Un jet d’eau, un chien et un enfant constituent tous les « ingrédients » d’un accident domestique qui pourrait être évité facilement…on vous explique pourquoi !

Un jeune garçon mordu par un Malinois

Parfois, un banal jeu d’eau entre un chien et un enfant peut se transformer en véritable drame.

C’est l’histoire qu’Audrey Ventura nous raconte sur sa page Facebook. Cette comportementaliste et éducatrice canin chez Cynoconsult a reçu un couple sur le point d’euthanasier son  Berger Belge Malinois de 15 mois. Pourquoi s’apprêtaient-ils à prendre une telle décision ? Parce que le jeune chien avait « attaqué » leur fils de 11 ans et lui avait mordu l’entre-jambes. Le chien a blessé le garçonnet au niveau de son sexe et de ses testicules. Catastrophés et choqués, les parents affirmaient ne pas comprendre ce qui s’était passé dans la tête de leur chien « qui a voulu mordre les parties génitales de leur fils ». Leur chien était-il vraiment devenu agressif subitement et sans raison ?

Pour répondre à cette question, la comportementaliste a souhaité alors en savoir plus sur le contexte exact de la morsure et a enquêté auprès des parents de la jeune victime jusqu’à ce qu’elle apprenne que l’enfant jouait avec un tuyau d’arrosage qu’il dirigeait sur son chien. Elle tenait alors là l’explication de la morsure occasionnée au jeune garçon !

Le jeu du jet d’eau : un « jeu » dangereux

Arroser un chien avec un jet d’eau ou un pistolet à eau, c’est un jeu très courant et hilarant pour les enfants qui voient leur chien essayer d’attraper l’eau sans y parvenir. Malheureusement, ce jeu très banal en apparence s’avère très dangereux…car il est à l’origine d’une perte des auto-contrôles de l’animal et de potentiels accidents.

Lorsque le chien essaie d’attraper l’eau avec sa gueule, cela créé chez lui une grande frustration de ne pas y parvenir. Très vite, le chien monte alors en excitation de façon inconsciente et perd momentanément ses auto-contrôles. Sans le vouloir, il adopte alors des comportements psycho-moteurs désordonnés qui le rendent brutal et maladroit au point de rater sa prise lorsqu’il tente de « mordre » le jet d’eau et de finalement croquer involontairement ce qui se trouve à portée de gueule…en l’occurrence : le sexe de l’enfant.
Dans ce cas précis, la morsure du Malinois n’était donc pas l’expression de son agressivité envers l’enfant mais seulement un banal – et pourtant dramatique – accident domestique. Choqué, l’enfant  sera suivi par un psychologue et le chien, quant à lui, sera sauvé de l’euthanasie.

Toutes les morsures ne résultent pas d’un problème d’agressivité

Cette histoire nous rappelle que toutes les morsures chez le chien ne sont pas volontaires ni systématiquement le résultat d’un problème d’agressivité du chien. Des morsures involontaires peuvent survenir lorsque le chien a peur, lorsqu’il souffre d’un problème médico-comportemental non traité ou lorsque, comme dans le cas présent, on l’a exposé à une situation non adaptée à sa nature de chien. Ces morsures accidentelles ne devraient donc jamais mener à l’euthanasie d’un chien mais à une analyse de la situation afin de ne plus reproduire le contexte qui a conduit le chien à mordre.

Enfin, cette histoire nous rappelle également qu’il ne faut jamais laisser un enfant jouer seul avec un chien (et encore moins à un jeu d’eau), aussi gentil soit-il, et faire cesser le jeu dès que le chien monte en excitation.




toutoupourlechien.com

Par Guylaine VANDEKERKHOVE

Co-fondatrice de toutoupourlechien.com et rédactrice santé & alimentation