La kératite du chien

La kératite du chien
© Pixabay

Qu’est ce qu’une kératite et à quoi cette affection ophtalmologique peut-elle être due ? Comment se soigne-t-elle ? On fait le point…

La kératite chez le chien : définition et symptômes

La kératite est le nom donné à l’inflammation de la cornée, cette membrane normalement transparente et située en avant de l’œil. Son rôle et de protéger l’œil et de transmettre la lumière aux autres structure internes de l’œil dont le cristallin et la rétine.

En cas de kératite chez le chien, on peut observer :

  • une opacification de la cornée,
  • un œil rouge,
  • l’apparition de micro-vaisseaux sanguins dans l’œil (on parle alors de néovascularisation),
  • des signes de douleur oculaire à l’origine de clignements incontrôlés de la paupière. La douleur peut être exacerbée lorsque la lumière est importante.

Selon sa nature et sa cause, la kératite peut toucher un seul œil du chien ou les deux.

Les causes de la kératite chez le chien

Chez le chien, une kératite peut trouver son origine dans :

  • une infection bactérienne, fongique ou virale,
  • une irritation de la cornée due à :
    • la présence d’un corps étranger comme des cils mal implantés ou un épillet,
    • un traumatisme cornéen,
    • la présence accidentelle d’un produit chimique acide ou alcalin dans l’œil,
    • un défaut de production de larmes,
    • une anomalie de conformation des paupières qui expose d’avantage la cornée du chien.
  • un dysfonctionnement du système immunitaire du chien,
  • une prédisposition raciale,
  • une paralysie du nerf facial,
  • un processus tumoral.

En cas de kératite chronique, on peut même observer un changement de couleur de la cornée résultant de son envahissement par des pigments. On parle alors de kératite pigmentaire. Cette affection est particulièrement fréquente chez les races brachycéphales (à face plate) comme le Boxer.

Les kératites particulières du chien

La kératite superficielle chronique du chien

Également connue sous le nom de Pannus, la kératite superficielle chronique est une affection associée à une anomalie de fonctionnement du système immunitaire du chien.

Elle touche les deux yeux de l’animal et peut affecter également d’autres parties de l’œil comme la membrane nictitante (ou troisième paupière) et une partie de la conjonctive. La maladie semble aggravée par les rayons UV.

Certaines races de chien sont connues pour y être prédisposées comme :

La maladie débute généralement par la formation d’une lésion vascularisée et charnue dans le coin externe inférieur de l’œil et se propage vers le centre de la cornée. Un envahissement de la cornée par des pigments noirs se produit ensuite, ce qui peut, en l’absence de traitement, peut altérer la vision de l’animal.

La kératite ponctuée chez le chien

D’origine auto-immune, la kératite ponctuée correspond à une inflammation de la cornée caractérisée par la présence de multiples ulcères cornéens susceptibles de fusionner entre eux. Le Teckel, le Caniche, le Berger de Picardie et le Shetland y seraient prédisposés.

Heureusement rare, cette affection touche les deux yeux et se manifeste par des douleurs oculaires, des larmoiements, la présence de petites zones arrondies et blanchâtres sur la cornée et d’une perte de transparence de cette dernière.

La kératite sèche

La kératite sèche se définit comme une inflammation de la cornée résultant d’une sécheresse oculaire secondaire à un manque de larmes. On la connaît aussi sous la dénomination de kératoconjonctivite sèche.

Les traitement des kératites chez le chien

Le traitement d’une kératite dépend bien évidemment de sa cause.

Il peut classiquement associer différents collyres ou pommades ophtalmiques à visée antibiotiques, anti-inflammatoires ou immuno-modulatrices.

Selon la cause identifiée ou en cas de la présence de lésions pigmentées étendues sur la cornée, un traitement chirurgical peut aussi parfois être envisagé.




6de75d062368bd9c49309ac619de7b57~~~~~~~~~~~~~~~~