de l’intoxication et soutenir les fonctions vitales du chien. Pour l’éthylène glycol, il existe un antidote spécifique, l’éthanol, mais il n’est efficace que lorsqu’il est administré très tôt après l’ingestion.




toutoupourlechien.com

Par Guylaine VANDEKERKHOVE

Co-fondatrice de toutoupourlechien.com et rédactrice santé & alimentation