Le collier étrangleur pour chien

Ah les colliers étrangleurs, ils en font couler de l’encre ceux là !

Et pour cause, énormément de personnes utilisent encore des colliers étrangleurs pour apprendre à leur chien à marcher en laisse quand d’autres refusent catégoriquement d’en entendre parler, prônant davantage des méthodes positives basées sur le renforcement des bons comportements et non l’évitement par la crainte des mauvais comportements adoptés par le chien.

Qu'est-ce qu'un collier étrangleur et comment devrait-il être utilisé ?

Il existe plusieurs modèles de colliers étrangleurs, il y a ceux en acier (les plus communs, que l’on appelle aussi les colliers « chaînettes »), ceux en cuir mais aussi les colliers semi étrangleurs qui sont dotés d’un arrêt et qui n’étranglent donc pas complètement le chien (mais un peu quand même, qu’on se le dise !).

Quelle est la méthode pour utiliser un collier étrangleur ?

Le système du collier étrangleur est donc basé, comme son nom l’indique, sur l’étranglement au niveau du cou du chien dès qu’une tension se fait sentir dans la laisse (et donc dans le collier). Le collier étrangleur sert donc à rendre la traction du chien désagréable pour lui et cela est alors sensé le faire marcher au pied… Ou du moins ne pas le faire tirer en laisse. C’est ce que l’on appelle une association ou un conditionnement négatif. « J’adopte un comportement X, j’obtiens une réaction Y. La réaction Y ne me plait pas, je vais donc stopper le comportement X afin de ne pas revivre la réaction Y» (pour résumer).

Les éducateurs canins qui utilisent le collier étrangleur procèdent de la manière suivante : dès que le chien dépasse son maitre (et n’est donc plus « au pied ») ou dès qu’il est en bout de laisse, un coup de sonnette est alors donné. Ce coup de sonnette correspond au léger étranglement engendré par un coup sec dans la laisse.

Le problème avec cette technique est qu’elle n’est absolument pas adaptée à l’apprentissage des bons comportements et notamment les premiers apprentissages. En effet, cette technique peut être tout à fait adaptée pour de la rééducation, en revanche pour de l’éducation initiale, il existe énormément d’autres méthodes moins brutales et plus respectueuses de l’animal.

Pour reprendre l’exemple du comportement X et de la réaction Y, je dirais qu’il est préférable de faire comprendre au chien que son comportement X (tirer sur sa laisse) engendre le fait qu’il n’obtient pas ce qu’il souhaite (c’est à dire avancer), alors que le comportement Z (marcher en laisse détendue) engendre quelque chose que le chien souhaite (avancer). Et cette méthode est tout à fait faisable avec un collier plat, un harnais et même un collier étrangleur bloqué si vous le souhaitez mais pour le coup, il ne servira à rien.

N’oubliez jamais qu’il sera toujours plus efficace, juste et cohérent de valoriser et renforcer les bons comportements de votre chien plutôt que de sanctionner et punir les mauvais. On travaille toujours mieux lorsque l’on joue sur une coopération plutôt que sur la crainte et l’évitement.

Je dis d’ailleurs travailler « mieux » et pas forcément plus « vite » car en éducation, aller vite ne sert à rien et c’est d’ailleurs toujours plutôt contre productif. Je m’explique, si vous voulez aller vite, en effet vous allez utiliser un outil brutal et une méthode radicale jouant sur la crainte de votre chien et donc sa capacité à comprendre qu’il doit éviter tel ou tel comportement. Vous aurez gagné peut être une journée ou deux de travail (et encore, faut-il encore que ce soit bien fait), mais vous aurez perdu la confiance de votre animal et vous en aurez fait un chien qui fuit et qui n’appréciera plus « apprendre ». Alors que si vous aviez travaillé de manière à renforcer les bons comportements, vous auriez gagné un chien bien dans ses pattes avec l’envie d’apprendre et d’obtenir satisfaction.

De manière générale, je ne suis pas nécessairement contre le collier étrangleur mais je suis contre une utilisation de cet outil sans se renseigner et lire la notice avant. Mais c’est d’ailleurs bien là tout le problème, les colliers étrangleurs sont vendus au plus grand nombre comme des solutions miracles, rapides et de dernier recours mais sans aucune aide pour savoir comme s’en servir…

Alors les maitres désespérés se procurent cet outil pensant qu’il se suffira à lui même mais ne sachant pas que le collier étrangleur, s’il est mal utilisé, peut devenir dangereux pour le chien.

Le collier étrangleur peut, s’il est mal utilisé :

  • traumatiser le chien, le rendre craintif, notamment vis à vis de son maître,
  • le blesser au cou, aux vertèbres, à la trachée et au larynx,
  • créer une association négative entre l’étranglement et l’environnement du chien au moment du coup de sonnette s’il n’est pas donné « au bon moment ».

Les dérives que l’on voit au quotidien :

  • Le collier étrangleur est laissé en permanence autour du cou du chien et ce dernier risque de se prendre dans une branche ou autre et se bloquer. Je ne peux pas vous interdire d’utiliser un collier étrangleur (quoiqu’il sera bientôt interdit dans les concours et expositions… A bon entendeur…) mais je ne peux que vous conseiller de l’utiliser uniquement lors d’exercices travaillant la marche ne laisse. Pas comme un collier de balade et encore moins comme un collier de tous les jours.

  • Le collier étrangleur n’est pas dans le bon sens et ne se desserre donc pas, même après le fameux « coup de sonnette », ce qui fait que le chien est tout le temps étrangler. Et oui, le collier étrangleur se met dans un sens bien précis. N’hésitez pas à regarder des tutoriels sur le sujet pour être sûr de ne pas le mettre à l’envers.

  • Le maitre adopte des gestes trop secs, ce qui engendre à long terme des blessures chez le chien. Les fameux coups de sonnette se font à des moments précis et d’une manière précise également. Il ne s’agit pas d’étrangler trop longtemps ou trop fort le chien.

  • Le maître qui va venir raser le tour de cou de son chien pour plus d’impact lors de l’étranglement (ou lors de la décharge si c’est un collier électrique ou lors de l’étranglement d’un collier à pointes). Ça, c’est délirant et inacceptable !!

A titre personnel et professionnel, je n’utilise plus du tout de collier étrangleur car j’ai tout simplement trouvé d’autres techniques tout aussi efficaces et respectant davantage l’animal avec lequel je travaille.




fdcc2da9a63547e971277beba601db99xxxxxxxxxx