Les blessures chez le chien

En cas de blessure de votre chien, que ce soit une hémorragie, une blessure, qu’il soit conscient ou non, certains gestes et précautions sont à prendre. Il est bon de les connaître pour pouvoir sauver votre toutou ou éviter d’aggraver la situation.

L’accident

Si votre animal ne peut plus bouger. Qu’il soit conscient ou inconscient, il ne faut surtout pas le déplacer car il se pourrait que sa colonne vertébrale soit touchée. Si vous êtes néanmoins obligé de le déplacer, il faut faire très attention à laisser la colonne vertébrale bien droite. Si c’est possible, transportez-le sur une planche.

Au cas où il se serait cassé une jambe, si c’est un petit chien, prenez le par le cou d’une main et par les fesses de l’autre. Si c’est un grand chien, servez-vous d’une couverture pour le transporter.

Si votre chien peut bouger et qu’il ne semble pas avoir de blessure, s’il est choqué, placez-le dans un endroit chaud et donnez lui un peu d’eau.

Dans tous les cas, en cas d’accident, il est important de faire examiner votre chien par un vétérinaire. Même si rien n’est visible, votre animal peut avoir une hémorragie interne qui peut s’aggraver si on n’agit pas tout de suite. Tous ces soins sont pris en charge par les couvertures santé, obtenez plus de renseignements grâce à notre comparateur d’assurance chien et découvrez les soins et maladies remboursés.

Si le sang s’écoule par un orifice naturel tel que le nez, la bouche, l’anus ou les urines, il est important de faire examiner votre toutou par votre vétérinaire car cet écoulement n’est pas normal.



Les plaies

Pour pouvoir voir la plaie, il faut la nettoyer avec de l’eau savonneuse ou de la Bétadine, si c’est possible. Il vaut mieux dans ce cas mettre une muselière à votre chien ou une collerette car si votre animal souffre beaucoup, il risque d’être agressif.

Si l’écoulement de sang n’est pas très important, vous pouvez arrêter le sang en appuyant sur la plaie avec une compresse stérile ou un linge propre. Le sang devrait cesser de couler au bout de cinq minutes.

Même si le sang ne s’écoule plus au bout d’un moment, il vaut mieux faire examiner votre chien par un vétérinaire pour désinfecter la plaie et pour d’éventuels points de suture.

En cas d’écoulement très abondant, placez un pansement pour comprimer la plaie. Exercez une pression sur l’artère qui alimente la plaie : les aisselles pour les membres antérieurs, les plis de l’aine pour les membres postérieurs et la queue. Puis allez directement chez le vétérinaire. Si vous êtes seul et que vous ne pouvez pas vous faire aider, vous pouvez placer un garrot entre le membre touché et le cœur. Sachez qu’on ne peut pas laisser un garrot trop longtemps. Il vaut mieux que votre vétérinaire soit à proximité.

Inconscience suite à une noyade ou un arrêt cardiaque

Si votre chien est inconscient, avant toute chose, il faut appeler les urgences vétérinaires pour qu’on vienne le sauver. Si vous n’êtes pas seul, demandez à quelqu’un de le faire pour vous pour que vous puissiez vous occuper de lui en attendant les secours.

Vérifiez d’abord si votre chien respire en regardant si sa cage thoracique bouge ou en essayant de sentir si de l’air s’échappe de son museau ou en essayant de sentir les battements de son cœur. En effet, s’il respire, un massage cardiaque ne sera pas nécessaire. Il aura besoin d’une respiration artificielle.

La respiration artificielle

S’il respire, vous allez procéder à une respiration artificielle :

  • Vérifiez que rien n’est coincé dans le fond de la gueule de votre chien qui pourrait l’empêcher de respirer. Cela peut être du sang, du vomi ou un objet. Si c’est une noyade, mettez le chien la tête en bas pour qu’il recrache l’eau.
  • Placez-le sur le côté droit
  • Tirez sa langue, penchez sa tête en arrière et soulevez légèrement son dos.
  • Si c’est un petit chien, placez votre bouche sur la gueule et le museau.
  • Pour un plus grand chien, placez votre bouche sur le museau.
  • Fermez la gueule du chien pour empêcher l’air de sortir en posant vos mains en entonnoir afin de la bloquer.
  • Soufflez de manière à ce que la cage thoracique monte : fort pour un grand chien, moins fort pour un petit chien.
  • Faites 20 à 30 respirations par minute.

Le massage cardiaque

S’il ne respire pas, il va falloir procéder à un massage cardiaque. Placez votre chien dans la même position que précédemment.

Lorsque qu’on fait un massage cardiaque, on alterne entre respiration artificielle et massage cardiaque. En effet, s’il n’y a pas de battements de cœur, le coeur ne fait plus son travail, il va falloir l’aider.

Posez les deux mains l’une sur l’autre sur le cœur et appuyez trois fois de suite puis faites une respiration artificielle. Vérifiez toutes les deux minutes si le cœur bat.

Ces gestes de premiers secours demandent de l’entraînement et de la pratique pour les maîtriser. Sachez qu’il existe des formations dédiées à l’apprentissage des premiers secours canins.

Les blessures chez le chien, les réponses à vos questions :

728975526b898783f05ef543feb6bb69ZZZZZZZZZZZ