Le président de la SPA Marseille en colère suite à un nouveau cas de maltraitance

le

Xavier Bonnard, président de la SPA Marseille Provence, exprime sa colère sur une vidéo postée sur la page Facebook de l’association. Il nous apprend ce qui est arrivé à Djorky, un jeune dalmatien qui a été éjecté de la voiture de ses propriétaires puis roué de coups.

Djorky le dalmatien maltraité est soigné à la SPA de Marseille

© Crédit photo: capture d'écran - vidéo Rendez-vous au tribunal (SPA Marseille Provence).

La semaine dernière à 21h sur le boulevard Camille Pelletan dans le 2ème arrondissement de Marseille, le vigile d’un magasin a été le témoin d’une scène désolante. Un couple qui passait en voiture sur le boulevard a subitement jeté son chien par la porte du véhicule. Loin de se contenter d’avoir commis ce geste ignoble, le propriétaire du chien est ensuite descendu du véhicule pour rouer le pauvre animal de coups de pied. C’est le vigile d’un magasin tout proche de là qui est intervenu pour faire cesser le passage à tabac du chien.

Le chien se prénomme Djorky, c’est un jeune dalmatien âgé d’à peine 9 mois qui avait été adopté sur un site internet. Suite à son agression, il a été recueilli par un refuge de la SPA Marseille Provence où il est en convalescence, à l’écart de ses congénères. Djorky présente une fracture franche du tibia et des brûlures sur la patte dues au frottement de son membre postérieur sur le bitume. Il porte désormais un plâtre le temps que ses os se ressoudent.

La saine colère du président de la SPA Marseille

Très en colère, le président de la SPA Marseille Provence, dans une vidéo postée sur la page Facebook de l’association, nous apprend que ce n’est pas la première fois qu’un chien est jeté par la porte d’une voiture dans la cité phocéenne.

Il lance un appel à tout un chacun :

« Arrêtez d’acheter ou de récupérer des chiens sur les sites, du style le Bon Coin ou e-Bay (…). Venez plutôt au refuge de la SPA de Marseille ou dans d’autres refuges qui vous mettent à disposition des chiens qui attendent de venir dans vos maisons. »

Aux auteurs des blessures du petit dalmatien, il fait enfin la promesse solennelle de les retrouver et de les traduire devant les tribunaux.

D’après France Bleu Provence, le couple aurait d’ors et déjà été identifié et la SPA aurait l’intention de se constituer partie civile.

Par Guylaine VANDEKERKHOVE

d5a04575d92a8780be1fab548f9bfadezzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz