La gale des oreilles chez le chien

Un chien qui se gratte l'oreille

La gale des oreilles est due à la prolifération d’un acarien dans les oreilles du chien. Elle est à l’origine de vives démangeaisons très gênantes pour l’animal.

Qu’est-ce que la gale des oreilles chez le chien ?

La gale des oreilles, aussi appelée otodectose ou otacariose, est une maladie due à la prolifération d’un acarien dans les conduits auriculaires du chien. L’acarien en question est Otedectes cynotis. Il vit, se nourrit et se reproduit dans les conduits des oreilles du chien en y creusant des canaux pour pondre dans l’épiderme.



Ce mode de reproduction « en profondeur » rend la maladie très longue à traiter, les produits de traitements n’agissant que sur les larves de l’acarien mais pas sur leurs œufs qui mettent 3 semaines avant d’éclore. Il est donc nécessaire de poursuivre le traitement en attendant que les œufs deviennent des larves afin que le produit puisse exercer son action acaricide sur ces dernières.

Comment se transmet la gale des oreilles ?

La gale des oreilles est une maladie qui se transmet d’un animal à un autre par contact direct. La transmission peut se faire d’une espèce à l’autre : d’un chien à un chat, d’un furet à un chien etc.

En revanche, la gale auriculaire n’est pas contagieuse pour l’Homme contrairement à la gale sarcoptique.

Par son mode de transmission qui nécessite une étroite promiscuité, la gale des oreilles touche surtout (mais pas uniquement) les chiots et jeunes chiens venant ou vivant en collectivité : refuge, pension, élevage, chenil, animalerie…

Quels sont les symptômes de la gale auriculaire ?

La gale des oreilles provoque de très vives démangeaisons au niveau des oreilles au point que l’animal en soit très gêné. Le chien le manifeste en secouant fréquemment la tête et en se grattant frénétiquement les oreilles au point parfois de provoquer des plaies de grattages sur le pourtour des oreilles ou un othématome (poche de sang entre la peau et le cartilage de l’oreille liée à la rupture d’un petit vaisseau sanguin consécutif à un grattage intensif).

Le parasite de la gale des oreilles est également responsable d’une augmentation de la sécrétion d’un cérumen brunâtre à noirâtre et granuleux dans un premier temps, pouvant devenir pâteux dans un second temps. Ce cérumen dégage une forte odeur, caractéristique de la maladie. Il est également à l’origine de l’apparition d’une otite externe susceptible de se sur-infecter et de se compliquer en otite moyenne.

Diagnostic et traitement de la gale auriculaire chez le chien

En règle générale, le diagnostic de la gale des oreilles se fait relativement simplement par le vétérinaire au moyen d’un examen auriculaire avec un otoscope et/ou d’une observation d’un prélèvement de cérumen au microscope.

Le traitement consiste à :

  • éradiquer l’acarien responsable de la maladie et traiter l’otite à l’aide de :
    • l’application de pommades acaricides et antibiotiques ou d’un antiparasitaire en pipette,
    • du nettoyage fréquent des oreilles à l’aide d’une solution nettoyante,
  • à éviter la ré-infestation en traitant les éventuels autres animaux du foyer même s’ils ne présentent pas de symptômes.

L’aromathérapie peut également apporter une aide appréciable et naturelle dans le traitement de la gale auriculaire. De nombreuses huiles essentielles comme celles de tea tree ou de lavande aspic ont des propriétés antiparasitaires utiles dans le traitement de cette maladie. Mais attention, employez-les uniquement en traitement local diluées dans de l’huile végétale et après diagnostic et avis de votre vétérinaire.  En cas de perforation du tympan, elles pourraient faire plus de mal que de bien à votre animal !

25ea25a0c25f856bd98198b986f1d710^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^